FR3.5 - Sentiments mitigés pour l’équipe DAMS

Le potentiel de DAMS était bel et bien présent en Hongrie le week-end dernier

Le potentiel de DAMS était bel et bien présent en Hongrie le week-end dernier. Dès le début, le rythme de l’équipe et de ses pilotes Arthur Pic et Lucas Foresti était bon, mais cela n’est pas suffisant en sport automobile, où tout doit s’assembler parfaitement pour aspirer à la réussite.

Pic était déjà présent lors de la première séance qualificative, où il avait signé le 4e temps. Foresti était quant à lui 13e, comptant sur un bon départ pour se hisser dans le top 10, synonyme de points. Ces bons départs, les deux pilotes les ont réalisés avec des fortunes diverses. Si Foresti se hissait effectivement dans les points devant Sam Bird, qui finira par le déborder durant la course sur un freinage et le privant de points, Pic était à la lutte avec da Costa avant de commettre une erreur le privant de la 4e place.

Même forme affichée lors de la deuxième séance qualificative. Elle se révélait rageante pour le Français, qui passait à côté de la pole en raison de drapeaux jaunes dans son dernier tour rapide. Le 3e temps demeurait satisfaisant, tandis que le Brésilien pâtissait d’une grille très serrée sur un tracé plutôt court, se classant finalement 15e. En course, Pic devait veiller à éviter le poleman Frijns, qui restait un temps immobilisé à son emplacement. Au final, la lutte face au Néerlandais ne lui a pas permis d’être classé mieux que 6e, tandis que le rythme encourageant de Foresti lui faisait prendre la 13e place finale.

Pour Jean-Paul Driot, le manque de réussite de l’équipe est à blâmer : “Décidément, nous manquons d'un petit zeste de réussite”, avoue-t-il. “Toute l'équipe a fait du bon travail et la voiture était dans le rythme. Arthur a réalisé de bonnes courses, mais la nature du circuit et le départ arrêté de Frijns devant lui en deuxième manche l'ont certainement privé d'un meilleur résultat. D'autre part, Lucas progresse et il aurait mérité de marquer des points. Il se rattrapera lors du prochain meeting.”

Arthur Pic ne se satisfait pas de ses résultats, même s’il juge que le week-end n’a pas été si mauvais : “Ce n'est pas un trop mauvais week-end, mais cela aurait pu être mieux. J'étais bien en qualifications, la voiture était performante. En course 1, je fais une petite erreur qui me coûte la quatrième place, mais j'étais aussi un peu juste pour suivre le rythme des leaders. Et dimanche, c'est dommage que Frijns se rate au départ. J'ai perdu beaucoup de places et malgré un super pit stop - merci à l'équipe -, je n'ai pas pu remonter. Nous allons travailler pour jouer à nouveau le podium sur la prochaine manche, qui aura lieu en France”, précise-t-il.

Encouragements pour Lucas Foresti, qui, malgré la déception de n’avoir inscrit aucun point, estime avoir fait des progrès : “Je suis déçu de n'avoir pas pu marquer de point”, concède-t-il. “Mais sur le plan de la performance, j'ai le sentiment d'avoir progressé, en particulier samedi. Et dimanche, mes temps en course, comme en qualifications, s'amélioraient. Même si le résultat ne le montre pas, je sens que cela va mieux et je suis optimiste pour les courses à venir.”

Reste à DAMS la possibilité de se refaire dès la fin du mois, à domicile qui plus est, au Castellet les 29 et 30 septembre prochains.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Sam Bird , Lucas Foresti , Arthur Pic
Équipes DAMS
Type d'article Actualités