FSBK 2019 : rendez-vous dans la Sarthe pour la première de la saison

partages
commentaires
FSBK 2019 : rendez-vous dans la Sarthe pour la première de la saison
4 avr. 2019 à 11:30

Ça y est, le FSBK reprend enfin ses droits et la saison s’annonce d’une intensité rare ! Les meilleurs pilotes français se retrouvent sur le mythique circuit Bugatti du Mans à l’occasion de la première étape du Championnat de France Superbike les 6 et 7 avril prochains. L’ASM 24H ACO, sous l’égide de la Fédération Française de Motocyclisme, accueillera l’élite de la vitesse française avec une nouvelle catégorie cette année : le Supersport 300.

SUPERBIKE 1000 : FORAY – LEBLANC, LA BATAILLE S’ANNONCE RUDE

Suite à une saison 2018 rythmée par le duo Jeremy GUARNONI (Kawasaki) – Kenny FORAY (BMW Tecmas), le pilote de la Kawasaki n°111 s’était imposé. Cette année, le Champion en titre ne sera pas présent. FORAY, quant à lui, ne s’engage pas sur toutes les courses mais ne manquera pas de rappeler son titre de Champion de France 2017 lors de la première étape au Mans. Cependant, un adversaire de taille ne va pas lui faciliter la tâche…

Le multiple vainqueur des 24 Heures Moto au Mans fait son grand retour dans les paddocks. Après une pause de 2 ans en FSBK, Gregory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing), revient sur « son » circuit pour débuter la saison. Toujours aussi affûté et habité par la quête de victoires, « The White » manque, certes, de compétition mais pas de motivation comme il l’indique à ses fans à l’aube du début de Championnat : « J’ai désormais vraiment hâte que la saison commence et cette motivation est bien sur la résultante de votre élan de soutien et de générosité. Sans vous je n’en serais pas là et encore une fois je sais ce que je vous dois et vous en remercie du fond du cœur. » Grégory, faisant référence à l’élan de générosité rencontré concernant sa campagne de financement participatif qu’il a montée pour financer sa saison. Ses fans et les passionnés de la moto attendent avec impatience la bataille du Champion 2016 et celui de 2017.

Suite à deux Wild-cards durant la saison 2018, Mathieu GINES est attendu au tournant pour son entrée au sein du prestigieux Team BMW Tecmas. Il s’engage pour l’intégralité de la saison 2019. Il convient de rappeler qu’en 2018, Mathieu GINES avait signé 4 Top 10 dont 2 podiums. Désormais au guidon de la BMW n°41, il est un sérieux candidat aux premières places, sa régularité sera à suivre.

Axel MAURIN (Yamaha CMS) et Hugo CLERE (Yamaha), deux hommes à avoir atteint la barre des 100 points au classement général en 2018, prendront également le départ au Mans.  Auteur de belles performances la saison dernière, le représentant de la marque italienne, David MUSCAT (Ducati), est pressenti pour intégrer une nouvelle fois le top 10 ! L’ex membre du Team Suzuki LMS, Alex SARRABAYROUSE profitera de son expérience au sein de la catégorie pour démontrer ses talents au guidon de la Kawasaki n°96 chez le team Twist Ring Racing.

Avec une 4ème et une 3ème place au Mans l’an dernier, Matthieu LUSSIANA (Yamaha) pourrait, lui aussi, se distinguer aux avant-postes lors de ce premier week-end de courses.

Il faut croire que sa Wildcard sur le Circuit Carole a été convaincante ! Christophe PONSSON (Yamaha) était monté sur le podium lors des 2 courses « parisiennes ». Cette année, il est prêt à faire parler la poudre tout au long de la saison.

Côté Wild-card, Ian HUTCHINSON fera office d’invité de marque au guidon de sa Honda 998 Fireblade. Connu en Angleterre sous le surnom « Bingley Bullet », le pilote britannique du Tourist Trophy est, à ce jour, le seul à avoir remporté 5 victoires pour 5 participations. Son compatriote Jonathan RAILTON (Suzuki) sera lui aussi de la partie pour l’ouverture du FSBK.

Si les plus expérimentés de la catégorie sont attendus, il faut également compter sur les nouveaux arrivants. Le pilote émérite des Coupes de France Promosport en 1000 débarque au sein de l’élite des pilotes français, après avoir réalisé une saison 2018 ponctuée de podiums, Guillaume MONTESSUIT (Yamaha) compte bien en découdre en FSBK. Autre « rookie » de la catégorie, bien connu au sein du Championnat, Louis BULLE (Yamaha), le Champion Supersport 600 de la saison passée, sera sans doute l’un des protagonistes qui compteront parmi les tops pilotes.

