Formule 1
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
15 Heures
:
10 Minutes
:
52 Secondes
MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
EL1 dans
14 Heures
:
35 Minutes
:
52 Secondes
WRC
12 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
03 oct.
-
06 oct.
Prochain événement dans
13 jours
WSBK
06 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
27 sept.
-
29 sept.
Prochain événement dans
7 jours
WEC
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
EL1 dans
14 jours
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
EL1 dans
1 jour
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
63 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
119 jours

Le prometteur Lando Norris sacré en Eurocup FR2.0

partages
commentaires
Le prometteur Lando Norris sacré en Eurocup FR2.0
Par :
28 sept. 2016 à 08:35

S'imposant déjà comme l'un des pilotes les plus prometteurs de sa génération, le jeune Lando Norris (16 ans) a remporté le troisième titre de sa jeune carrière en monoplace, couronné en Eurocup Formule Renault 2.0.

Lando Norris
Le vainqueur Lando Norris avec son trophée
Lando Norris
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Harrison Scott, AVF by Adrian Valles, Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Jehan Daruvala, Josef Kaufmann Racing et Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Lando Norris, Josef Kaufmann Racing
Podium : le vainqueur Lando Norris, Carlin; le deuxième Matheus Leist, Double R Racing; le troisième Will Palmer, HHC Motorsport
Lando Norris, Carlin

Plus jeune Champion du monde de karting de l'Histoire en 2014, ce petit gabarit de 1m60 a transformé l'essai avec succès lors de ses débuts en monoplace, remportant le titre de MSA Formula (championnat désormais connu en tant que British F4) en 2015.

Pour 2016, Norris s'est fixé un programme ambitieux puisqu'il participe à quatre championnats : le Toyota Racing Series, l'Eurocup FR2.0, la FR2.0 NEC, et la British F3 lorsque cette dernière ne tombe pas en même temps que les autres.

Le Britannique a dominé le Toyota Racing Series, championnat néo-zélandais disputé en janvier et février pendant l'été austral, avec dix podiums dont six victoires en 15 courses, malgré la présence de pilotes plus expérimentés comme Pedro Piquet ou Artem Markelov.

Le titre en Eurocup

Cependant, le championnat le plus relevé que dispute Norris est bel et bien l'Eurocup Formule Renault 2.0, une formule de promotion qui s'impose presque comme une référence comme l'échelon entre la Formule 4 et les disciplines plus relevées comme la F3 Europe ou le GP3. Près d'une dizaine de pilotes de F1 actuels y ont fait leurs classes.

Le pilote Josef Kaufmann Racing a pourfendu l'opposition de concurrents bien plus expérimentés que lui : parmi les trois autres hommes qui jouent aux avant-postes, on retrouve les redoublants Harrison Scott et Max Defourny ainsi qu'un Dorian Boccolacci qui évoluait en F3 Europe l'an passé. Cela n'a pas empêché Norris de signer 11 podiums en 13 courses, avec cinq succès à la clé !

C'est à Spa-Francorchamps que l'Anglais a été couronné grâce à deux podiums, s'emparant ce dimanche d'une deuxième place synonyme de titre grâce à plusieurs dépassements depuis la sixième position de la grille. Il succède notamment à Felipe Massa (2000), Valtteri Bottas (2008), Stoffel Vandoorne (2012) et Pierre Gasly (2013) au palmarès de l'Eurocup FR2.0.

"Je suis satisfait d'avoir remporté le titre", déclare-t-il. "J'avais des douleurs au cou dimanche matin et ça ne m'a pas facilité la tâche ! Je n'étais pas à 100% et j'étais même surpris de me qualifier sixième. En course, mon objectif principal était de rattraper Max Defourny, qui s'élançait en première ligne. j'ai évité les problèmes aux Combes, ce qu'il n'a pas pu faire. Je pensais me contenter de la quatrième place, mais des opportunités se sont présentées et j'ai pu me hisser au deuxième rang."

D'autres performances brillantes

Norris va désormais aborder le dernier meeting à Estoril sans pression, mais pourrait remporter un quatrième titre dès ce week-end avec la dernière manche du championnat de FR2.0 NEC (compétition d'Europe du Nord en FR2.0) à Hockenheim.

Norris, qui a signé six victoires et deux 2e places sur les neuf dernières courses, compte 38 points d'avance sur Max Defourny et 52 unités sur Dorian Boccolacci et Jehan Daruvala. Avec 90 points à marquer lors de ces trois courses, le titre n'est pas encore joué, mais l'Anglais est en très bonne position pour ajouter un nouveau sacre à son palmarès.

Quant à la British F3, Norris ne s'est classé que huitième du championnat, mais c'est uniquement parce que la moitié des meetings tombaient en même temps que ses engagements en FR2.0. En onze courses de British F3, le pilote Carlin a signé huit podiums dont quatre victoires. Avec 22,45 points de moyenne par course, il a même fait mieux que le champion Matheus Leist (21,43) !

L'avenir de Norris, qui ne fait pas partie d'un junior team F1, est incertain, mais il aura sans nul doute attiré l’œil des observateurs cette année.

Article suivant
Une place chez Renault pour le Champion d'Eurocup FR2.0 2017

Article précédent

Une place chez Renault pour le Champion d'Eurocup FR2.0 2017

Article suivant

Expérience - Au volant d'une Formule Renault

Expérience - Au volant d'une Formule Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule Renault
Pilotes Lando Norris
Équipes Josef Kaufmann Racing
Auteur Benjamin Vinel