Alesi va rester en GP3 avec Trident

Giuliano Alesi, membre de la Ferrari Driver Academy, va effectuer une deuxième campagne en GP3 Series en 2017.

Ce n'est que l'an dernier qu'Alesi a fait ses débuts en monoplace avec une quatrième place en F4 France. Par conséquent, rejoindre les GP3 Series sans passer par la Formule Renault 2.0 ou par la F3 Europe allait forcément être difficile. Benjamin du plateau à l'âge de seize ans, le fils de Jean a quelque peu souffert, ne marquant qu'un point cette saison, à Spa-Francorchamps.

Cependant, Alesi a bien l'intention de capitaliser sur l'expérience acquise en 2016 pour obtenir de meilleurs résultats l'an prochain, toujours avec la même écurie, Trident.

"L'an prochain, je vais rester chez Trident", révèle le jeune Français pour Motorsport.com. "Je suis content de l'équipe, je connais bien les mécaniciens, les ingénieurs, le team manager. Franchement, je prends beaucoup de plaisir et ils me connaissent, donc nous savons d'où nous partons. C'est mieux de rester avec la même équipe et de progresser avec que d'en rejoindre une autre et de partir de zéro."

Alesi est satisfait de la progression qu'il a démontrée au fil de la saison 2016, avec notamment une 11e et une 10e places à Abu Dhabi : de bon augure pour la suite des événements.

"C'était une saison d'apprentissage, et je suis content, car j'ai beaucoup appris et j'ai beaucoup progressé en termes d'expérience et aussi de vitesse", poursuit-il. "L'an dernier, quand je suis arrivé [pour les tests de fin de saison], j'étais à deux secondes ou à deux secondes et demie ; maintenant, face aux autres, c'est beaucoup plus serré cette année. C'est cinq à sept dixièmes, parfois même moins."

ART ? Rien de spécial !

Depuis la création du GP3 Series en 2010, c'est l'écurie ART Grand Prix qui domine le championnat, ayant remporté quatre titres au classement des pilotes et six couronnes chez les équipes en sept saisons. En 2016, les pilotes ART se sont tous classés dans le top 7 du championnat, cumulant 23 podiums dont neuf victoires en 18 courses. Pour autant, cela n'inquiète pas Alesi quant à sa capacité à jouer aux avant-postes avec Trident.

"ART, il n'y a rien de spécial à propos de leur voture. Ils avaient juste les quatre meilleurs pilotes du paddock, et c'est clair que ça aide", conclut-il.

Propos recueillis par Oleg Karpov

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GP3
Pilotes Giuliano Alesi
Équipes Trident
Type d'article Actualités
Tags exclusif