Aitken "assez rapide pour gagner sur tous les circuits"

Classé cinquième de la saison 2016 de GP3 Series, Jack Aitken est le mieux placé des redoublants pour cette deuxième campagne dans la discipline, qu'il aborde avec beaucoup d'ambition.

D'autant que le Champion 2015 d'Eurocup FR2.0 a conclu la saison passée avec une série tonitruante de neuf courses dans le top 5, dont sept podiums. De quoi lui donner envie de continuer sur cette lancée, sans oublier qu'Aitken a rejoint l'écurie ART Grand Prix, qui a remporté quatre titres des pilotes et six titres des équipes en sept saisons de GP3.

"Mon objectif est de gagner", déclare le jeune pilote Renault pour Motorsport.com. "C'est ce que j'attends de moi-même. Je pense être assez rapide pour gagner sur tous les circuits, pour me qualifier à l'avant et me battre pour les positions de pointe. Cela ne signifie pas que je vais remporter le championnat, parce qu'on ne sait jamais ce qui va se passer. On peut être malchanceux, tout peut arriver."

"C'est assez ouvert, mais je m'attends certainement à être à l'avant et à gagner autant que possible. C'est vraiment tout ce que je peux dire, mais ce n'est pas facile. Le GP3 n'a jamais été un championnat simple, il y a de bons pilotes qui arrivent et qui ont des difficultés, donc on ne peut pas tenir ça pour acquis."

Aitken et Fukuzumi favoris ?

George Russell, coéquipier d'Aitken chez ART Grand Prix, s'apprête à faire ses débuts en GP3 Series après deux campagnes convaincantes en F3 Europe. Le protégé de Mercedes se méfie tout particulièrement de deux de ses coéquipiers – ce même Aitken ainsi que Nirei Fukuzumi, poulain de Honda.

"Je dirais certainement que Nirei et lui sont les deux favoris pour cette année, car ils ont une année d'expérience, contrairement à moi", souligne Russell pour Motorsport.com. "Il est indéniable que Jack sera extrêmement compétitif, on le voit à ses performances en essais de pré-saison : il était rapide en rythme de course et sur les runs qualificatifs."

"Sur le papier, il est favori, c'est le pilote le mieux classé de 2016. Cela va être très dur de le battre. Mais Fukuzumi était extrêmement rapide cet hiver, il a commis quelques erreurs l'an dernier, mais ça va changer cette année. Aucun doute, cela va être dur."

Un plateau "incroyablement relevé"

Bien que la grille de GP3 soit réduite à 19 monoplaces cette saison – même si ce chiffre pourrait monter à 20 si Jenzer Motorsport parvient à engager une troisième voiture –, Jack Aitken souligne qu'encore une fois, ce sont des pilotes particulièrement talentueux pour la plupart qui vont s'aligner sur la grille.

"Le plateau reste incroyablement relevé. L'an dernier, il l'était tellement que c'en était impressionnant. Cette année, la qualité du plateau est presque aussi élevée, très bonne de nouveau même si nous avons perdu une équipe. Cela va se voir au fait qu'il y aura six ou sept vainqueurs différents cette année", prédit l'Écossais-Coréen. L'occasion de rappeler que lors des sept premières saisons du GP3 Series, il y a toujours eu entre huit (2010, 2015) et 12 (2011) vainqueurs différents.

Propos recueillis par Dávid Grúz et Jamie Klein

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GP3
Pilotes Jack Aitken , George Russell , Nirei Fukuzumi
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités