Un nouveau championnat de rallycross électrique cette année

partages
commentaires
Un nouveau championnat de rallycross électrique cette année
Par : Emmanuel Rolland
12 janv. 2017 à 11:16

La série E/RACING, un nouveau championnat réservé à des voitures électriques, fera son apparition cette année en Amérique du Nord.

Ce nouveau championnat sera géré par la société Speedleague, et alignera des voitures de rallycross électriques produites par l'entreprise STARD, la structure dirigée par l'ancien pilote de rallye et de rallycross Manfred Stohl, qui avait révélé l'an passé une première voiture de rallycross 100% électrique.

Le championnat E/Racing prévoit de se produire sur cinq manches dans des cités nord-américaines, avec une manche d'ouverture le 31 octobre à Las Vegas. Si les autres villes hôtes de ce championnat n'ont pas encore été communiquées, Los Angeles et New York devraient accueillir une manche de cette première saison.

"Au-delà des évidents bénéfices en termes d'environnement et de technologie, il est évident que, lorsque l'on parle de rallycross, les voitures de course électriques nous offriront une plateforme encore plus compétitive", a déclaré Brian Gale, le directeur de Speedleague, qui avait également lancé le Global Rallycross Championship en 2011. Le GRC avait d'ailleurs fait part dès novembre de son intention de créer un championnat électrique

La société STARD sera le principal partenaire technique de la série. La structure autrichienne fournira les voitures, basées sur des modèles de production. Le modèle aligné sera basé sur le concept HIPER MK1 présenté par STARD en 2016. Il dispose d'une transmission intégrale, d'un moteur de 500 kW (670 chevaux) et sera doté d'un système de "push-to-pass".

Des performances comparables à des voitures de rallycross classiques

La HIPER MK1 a par ailleurs effectué une première sortie en course lors de la Race of Austrian Champions avec Manfred Stohl au volant, signant des temps au tour compétitifs face aux voitures de rallycross classiques. Rappelons que STARD a également dévoilé il y a deux mois une KIA Cee'd de réglementation TCR.

"Depuis quelques années, nous pensons que la technologie électrique constitue le futur du sport automobile, ouvrant un grand nombre de nouvelles opportunités", commente Manfred Stohl.

"Le succès de la Formule E et l'intérêt suscité par notre voiture électrique de rallycross, la HIPER MK1, le prouvent. De la compétition de rallycross et des voitures de course électriques, voilà qui semble une combinaison parfaite".

Avec Hal Ridge

Article suivant
Une catégorie électrique en GRC à l'horizon 2018

Article précédent

Une catégorie électrique en GRC à l'horizon 2018

Article suivant

Button débute des tests avec Honda en rallycross

Button débute des tests avec Honda en rallycross
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Global Rallycross
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités