Les 100 histoires de légende du sport auto, par Gérard et Julien Holtz

partages
commentaires
Les 100 histoires de légende du sport auto, par Gérard et Julien Holtz
Par : Basile Davoine
22 juin 2017 à 10:45

"Il était une fois..." Avec cent histoires consacrés au sport automobile, Gérard Holtz et son fils Julien parcourent une Histoire faite de détails, d'anecdotes, de destins, d'innovations. Interview.

Les 100 histoires de légende du sport auto
Les 100 histoires de légende du sport auto
Les 100 histoires de légende du sport auto
Gérard et Julien Holtz
Les 100 histoires de légende du sport auto
Julien et Gérard Holtz
Les 100 histoires de légende du sport auto
Les 100 histoires de légende du sport auto
Gérard et Julien Holtz
Les 100 histoires de légende du sport auto
Les 100 histoires de légende du sport auto

Gérard et Julien Holtz ont lancé en 2013 la collection Les 100 histoires de légende. Véritable succès – le premier livre consacré au Tour de France, toujours disponible aujourd'hui, s'est écoulé à 25'000 exemplaires – la série consacre son édition 2017 au sport automobile. Travail d'un père et d'un fils, mais surtout de deux passionnés de sport, l'ouvrage nous fait traverser le temps à travers des histoires courtes qui nourrissent la curiosité et la culture de chacun, que l'on soit un initié ou un passionné. 

À l'occasion de la sortie du livre Les 100 histoires de légende du sport auto, Motorsport.com s'est entretenu avec ses deux auteurs. En vente depuis le 11 mai, ce nouvel opus vient d'être tiré une première fois à 8000 exemplaires.

 

Gérard, Julien, comment est née cette collection de livres des 100 histoires de légende ?

Gérard Holtz : À la base, il y a mon métier à la télévision depuis trente ans. Et puis un jour, je croise un éditeur qui me dit : "Tu as dû vivre plein de choses intéressantes". Je fais une biographie, et puis il se rend compte que j'ai pu rencontrer beaucoup de champions. L'idée était donc de raconter ça en l'enrichissant. On avait remarqué qu'il y avait beaucoup de livres sur le sport, mais très thématiques. Nous, notre concept, c'est de raconter des histoires, pas le palmarès. Toutes pourraient commencer par "Il était une fois". Ce sont des romans du sport, avec des détails, des anecdotes, la possibilité d'apprendre des choses qui ne sont pas liées au palmarès.

Julien Holtz : Mon but était de faire des recherches dans le moindre détail pour que le récit devienne romanesque. Il y a par exemple cette histoire de 1973, quand François Cevert se tue à Watkins Glen, là où il avait gagné son premier Grand Prix. Il voulait absolument être devant Jackie Stewart, et il ne savait pas que l'Écossais allait prendre sa retraite pour lui laisser le champ libre. Il voulait absolument être devant, il est reparti pour signer la pole position et il s'est tué. Ces histoires, ça rappelle un peu l'émission Un jour, un destin. Ce sont plein de petites histoires qui peuvent étonner tout en étant simples. Elles s'adressent aux passionnés comme aux non-initiés.

Comment avez-vous travaillé et sélectionné ces 100 histoires ?

Gérard Holtz : Nous avons rédigé 50 histoires chacun. De mon côté, j'ai pu garder de nombreux contacts, donc trouver des idées était assez simple. Pour celui-ci, le choix a même été difficile, car on avait 150 à 200 histoires. Nous avons dû les sélectionner, parfois selon la notoriété des champions, parfois selon l'originalité. On avait, au début, l'idée de faire un livre 100% F1, mais nous ne voulions pas brouiller les pistes. Et puis, le livre sortant à la mi-mai, peu avant les 24 Heures du Mans, nous avons voulu élargir.

Julien Holtz : Je suis quelqu'un qui travaille énormément avec l'ordinateur. J'ai fait énormément de recherches, à travers des vidéos, des archives. Gérard travaille beaucoup plus avec les livres. Naturellement, il a plutôt écrit les histoires du "passé" et moi celles un peu plus modernes ou liées à la technologie, aux inventions, etc.

C'est finalement un livre qui s'adresse à un public très large…

Gérard Holtz : La philosophie, c'est que l'on n'a pas d'a priori, on n'est pas dans une chapelle. L'idée, c'est de ne pas décevoir les spécialistes tout en plaisant aux passionnés. C'est un livre pour toute la famille, il est à mettre dans toutes les mains. Le format des histoires aide aussi, puisqu'elles sont assez courtes. Nous voulions donner du sens à chaque histoire, mettre en valeur des détails qui comptent.

Comment se lance-t-on dans un tel travail entre père et fils ? Est-ce quelque chose de si simple à gérer ?

Gérard Holtz : Pour nous, c'était évident. Nous avons toujours été très proches, on a beaucoup parlé, beaucoup échangé. Julien est quelqu'un de méthodique et travailleur, ce qui est venu s'ajouter à mon côté plus littéraire. On échange sans arrêt, on s'alimente l'un l'autre. Notre style d'écriture et différent, mais finalement pas tant que ça. Les textes ne sont pas signés, et pour certains c'est même impossible de deviner lequel de nous deux a écrit telle ou telle histoire ! Il n'y a jamais eu de clash, y compris pour le choix des photos, qui est un travail très important.

Julien Holtz : Quelque part, dans ce travail en commun, il y a sans doute l'idée du fils qui prend le relais et accompagne son père. Pour moi, mon père est un exemple, pour qui j'ai énormément d'admiration. C'est quelqu'un qui a fait 45 ans de télévision, qui a présenté le sport, le journal télévisé, les grands événements. La première idée de travailler avec lui est née en 2004. À l'époque, je lui faisais ses fiches pour la présentation du Tour de France.

Les 100 histoires de légende du sport auto
Editions Gründ, 19,95 €
www.les100histoires.com

Article suivant
Motor1 France poursuit son développement éditorial et commercial

Article précédent

Motor1 France poursuit son développement éditorial et commercial

Article suivant

Votez pour votre pilote du week-end du 25 juin 2017 !

Votez pour votre pilote du week-end du 25 juin 2017 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries General
Événement Les 100 histoires de légende du sport auto
Auteur Basile Davoine
Type d'article Interview