En Superbike Challenger, Morgan BERCHET (Yamaha) fait office de tête d’affiche après sa 3ème place en catégorie Superbike l’année dernière. Qui des « habitués » Johan NIGON (Suzuki LMS), Steven NEUMANN (Yamaha), Sébastien FRAGA (BMW) pourra lui tenir tête ? Le paddock retrouvera également Enzo BOULOM (Yamaha) et Clément STOLL (Suzuki LMS), 2 pilotes tout droit venus du Supersport 600, attention à ces deux compétiteurs que l’on retrouvait très souvent sur le podium…

Le public doit également prêter attention aux prestations de Bryan CASTAN (Kawasaki) après sa saison en Promosport 1000 où il s’est régulièrement illustré. Maxime BONNOT (BMW Tecmas) aura, quant à lui, à cœur d’aller cherche le titre qu’il n’a pu obtenir en 2018.

SUPERSPORT 600 : NAGORSKI CHALLENGER, RAYMOND FAVORI

En 2019, la classe Trophée Pirelli 600 disparaît et devient le Supersport Challenger. Les pilotes de cette catégorie prendront, à l’instar des années précédentes, le départ des courses aux côtés des pilotes Supersport. 

En Supersport, les têtes d’affiches comme le Champion Louis BULLE (Yamaha) et son dauphin Guillaume ANTIGA (Yamaha) s’envolent vers les plus grosses cylindrées. C’est Guillaume RAYMOND (Yamaha), 3ème de la catégorie l’an passé, qui est bien placé pour viser la plus haute marche du podium. Le travail commence dès la première étape au Mans, circuit qu’il avait quitté avec une 7èmeplace et un abandon il y a un an, le pilote de la Yamaha n°127 devra faire mieux.

D’autres concurrents tels que Joris INGIULLA (Yamaha), Arnaud MULDERS (Yamaha) et Antoine CHAPEAU (Triumph) respectivement 2ème, 3ème et 4ème en Pirelli 600 l’an dernier, débarquent en Supersport avec le couteau entre les dents. Le transfuge du Promosport 1000, Corentin BRENON (Triumph), peut également faire la différence chez les 600, il reste assurément un pilote à surveiller.

Thibaut NAGORSKI (Suzuki), roi du Promosport 600 l’an dernier, compte bien faire du Supersport son nouveau terrain de chasse ! Lui, qui n’a laissé aucune chance à ses adversaires en Promosport au Mans l’an dernier, a de belles ambitions pour son arrivée dans la catégorie. L’un de ses ex-adversaires en Promo 600, Clément FITTE (Yamaha) vient, lui aussi, débattre au sein de la catégorie. Attention, le vainqueur du Promosport 600 millésime 2017, Guillaume POT (Yamaha), n’est pas loin…

Le paddock retrouvera les habitués tels que Dylan MILLE (Yamaha), Kévin LONGEARET (Yamaha), Yvan LAETZIG (Yamaha), qui seront toujours présents pour animer les courses comme ils ont su le faire à plusieurs reprises par le passé. Auparavant en Trophée Pirelli 600, Valentin GRIMOUX (Yamaha), sera accompagné de son frère Pierre GRIMOUX (Yamaha) qui vient du Promosport 600, sous la bannière du team LBSP Racing Team 53.

À noter, Peter POLESSO (Yamaha) fait son retour après un an de pause, est-il de nouveau en position de négocier parmi les pilotes de tête ?

En Supersport Challenger, Maximilien BAU (Yamaha) s’était illustré sur quelques podiums l’an passé, il a presque toujours intégré le top 10 et a terminé 6ème de la catégorie Supersport. Il faudra donc compter sur lui pour assurer le spectacle cette année !

Face à lui, des recrues comme Hugo CHAPON (Yamaha) vainqueur du Promo 400 en 2018, Guillaume JUCHA (Triumph) ex-pilote de Pré-Moto 3 ou encore Martin RENAUDIN (Yamaha) habitué de la catégorie, tenteront de marquer leur territoire.

Charles CORTOT (Yamaha) passe, lui aussi, du Supersport au Supersport Challenger mais est-il en mesure de s’opposer au pilote de la Yamaha n°108…premier bilan les 6 et 7 avril sur le circuit Bugatti du Mans !

SUPERSPORT 300 : NOUVELLE SAISON, NOUVELLE CATÉGORIE

En 2019 la FSBK ouvre grand les portes de la vitesse moto à la jeunesse ! Véritable catégorie de détection, le Supersport 300 accueillera des jeunes de 15 ans minium et des machines de 300cc à 500cc 4 Temps, 1 et 2 cylindres également homologuées en World Supersport 300.

