GP3 - Richie Stanaway, un beau retour en monoplace

partages
commentaires
GP3 - Richie Stanaway, un beau retour en monoplace
10 juil. 2014 à 13:15

Le 3 juin 2012, Richie Stanaway fut victime d'un terrible accident, à Spa-Francorchamps, en Formule Renault 3

Le 3 juin 2012, Richie Stanaway fut victime d'un terrible accident, à Spa-Francorchamps, en Formule Renault 3.5. Décollant sur l'arrière d'une autre monoplace, le pilote néo-zélandais se brisa deux vertèbres lors que sa monoplace heurta le sol. Sa saison était terminée.

Après avoir passé 2013 en Porsche Supercup et en Championnat du monde d'endurance, Stanaway a fait son retour en monoplace cette année, et quel retour : en GP3, il a fini dans le top 5 à cinq reprises en six courses et s'est imposé lors de la course sprint à Silverstone. En Formule Renault 3.5, il a remplacé Matthieu Vaxivière au pied levé pour deux meetings et est monté sur le podium sur le Moscow Raceway. ToileF1 l'a rencontré dans le paddock GP3, à quelques heures de sa victoire britannique...

ToileF1 : À quel point votre retour en monoplace était-il difficile après un an d'absence ?

Richie Stanaway : Les premiers essais, à Estoril, ont été assez difficiles. Je pensais que j'allais revenir assez facilement, mais cela faisait un an et demi que je n'avais pas piloté de monoplace. J'ai dû m'y habituer à nouveau et cela n'a pas été facile. Désormais, je suis plus ou moins dans le rythme, mais évidemment pas aussi bien que si j'avais fait deux ou trois saisons consécutives. Je dois simplement faire avec cette situation.

Pourtant, vous avez réalisé des résultats très réguliers, que ce soit en GP3 ou en Formule Renault 3.5. Comment y êtes-vous parvenu ?

Je n'en suis pas sûr. Moi-même, je ne m'y attendais pas. J'essaie de tirer le meilleur de chaque séance et de faire de mon mieux. La saison a bien commencé, mais on n'est jamais content à moins de gagner. Pour l'instant, nous ne finissons que troisième. Evidemment, j'en veux davantage, je veux être à l'avant. C'est là que cela me coûte de ne pas avoir couru en monoplace depuis un moment.

En GP3, Status n'a pas eu beaucoup de succès depuis que Robert Wickens a fini vice-champion en 2010. Pensez-vous pouvoir faire aussi bien que lui ?

Oui, je le pense. La voiture a un très bon réglage de base, nous devons juste nous assurer qu'il reste dans la fenêtre. Ici, c'est très compétitif, et nous devons nous assurer que tout va dans le bon sens pour nous battre pour le championnat. Ici, la victoire du samedi est vraiment valorisée car on obtient beaucoup de points grâce à elle. Nous devons voir comment cela se passe aujourd'hui. Septième [en qualifications] n'est pas suffisant, j'avais besoin d'être en première ligne. Il nous reste six ou sept weekends au championnat, donc nous devons juste continuer à travailler là-dessus.

Avez-vous idée de ce qui vous attend à l'avenir ? Aimeriez-vous faire une saison complète en Formule Renault 3.5, ou monter en GP2 ?

Pour être honnête, mon regard est davantage tourné vers le Championnat du monde d'endurance, le DTM ou d'autres compétitions professionnelles, autres que la monoplace.

Nombreux sont les pilotes dans les formules de promotion dont le regard reste fixé sur la Formule 1, mais Richie Stanaway n'est pas de ceux-là. L'important, pour lui, est de faire carrière en sport automobile, et au vu des résultats qu'il obtient actuellement, il ne semble pas improbable que des portes s'ouvrent à lui dans les mois à venir.

Prochain article GP3
GP3 - Stanaway vainqueur de la course 2 à Silverstone

Article précédent

GP3 - Stanaway vainqueur de la course 2 à Silverstone

Article suivant

GP3 - Alex Lynn, objectif F1 2015

GP3 - Alex Lynn, objectif F1 2015
Load comments

À propos de cet article

Séries GP3
Pilotes Robert Wickens , Richie Stanaway , Matthieu Vaxiviere
Type d'article Actualités