Nelson Piquet étreint par l'émotion lors des Autosport Awards

C'est un Nelson Piquet très ému qui a reçu des mains de Gordon Murray un Gregor Grant Award, pour sa contribution au sport automobile.

Triple Champion du monde de Formule 1, le Brésilien est un monument de la discipline reine et des années 1980 où il a conquis ses trois titres malgré une concurrence très relevée, les deux premiers avec Brabham en 1981 et 1983 et le dernier avec Williams en 1987.

Affrontant des pilotes tels que Nigel Mansell, Alain Prost ou encore Ayrton Senna, Piquet a remporté 23 Grands Prix et terminé sa carrière en 1991 chez Benetton. En 1992, il a tenté de disputer les 500 Miles d'Indianapolis avant qu'un terrible accident sur le mythique ovale lors des essais ne lui brise les deux jambes et laisse craindre une amputation. Il reviendra finalement la saison suivante, en 1993, et participera à la course avant d'abandonner sur un problème moteur.

Très ému au moment de recevoir le prix des mains du légendaire ingénieur Gordon Murray, qui a notamment conçu les Brabham qui lui ont permis de gagner ses premières couronnes, le Brésilien a déclaré : "Tout d’abord, merci à Autosport de m’avoir fait venir ici après tant d’années, et merci pour les équipes de course qui m’ont donné l’opportunité de piloter, comme Williams, et Bernie [Ecclestone, à l'époque directeur de Brabham]. Je veux aussi vous remercier, vous les mécaniciens qui avez travaillé avec moi toutes ces années. Ce fut un plaisir de travailler avec Gordon, Patrick Head…"

En sanglots, Piquet s'est interrompu un moment, laissant à Gordon Murray l'occasion d'un vibrant hommage, là aussi avec la voie chevrotante : "Au-delà d’un grand pilote de course, il avait un grand talent et c’était un plaisir de travailler avec lui pendant sept ans et il faisait partie de la famille, et je dis ça avec conviction. On était une famille. On prenait du plaisir et c’est une bonne combinaison avec le succès, et on avait les deux de manière égale. C’est toujours un privilège de me tenir debout à côté de lui."

"Je pense qu’il a eu de la passion et de l'implication dès le début. Nelson était là pour chaque minute du développement de l’auto et apprenait tout. D’un pont de vue d’ingénieur, nous avions une superbe relation en développant la voiture de l’année suivante avec ton implication."

Puis le triple Champion de conclure : "Quand j’ai arrêté de courir et ai commencé à travailler et dû payer les factures et avoir plus de 1000 employés, je me suis rendu compte que la F1 était les plus grandes vacances de ma vie ! Travailler avec l’équipe avait de la valeur, et c’est plus important que tout."

Warwick récompensé également

Piquet n'a pas été le seul à recevoir un Gregor Grant Award puisque Derek Warwick, lui aussi ancien pilote de Formule 1, a été récompensé, pour son travail de formation des jeunes pilotes britanniques.

"J’ai trop bu !", a-t-il lancé en arrivant sur scène. "[Cette récompense] me rend humble. C’est un des plus grands moments de ma vie de m’occuper du BRDC [British Racing Drivers' Club] et voir ces jeunes pilotes monter."

"Et quand on voit des talents anglais spéciaux monter comme Oliver Rowland, ça donne un boost énorme de savoir qu’on a une génération qui monte vers les GP. Monter sur cette scène est très spécial. Et comme je l’ai dit, j’ai trop bu, alors je dirai juste que j’apprécie ça énormément !"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries General
Événement Autosport Awards
Pilotes Nelson Piquet
Type d'article Actualités