FR3.5 - Jules Bianchi distance Robin Frijns

Fort de sa pole position décrochée ce matin, Jules Bianchi (Tech 1) s'est imposé à domicile sur le circuit du Castellet, encore détrempé pour cette course

Fort de sa pole position décrochée ce matin, Jules Bianchi (Tech 1) s'est imposé à domicile sur le circuit du Castellet, encore détrempé pour cette course. Mais ne vous y méprenez-pas, il a dû aller la chercher face à un Antonio Felix da Costa (Arden Caterham) toujours aussi rapide.

Au départ, le Français s'élançait bien, mais le meilleur départ était à créditer au leader du championnat au début de la course, le Néerlandais Robin Frijns (Fortec), qui montait en 4e position. Au contraire, Arthur Pic prenait un mauvais départ, allant même jusqu'à tomber derrière son coéquipier chez DAMS, le Brésilien Lucas Foresti, qui terminera 10e contre 14e pour le Français. D'autres incidents étaient à noter, comme le contact entre da Costa et Daniel Abt (Tech 1), qui s'est soldé par le tête-à-queue d'Abt. Alexander Rossi (Arden Caterham) connaissait la même mésaventure au même moment, mais ne se faisait pas aider dans la démarche.

Tandis que Bianchi accélérait le rythme, Antonio Felix da Costa remontait dans le classement, au rythme d'un pilote par tour ou d'un pilote tous les deux tours. Bianchi lui a opposé une résistance intéressante, mais le rythme du Portugais était trop soutenu, si bien que le Français devait concéder la tête. Après tout, Frijns se trouvait dans une mauvaise posture, perdant position sur position au fil des tours, puisqu'il n'était pas dans le rythme ce week-end.

C'est aux stands que Tech 1 a pris l'ascendant sur Arden Caterham. Bianchi entrait en premier, réussissait un arrêt un peu plus rapide et enchaînait avec un rythme effréné. Da Costa ne pouvait rien faire, et concédait même près de 4 secondes de retard sur le Français après son arrêt. Même en essayant d'élever son niveau de jeu, tout effort était vain et Bianchi s'est imposé, en se hissant en prime en tête du championnat, Robin Frijns chutant en effet au 9e rang après avoir été dépassé par Kevin Korjus (Lotus) dans le dernier tour.

Sam Bird (ISR) monte sur la 3e marche du podium et reprend lui aussi des points à Frijns, même s'il en concède bien entendu à Bianchi. Une course discrète mais efficace, mais le Britannique devra s'appliquer pour en faire bien plus lors du dernier meeting s'il veut remporter le championnat !

Les efforts de Nick Yelloly (Comtec) et Marco Sorensen (Lotus) ont payé, puisqu'ils rallient l'arrivée en 4e et 5e positions, devant Aaro Vainio (Team RFR), qui a réussi à élever son niveau de jeu de manière conséquente pour se classer 3e parmi les débutants, bien devant son coéquipier Mikhail Aleshin qui termine 17e. Quant à Nico Müller, qualifié 3e sur la grille, il termine dans les points, en 7e place. Il a toutefois eu plus de réussite que Kevin Magnussen, qui abandonne encore une fois en fin de course.

Cinq points séparent donc Jules Bianchi de Robin Frijns au championnat. Sam Bird concède quant à lui 24 points au Français, ce qui n'est pas idéal à un meeting de la fin de la saison, mais mathématiquement, le pilote ISR est encore dans la course ! Malgré une course compliquée pour Daniel Abt, Tech 1 reprend la tête du championnat des équipes et dispose même d'une avance de 19 points.

La dernière manche de Formule Renault 3.5 se tiendra à Barcelone les 20 et 21 octobre prochains.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Mikhail Aleshin , Sam Bird , Alexander Rossi , Jules Bianchi , Marco Sørensen , António Félix da Costa , Robin Frijns , Lucas Foresti , Nico Müller , Kevin Magnussen , Daniel Abt , Arthur Pic , Kevin Korjus , Nick Yelloly , Aaro Vainio
Équipes DAMS
Type d'article Actualités