15 ans de suspension de compétition pour le pilote de kart fou

La FIA a infligé à Luca Corberi une interdiction de compétition de 15 ans après des incidents lors de la finale du Championnat du monde de karting en octobre dernier en Italie.

L'image avait été largement relayée à l'époque : Luca Corberi, 23 ans, avait été impliqué dans plusieurs incidents pendant le Championnat du monde karting de Lonato, en catégorie KZ, lors de laquelle, après une sortie, il a traversé la piste et jeté la partie avant de son kart vers l'un de ses concurrents en pleine course. Une bagarre avait plus tard éclaté dans le paddock entre les deux pilotes.

Le comportement de Corberi avait été vivement condamné et le pilote italien avait lui-même indiqué dès le lendemain qu'il se retirait de la compétition. La FIA avait malgré tout lancé une enquête formelle sur son cas. Le Tribunal international de la fédération s'est réuni en mars dernier pour discuter de la question et a annoncé ce lundi soir une suspension de 15 ans de compétition.

Lire aussi :

La défense de Corberi dans l'affaire a mis en avant le fait que les autorités italiennes avaient déjà agi à son encontre pour les deux incidents et donc que la FIA ne pouvait le sanctionner à nouveau pour les mêmes faits. Il a également été souligné que sa réaction avait eu lieu dans un moment "de colère, déterminée par des faits injustes d'autres [pilotes]", en référence à la collision précédant sa propre sortie de piste.

Toutefois, le tribunal a indiqué que les procédures devant les autorités italiennes concernées étaient toujours en cours et que la FIA avait de toute façon une juridiction indépendante dans le cadre de cette affaire. Une suspension à vie a été envisagée mais il a été estimé qu'une chance devait lui être laissé de pouvoir revenir à la compétition.

"Le tribunal a décidé qu'une sanction de 15 ans serait adéquate et proportionnelle, car une telle sanction reflète clairement la gravité des faits et la violence impliquée", peut-on lire dans la décision, qui précise que les actes de Corberi étaient "extrêmement graves et auraient pu entraîner des blessures pour n'importe lequel des pilotes participant à la course (y compris lui-même)".

L'interdiction empêche à Corberi de "prendre part à tout événement de sport automobile organisé, directement ou indirectement, par la FIA ou les ASN [autorités sportives nationales], ou d'exercer tout rôle ou fonction au sein de la FIA".

"Cette sanction est l'une des plus graves que le tribunal puisse imposer", ajoute le texte. "Aucune autre sanction ne serait en mesure d'atteindre les objectifs envisagés de dissuasion et réhabilitation générale et spécifique au même degré – en tant que telle, cette mesure est nécessaire."

partages
commentaires
Motorsport Network Italy fait l'acquisition de GPOne.com
Article précédent

Motorsport Network Italy fait l'acquisition de GPOne.com

Article suivant

La FIA annonce la création d'une catégorie GT électrique

La FIA annonce la création d'une catégorie GT électrique
Charger les commentaires