Championnat - Block s'échappe, Piquet et Sandell remontent

partages
Championnat - Block s'échappe, Piquet et Sandell remontent
Par : Jean-Philippe Vennin
17 août 2015 à 14:34

En montant sur le podium à Washington D.C., samedi, Nelson Piquet Jr, Patrik Sandell et Ken Block ont tous trois fait une excellente affaire au championnat.

Le vainqueur Nelson Piquet Jr., SH Racing Rallycross Ford
Nelson Piquet Jr., SH Racing Rallycross Ford
Patrik Sandell, Bryan Herta Rallysport Ford
Ken Block, Hoonigan Racing Division Ford
Tanner Foust, Andretti Autosport Volkswagen
Tanner Foust, Andretti Autosport Volkswagen
Sebastian Eriksson, Olsbergs MSE Ford
Jeff Ward, Chip Ganassi Racing Ford
Scott Speed, Andretti Autosport Volkswagen

Les pilotes des trois Ford, engagées par trois équipes différentes (SH Racing, Herta Rallycross et Hoonigan Racing respectivement) mais toutes préparées par la structure britannique M-Sport, ont franchi la ligne d’arrivée en rangs serrés. Steve Arpin, au volant d’une autre Fiesta du Chip Ganassi Racing, a parachevé un quarté gagnant pour la marque à l’ovale.

Piquet et Sandell, tous deux vainqueurs de leur demi-finale respective (l’ex-pilote de F1 avait également remporté deux des quatre manches qualificatives, les autres revenant à Jeff Ward et Joni Wiman), ont lutté durant toute la finale pour la tête de course, dans un remake parfait mais... inversé de celle de 2014.

Jamais le Suédois – vainqueur de la manche précédente à Détroit – n’est parvenu à prendre l’ascendant sur le Brésilien, mais il en était tellement proche qu’il est venu le toucher à l’arrière à deux tours de l’arrivée. Ce qui a fait craindre le pire pour Piquet, de la fumée s’échappant de l’arrière gauche de sa Fiesta du fait qu’un élément de carrosserie frottait sur le pneu. Mais celui-ci a résisté et le Champion de Formule E a enfin remporté son premier succès en Global Rallycross pour sa 21e participation.

Block creuse l’écart sur Eriksson

Longtemps leader du Championnat l’année dernière avant de s’effondrer lors des deux dernières manches, Piquet Jr avait dû à sa grande régularité d’occuper cette flatteuse position pour sa première saison complète en rallycross. Cette régularité avait d’ailleurs compté plus que tout en 2014, le titre revenant finalement au jeune et inattendu Joni Wiman (Ford Olsbergs) qui, lui non plus, n’avait signé aucune victoire de toute la saison.

Cela a peu de chances se reproduire cette année, les trois premiers et le 5e du classement provisoire comptant tous au moins un succès alors que le cap de la mi-saison a été franchi. Classement auquel Piquet et Sandell ont tous deux gagné trois places, se retrouvant désormais 3e et 5e du championnat. Mais Block est peut-être le plus grand bénéficaire de la manche de Washinton, puisqu’il a fait passer son avance de 26 à 41 points sur Sebastian Eriksson.

Avec trois succès, l’Américain reste le pilote le plus victorieux et le seul multiple vainqueur cette année. Tanner Foust, Sebastian Eriksson, Sandell et maintenant Piquet Jr comptent un succès chacun.

Olsbergs et Andretti décrochent

Eriksson, tout comme son équipier Wiman, a connu un week-end difficile : tous deux éliminés en demi-finale, ils ont dû passer par la course de repêchage pour atteindre la finale dont ils sont pris le départ en fond de grille. Puis Wiman a dû très vite abandonner alors qu’Eriksson ne pouvait faire mieux que 6e. Dur pour les Ford Olsbergs, largement dominées par celles couvées chez M-Sport.

Déception, aussi, pour les Volkswagen Beetle d’Andretti Rallycross, pourtant rapides lors des manches qualificatives. Deuxième de sa demi-finale derrière Sandell et parti de la première ligne en finale, Tanner Foust n’a pu faire mieux que 5e derrière Arpin (son meilleur résultat, quand même, depuis Daytona en juin).

Quant à Scott Speed, qui avait signé le meilleur chrono vendredi sur la très rapide piste de D.C. en grande partie asphaltée (la partie en terre étant réduite à la portion congrue), il a dû passer par le repêchage pour atteindre la finale et n’a pu remonter plus haut que la 7e place derrière Eriksson.

GRC - Washington D.C. - Classement de la finale

 PiloteÉquipe/VoitureÉcart
1 Nelson Piquet Jr. SH Racing/Ford 6:20.866
2 Patrik Sandell Herta/Ford +0.591
3 Ken Block Hoonigan/Ford +1.109
4 Steve Arpin Ganassi/Ford +3.330
5 Tanner Foust Andretti/VW +4.743
6 Sebastian Eriksson Olsbergs/Ford +7.497
7 Scott Speed Andretti/VW +7.730
8 Austin Dyne Herta/Ford +9.341
9 Jeff Ward Ganassi/Ford +16.783
10 Joni Wiman Olsbergs/Ford Abandon

Classement après Washington D.C. (manche 7/12)

 

 PiloteÉquipe/VoiturePts
1 Ken Block Hoonigan/Ford 302
2 Sebastian Eriksson Olsbergs/Ford 261
3 Nelson Piquet Jr. SH Racing/Ford 234
4 Austin Dyne Herta/Ford 212
5 Patrik Sandell Herta/Ford 205
6 Scott Speed Andretti/VW 203
7 Joni Wiman Olsbergs/Ford 199
8 Steve Arpin Ganassi/Ford 198
9 Tanner Foust Andretti/VW 172
10 Brian Deegan Ganassi/Ford 76

 

 

 

Prochain article Global Rallycross
Scott Speed gagne deux fois et relance le championnat

Article précédent

Scott Speed gagne deux fois et relance le championnat

Article suivant

Victoire au bout d'une semaine folle pour Piquet Jr!

Victoire au bout d'une semaine folle pour Piquet Jr!

À propos de cet article

Séries Global Rallycross
Événement Washington
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités