MotoGP
04 avr.
Événement terminé
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
EL1 dans
5 jours
Formule E
27 févr.
Événement terminé
10 avr.
Événement terminé
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
11 jours
WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
98 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
40 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
61 jours
#ThinkingForward
Dossier

#ThinkingForward

Faye Ho, seule femme propriétaire d'écurie en British Superbike

Si vous pensiez que la course automobile était un sport dominé par les hommes, ce n'est rien comparé à la moto. Sur deux roues, la présence des femmes aux postes de pilote, directrice ou ingénieure est extrêmement faible. Bien qu’il existe des programmes visant à donner un élan aux femmes en sport automobile, à l’instar de Girls on Track, et des voix puissantes comme celles de Michèle Mouton et Susie Wolff, la moto ne connaît pas un tel parallèle.

Cette saison, le British Superbike (BSB), plus grand championnat de courses de moto au Royaume-Uni, pourra compter sur une propriétaire d'équipe : Faye Ho. Bien qu’elle ne soit pas la première femme à occuper un tel rôle en BSB, Jenny Tinmouth ayant dirigé une équipe en 2011, Faye Ho a de grandes ambitions. Orpheline à l’âge de six ans, ayant survécu à un cancer du sein et ayant fait carrière dans les affaires, Ho relève aujourd'hui son plus grand défi sportif.

La Britannique sponsorise des coureurs depuis plus de 10 ans, a remporté le Grand Prix de Macao avec Stuart Easton en 2010 et a récemment soutenu les carrières de Peter Hickman et Michael Rutter. Fin 2020, Ho a repris la structure Smiths Racing en BSB et l'a rebaptisée Faye Ho Racing. Cette saison, Peter Hickman et Xavi Forés seront au guidon des nouvelles BMW M 1000 RR. En ouvrant la voie sur deux roues, Ho espère que d'autres femmes la suivront.

 

Faye Ho est tombée amoureuse des courses de moto lorsqu'elle était enfant, en grandissant à Macao. Britannique et Macanaise, elle a été élevée par son grand-père, Stanley Ho, roi des casinos de la région. Chaque année, en novembre, Ho regardait le Grand Prix de Macao auto et moto depuis sa maison, située près du circuit.

"Je me souviens qu'étant petite fille, j'avais l'habitude de m'asseoir sur la corniche du jardin, où je pouvais voir le circuit, et de regarder les courses toute la journée, j’adorait ça", se souvient-elle. "C'est donc là que ma passion, l'amour de la course, a débuté. J'étais tellement émerveillée par les pilotes, par leur façon de conduire et par toute cette adrénaline. Et en rencontrant certains pilotes, j’ai vu qu’ils gardaient les pieds sur terre et qu’ils avaient beaucoup d’humour."

 

Stanley Ho était également l'ami et le soutien financier de Teddy Yip, figure légendaire du sport automobile à Hong Kong. Son équipe Theodore Racing a remporté le Grand Prix de Macao à huit reprises, un record, et a participé à 63 Grands Prix de Formule 1 entre 1977 et 1983 en employant notamment Keke Rosberg et Patrick Tambay. En 2017, Mick Schumacher a participé au Grand Prix de Macao de Formule 3 dans une équipe soutenue par Theodore. 

"Encore aujourd’hui, notre famille fait partie de leurs plus grands supporters. Je pense donc nous avons [les sports mécaniques] dans le sang", lance Ho. "Et je voulais absolument être impliquée. C’est quelque chose que j’adore passionnément."

"Le fait de me lancer dans la moto est une situation peu banale car je suis la seule femme propriétaire d'une équipe de BSB. C'est un défi, étant donné que c'est un sport dominé par les hommes. Et puis, il y a les commentaires sur Internet, des gens vont dire certaines choses. Je pense que le plus important, c’est de faire ce que l'on aime, de se concentrer sur le résultat final et d'apprécier ce que l’on fait. Il y aura toujours des difficultés dans la vie. Mais si l’on est heureux de sa situation et que l’on profite des bons moments, il faut toujours relever un défi dès qu’il se présente."

 

Sans prendre en considération les trolls d’Internet, Ho veut encourager plus de femmes à participer aux courses de moto et ne voit aucune raison pour que des programmes comme Girls on Track ne se démocratisent pas sur deux roues également. Par le passé, quelques femmes ont atteint le haut niveau. Avant d’être patronne d’équipe, Jenny Tinmouth pilotait en BSB, Maria Costello a participé au Tourist Trophy de l'île de Man à plusieurs reprises et Ana Carrasco a remporté le Championnat du monde Supersport 300 en 2018, en courant contre des hommes.

"Je pense que pour les courses de moto, ou pour n’importe quelle compétition, il devrait y avoir plus de femmes", estime Ho. "Parce qu'au final, nous sommes tous des êtres humains. Si une personne se découvre une passion pour quelque chose, nous devrions tous être capables de la nourrir et de réaliser nos rêves. Nous devons voir plus de femmes pilotes et directrices être impliquées dans le sport. C'est ce que j'aimerais voir à l'avenir. Il y a de plus en plus de femmes en compétition automobile. Je pense que pour les courses de moto, il faudra un peu plus de temps pour que la situation change enfin. Mais je pense que nous finirons par voir plus de femmes parmi les pilotes."

 

"J'espère [susciter l'intérêt d'un plus grand nombre de femmes]. En raison de mes origines, j'ai mené beaucoup d’activités caritatives à Macao. Cela fait du bien d’avoir ma propre opinion et je suis heureuse de pouvoir l’exprimer. Les courses de moto sont vraiment géniales. Je crois qu'il est possible que plus de femmes puissent être impliquées dans la direction d’une équipe à l’avenir."

Après avoir survécu à un cancer du sein de stade 3, en 2016, braver les obstacles et posséder une équipe moto a été la priorité numéro 1 de Ho.

 

"Cela a changé ma façon de voir la vie et le monde. Et je suppose que c'est la raison pour laquelle je possède ma propre équipe en BSB, parce qu'on ne vit qu'une fois et que s'il y a quelque chose que l'on veut faire, il faut le faire maintenant. Évidemment, il y aura des personnes qui essaieront de vous stopper et qui feront des commentaires négatifs : 'Tu ne peux pas faire ceci, tu ne peux pas faire cela'. Mais en étant soutenu par les bonnes personnes, on peut réaliser tous ses rêves. Alors j’ai dit : 'Pourquoi pas ?'"

"Je vais réaliser ce rêve et je vais faire en sorte que tout fonctionne."

partages
commentaires
La Race of Champions quitte les stades pour la neige et la glace

Article précédent

La Race of Champions quitte les stades pour la neige et la glace

Article suivant

Avec Jaguar et Motorsport.tv, entrez dans les coulisses de la Formule E !

Avec Jaguar et Motorsport.tv, entrez dans les coulisses de la Formule E !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries General
Auteur James Allen