Le paddock est essentiellement composé de jeunes provenant du Promosport 400, comme Hugo GIRARDET (Kawasaki) Vainqueur en 2018 ou encore Colin DRYE (Yamaha) et Lucien VAUDRY (Yamaha). Louis LAGRIVE (Suzuki), fils du Champion Matthieu LAGRIVE et 2ème des Coupes de France Promosport en 125, prend également rendez-vous avec ses aînés dès l’ouverture au Mans.

L’ex-pilote en Honda CBR 500R Cup, catégorie Junior, Célian RIQUELME (Kawasaki) était le plus rapide dans sa catégorie, quid du Supersport 300 ? D’autres espoirs de la vitesse françaises sont attendus pour faire le spectacle comme Thomas FURLAN (Kawasaki) issu de la Honda CBR 500 Cup et Exupéry BEAUMONT (Kawasaki) de l’Objectif Grand Prix. Parmi les garçons, Lucie BOUDESSEUL (Kawasaki) sera l’unique représentante de la gent féminine engagée sur toute la saison.

Qui sera en capacité de s’imposer ?

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE-MOTO 3 : PERRIN ET LUCIANO FACE AUX NOUVEAUX

La formule Objectif Grand Prix, Championnat de France Pré-Moto3 est de retour pour la quatrième année consécutive. Cette dernière a pour vocation de faire émerger les jeunes talents de 12 ans à 20 ans, dans les mêmes conditions que leurs ainés sur des machines de 250cc 4 Temps.

Les deux premiers au classement 2018 s’étant engagés chez les 600cc, Bartholomé PERRIN (MIR KTM) et Lorentz LUCIANO (BEON PRE 3) sont-ils en mesure de prétendre au titre en 2019 ?

La jeune pilote Line VIEILLARD (Yamaha) et Charles AUBRIE (OVER Yamaha) ont décroché les 7ème et 8ème places la saison dernière, ils prendront à nouveau le départ sur le circuit du Mans pour toute la saison mais cette fois, avec bien plus d’expérience !

SIDE-CAR : DOMINATION OU CHANGEMENT ?

Cette année encore, les favoris ne dérogent pas à la règle et répondent présents à l’appel du Championnat de France. Le multiple Champion de France Sébastien DELANNOY accueille cette année Charline ROUSSEAU à bord du Side n°1. Un changement de taille pour le leader incontesté de la catégorie qui compte bien dominer cette année encore ! VINET / VINET saura-t-il calquer le rythme du Champion ? Le duo père/fils avait démontré de redoutables compétences en 2018… GALLERNE / CHAIGNEAU, GADET / SALMON ou BARBIER / RIGONDEAU sont-ils en mesure de rivaliser au sein de la catégorie des puissants Side-cars F1 ?

Le plateau des 600 hérite de grands habitués de la catégorie F1 avec l’arrivée de MOREAU / ARIFON et LEGLISE / CLEMENT. L’expérience accumulée ces dernières années sur des side-cars plus rapides sera-t-elle suffisante pour détrôner LE BAIL / LEVEAU, Champion 2018 ? Le suspense augmente encore d’un cran avec l’engagement de la paire 100% féminine LE BLOND / FARNIER, Championne en 2016…

Le paddock note également le changement de catégorie pour Kévin ROUSSEAU qui sera désormais passager à bord du Side n°41 de Bennie STREUER en 600.

Comme l’année dernière, le duo anglais REEVES / WILKES s’engage pour une Wild-card au Mans. À bord du Side n°177, l’équipage n’avait terminé aucune de ses courses mais avait tout de même signé la pole position à deux reprises lors des essais chronométrés avec plus de….3 secondes d’avance !

EUROPEAN BIKES, LES GENTLEMENS RIDERS : TOUJOURS PONCTUELS !

Les machines européennes, Aprilia, Ducati, BMW et KTM des gentlemen riders seront, elles aussi, présentes pour faire rêver le public avec des pilotes comme Stéphane NEFF, Jonathan GERMANY ou le challenger Léo CHALLAMEL.

CALENDRIER 2019

06/04 – 07/04 – Le Mans – ASM ACO 24H          
04/05 – 05/05 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre  
01/06 – 02/06 – Lédenon – MC Lédenon        
22/06 – 23/06 – Pau Arnos – Moto Club Pau Arnos      
06/07 – 07/07 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
24/08 – 25/08 – Circuit Carole – Motors Events   
14/09 – 15/09 – Albi – MC Albi

Article suivant
La Fédération française de motocyclisme célèbre son bilan sportif 2018

Article précédent

La Fédération française de motocyclisme célèbre son bilan sportif 2018

Article suivant

Le warm-up FSBK en direct du Mans

Le warm-up FSBK en direct du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FSBK
Événement Le Mans
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu