FR3.5 - Jules Bianchi, le temps anglais lui sourit

Jules Bianchi (Tech 1) a signé son deuxième succès de la saison en Formule Renault 3

Jules Bianchi (Tech 1) a signé son deuxième succès de la saison en Formule Renault 3.5 à l'issue d'une course des plus chaotiques de l'année ! Parti 4ème, le Français devance à l'arrivée Robin Frijns (Fortec) et Nigel Melker (Lotus).

Malgré une averse avant la course, les pilotes et équipes avaient tous choisi de chausser les pneus slicks tant la météo semblait rassurante. Hélas, quelques gouttes étaient à nouveau présentes pour le tour de formation. Le poleman Kevin Magnussen (Carlin) a alors conservé la tête sans être inquiété alors que derrière, une course en peloton se déroulait avec de nombreuses passes. Jules Bianchi émergeait alors au 2ème rang devant Alexander Rossi (Arden Caterham), avant d'hériter de la tête lorsque Kevin Magnussen se crasha au 2ème tour.

Le 3ème tour sera encore plus burlesque, puisque près de dix voitures sortent à Luffield, parmi lesquelles des poids lourds du championnat. On trouve parmi les victimes : Alexander Rossi, Sam Bird (ISR), Marco Sorensen (Lotus), Kevin Korjus (Tech 1), Nico Müller (Draco), Nikolay Martsenko (BVM Target), Yann Cunha (Pons) et Anton Nebylitskiy (Team RFR). D'autres parviendront à s'en sortir et passeront aux stands pour chausser des pneus pluies. C'est à cet instant que le safety-car intervient avant de céder sa place au drapeau rouge.

La confusion régnant sur la piste entre les diverses voitures à évacuer, Will Stevens (Carlin) avait alors ravi le commandement à Jules Bianchi, devant Robin Frijns, Daniil Move (P1) et Nigel Melker. Et alors que la pluie avait offert un répit sous drapeau rouge, celle-ci revient lors du nouveau départ sous SC ! Toutefois, tous les pilotes sont en gommes adaptées cette fois, ce qui n'empêche pas certaines boulettes.

Dès le restart, Jules Bianchi met la pression à Will Stevens qui cèdera au bout de quelques virages en sortant de la piste. Malgré des conditions précaires, le protégé de la Ferrari Driver Academy tire son épingle du jeu et crée rapidement l'écart sur Robin Frijns tandis que dans le peloton, les abandons sur sortries continuent. Peu de dépassements sont à noter en tête, si ce n'est une belle remontée d'Antonio Felix da Costa (Arden Caterham) jusqu'à la 5ème position.

Jules Bianchi remporte alors son 2ème succès de l'année devant le leader du championnat, Robin Frijns, et Nigel Melker, sur le podium pour sa première course en FR3.5. L'opération comptable de Jules Bianchi est presque parfaite puisqu'il revient en 2ème position du championnat, à seulement 19 points de Frijns.

Nick Yelloly (Comtec) et Antonio Felix da Costa complètent le Top 5 devant Carlos Huertas (Fortec), Lucas Foresti (DAMS), Walter Grubmüller (P1), Vittorio Ghirelli (Comtec) et Daniel Zampieri (BVM Target), dernier à franchir l'arrivée puisque Mikhail Aleshin (Team RFR) a dû abandonner à deux boucles du drapeau à damiers.

La course d'Arthur Pic, l'autre Français engagé, a tourné court puisqu'il a abandonné au 1er tour suite à un contact avec Aleshin, semble-t-il. Ses mécaniciens, comme ceux des autres équipes, auront fort à faire, les qualifications pour la course de demain auront lieu dès 18h15.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Walter Grubmuller , Mikhail Aleshin , Sam Bird , Daniil Move , Alexander Rossi , Carlos Huertas , Will Stevens , Jules Bianchi , Anton Nebylitskiy , Daniel Zampieri , Marco Sørensen , António Félix da Costa , Robin Frijns , Vittorio Ghirelli , Lucas Foresti , Nigel Melker , Nico Müller , Kevin Magnussen , Yann Cunha , Arthur Pic , Kevin Korjus , Nick Yelloly , Nikolay Martsenko
Équipes Carlin , DAMS
Type d'article Actualités