Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
EL3 dans
04 Heures
:
44 Minutes
:
33 Secondes
MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
12 jours
WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
19 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
26 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin I
05 août
-
05 août
Prochain événement dans
24 jours
C
E-Prix de Berlin II
06 août
-
06 août
Prochain événement dans
25 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
32 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
130 jours
WRC
C
Rallye d'Estonie
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
54 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
74 jours

Décollage immédiat à Lédenon

partages
commentaires
Décollage immédiat à Lédenon
29 mai 2019 à 17:22

Le FSBK est de retour dans le sud de la France pour la 3ème étape de la saison, du 31 mai au 1er juin. Sur le circuit de Le Lédenon la Fédération Française de Motocyclisme et le MC Lédenon accueillent les pilotes les plus rapides de l’hexagone qui comptent bien faire chauffer la gomme.

Superbike 1000 : Gines peut-il prendre le large ?

Cette saison en Superbike, quelques favoris qui se démarquent, mais il est très difficile de deviner quel pilote sera le champion de France Superbike 2019…

1er au général mais sans victoire après Le Mans, Mathieu GINES (BMW Tecmas) s’est imposé une fois à Nogaro, assurant ainsi son leadership au terme de la 2ème étape. Malgré ces excellents résultats, GINES est mis sous pression par plusieurs adversaires. Le pilote du team BMW Tecmas doit continuer sur sa lancée pour ne pas laisser d’espoir à ses poursuivants.

En réussite depuis le début de saison, Christophe PONSSON (Yamaha) a confirmé ses intentions en s’imposant devant GINES en course 2 lors de l’étape précédente. Il a profité de l’absence de Kenny FORAY (BMW Tecmas) pour s’installer à la deuxième place du classement provisoire. L’ex pilote MotoGP devrait se rendre à Lédenon avec l’ambition de vaincre une nouvelle fois le leader.

Très rapide dès l’étape du Mans, Louis BULLE (Yamaha) n’est pas encore parvenu à monter sur le podium. Malgré ce manque, le pilote de la Yamaha n°9 se classe à la 3ème place du classement général. Auteur d’erreurs qui l’ont empêché de batailler avec les premiers jusqu’à l’arrivée, BULLE devrait faire un retour revanchard à Lédenon. Il sera de même pour Axel MAURIN (Yamaha), 4ème à la veille de la troisième étape.

Les deux outsiders, Morgan BERCHET (Yamaha) et Hugo CLERE (Yamaha) seront également au rendez-vous et auront à cœur de briller. À noter, après un heureux évènement, Kenny FORAY fera son retour à Lédenon. Il faudra compter sur le Champion de France 2017… Il se pourrait bien qu’il ait une victoire à dédier.

Gregory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing) n’est pas dans sa meilleure forme depuis le début de la saison. Cependant il reste un candidat sérieux à la victoire, il faut donc une nouvelle fois compter sur « The White » à Lédenon.

En Superbike Challenger, Maxime BONNOT (BMW Tecmas) est en concurrence directe avec les deux coéquipiers du team Suzuki LMS. Johan NIGON et Clément STOLL le talonnent et ne comptent pas céder de terrain au pilote de la BMW n°110. Enzo BOULOM (Yamaha) est au pied du podium du classement Challenger.

Seulement 16 petits points séparent le leader du 4ème au classement générale, la bataille s’annonce donc serrée à Lédenon .

Supersport 600 : Pot maintient la pression sur Bau

Depuis l’ouverture de la saison, le Challenger Maximilien BAU (Yamaha) enchaine les succès. Avec trois victoires et une 3ème place, le jeune pilote compte déjà 94 points, soit trois fois plus que la saison passée au même moment. Le pilote pourrait enfoncer le clou à Lédenon, sur un circuit qui lui a réussi en 2018.

En embuscade, Guillaume POT (Yamaha) 2ème avec 80 points, Guillaume RAYMOND (Yamaha) et Martin RENAUDIN (Yamaha), engrangent également les points depuis le début de la saison. Malgré le léger déficit numérique que les trois hommes ont par rapport au leader, ils croient en leurs chances et tenteront de détrôner Maximilien BAU à Lédenon.

Plus discrets, Thibaut NAGORSKI (Suzuki) et Renald CASTILLON GIOANNI (Yamaha) restent des pilotes importants du championnat toujours dans la course au podium. Ils auront à cœur de contrarier les plans des leaders lors de l’étape gardoise.

La catégorie des 600cc s’annonce mouvementée, les écarts vont ils se réduire ou se creuser ?

Supersport 300 : Girardet a son destin entre les mains

Leader incontestable après deux étapes, Hugo GIRARDET (Kawasaki) ne laisse que des miettes à ses adversaires. Le pilote de la Kawasaki rouge et verte réalise un 4/4. Il est assuré de repartir de Lédenon avec au moins la deuxième place au général.

Seul pilote à pouvoir le déloger, Tom BERCOT (Yamaha) est toujours monté sur le podium jusque-là. Il doit impérativement s’imposer s’il espère lutter avec GIRARDET pour le titre.

Enzo CEOLOTTO réalise un début de saison régulier mais qui ne lui permet pas de suivre la cadence des leaders. Il occupe tout de même la troisième marche du podium. Le pilote de la R3 n°24 peut-il hausser son niveau de jeu afin de concurrencer GIRARDET et BERCOT ?

À noter, après une première étape prometteuse sur le circuit Bugatti, Alexis BOUDIN (Kawasaki) a confirmé les attentes placées sur lui. Il faut compter sur le benjamin de la catégorie, d’autant plus que d’après son père : « Alexis adore Lédenon ».

Objectif Grand Prix – Pré-Moto3 : Bonnard peut-il creuser l'écart ?

Malgré un peloton réduit cette saison, le spectacle et les retournements de situation sont au rendez-vous dans la catégorie Objectif Grand Prix. Antoine BONNARD (Moriwaki) a pris les commandes du classement général avec une seule victoire mais quatre podiums en autant de courses.

À la 2ème place, Line VIEILLARD (Yamaha Les 2R) est au coude à coude avec Vincent FALCON (BEON Yamaha), 3ème et double vainqueur à Nogaro. Les deux pilotes sont-ils en capacité de revenir sur BONNARD ?

D’autres pilotes rapides comme Charles AUBRIE (MC MC2), Lorentz LUCIANO (BEON Pre3) et Jose SALVANS (RMU TM 250) ont pris goût à la lutte pour le podium et ne manqueront pas de le rappeler sur le tracé sinueux de Lédenon.

Side-Car : Delannoy/Rousseau devrait prendre le large

Après deux étapes, DELANNOY / ROUSSEAU affirme son statut de favori chez les side cars. Après une troisième place en course 1 au Mans, le champion de France 2018 a enchainé les victoires et se rend à Lédenon pour confirmer.

Dans le haut du classement, BARBIER / RIGONDEAU fait belle impression. Cependant, le side car n°72 n’était pas assez rapide pour concurrencer le leader à Nogaro. Sur le circuit très technique de Lédenon, il lui faudra impérativement hausser son niveau de jeu pour ne pas, déjà, laisser filer DELANNOY / ROUSSEAU vers le titre. VINET / VINET est attendu pour jouer les premiers rôles sur un circuit où le duo familial s’était octroyé la 4ème position à deux reprises la saison dernière.

Article suivant
Superbike Nogaro : les favoris confirment

Article précédent

Superbike Nogaro : les favoris confirment

Article suivant

Superbike Lédenon : les favoris au rendez-vous

Superbike Lédenon : les favoris au rendez-vous
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FSBK
Événement Lédenon
Lieu Lédenon