Nelson Piquet : "Pedro est devenu un homme"

partages
commentaires
Nelson Piquet :
Par : Benjamin Vinel
18 juil. 2018 à 16:20

Triple Champion du monde de Formule 1, Nelson Piquet salue les progrès de son fils Pedro en GP3 Series, estimant qu'il "est devenu un homme".

Podium : le vainqueur Pedro Piquet, Trident, le deuxième, Giuliano Alesi, Trident, le troisième, Ryan Tveter, Trident
Pedro Piquet, Trident
Nelson Piquet, père de Pedro Piquet, Trident
Pedro Piquet, Trident
Pedro Piquet, Trident, Giuliano Alesi, Trident
Pedro Piquet, Trident
Pedro Piquet, Trident
Pedro Piquet, Trident
Pedro Piquet, Trident
Pedro Piquet, Trident

Pour sa première campagne dans l'antichambre de la Formule 2, Pedro Piquet impressionne en entrant constamment dans les points en Course 1, alors qu'il reste sur trois podiums consécutifs le dimanche, dont une victoire lors de la dernière manche en date à Silverstone. Il est actuellement cinquième du championnat, et troisième meilleur rookie.

"Cette année, nous avons laissé Pedro complètement seul en Europe, sans manager, sans rien qui lui casse les couilles, il fait tout lui-même et il est devenu un homme", déclare Nelson Piquet pour Motorsport.com avec son franc-parler habituel. "À mon avis, ça fonctionne. Il y a tellement de choses à assembler, l'équipe, l'ingénieur, les mécaniciens. Il s'en sort très bien et il aime l'équipe. Il est en train de retrouver confiance."

Pour tout talent extra-européen qui souhaite accéder la Formule 1, la problématique est de rejoindre le Vieux Continent à un jeune âge. Après deux titres en F3 Brésil, Pedro Piquet a ainsi couru en F3 Europe ces deux dernières années au sein de l'écurie Van Amersfoort Racing, n'obtenant toutefois qu'un podium en 60 courses.

"J'avais fait une seconde saison de F3 Brésil parce qu'il fallait que je finisse mon cursus scolaire, j'étais assez jeune et je voulais venir courir en Europe, mais il fallait que je finisse mes études. Puis je suis venu en F3 Europe, et me voici !" commente le Brésilien de 20 ans dans les colonnes de The Insider, le magazine officiel du GP3 Series.

"Ce n'est que du positif d'avoir mon père et mon frère [Nelson Piquet Jr] ici, car ils savent ce que c'est et ce qui se passe lors d'un week-end. Ils savent à quel moment il faut m'aider et à quel moment il faut me laisser tranquille et me laisser de l'espace quand je suis très occupé. Mon père vient à toutes les courses désormais et j'en suis très content, c'est d'une grande aide."

Mais comment expliquer ces performances diamétralement différentes en GP3 par rapport à son championnat précédent ? "En F3, j'avais beaucoup de difficultés [avec les pneus Hankook]", explique-t-il pour Motorsport.com. "En revanche, je suis très bon avec ces Pirelli, comme ceux que j'avais chez moi au Brésil."

"Je suis content de la façon dont se passent les choses, du fonctionnement de l'équipe et du travail des quatre pilotes ensemble." Chez Trident, Piquet fait équipe avec les redoublants Giuliano Alesi, Ryan Tveter et Alessio Lorandi... et se distingue en étant le premier pilote de l'écurie italienne au classement général, avec un point d'avance sur Alesi.

Propos recueillis par Jack Benyon

Prochain article GP3
Hubert triomphe sur les terres d'Ilott

Article précédent

Hubert triomphe sur les terres d'Ilott

Article suivant

Hubert libéré après deux victoires en GP3

Hubert libéré après deux victoires en GP3
Load comments

À propos de cet article

Séries GP3
Pilotes Nelson Piquet , Pedro Piquet
Équipes Trident
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités