La Porsche IMSA Performance conserve son titre

Raymond Narac, Sébastien Dumez et Olivier Pernaut ont décroché le titre GT Tour 2015 au volant de la Porsche 911 GT3-R IMSA Performance, à l’issue de la finale de la saison au Castellet.

La Porsche IMSA Performance conserve son titre
#1 IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 R : Olivier Pernaut, Sébsastien Dumez, Raymond Narac
Raymond Narac
#20 Team AKKA ASP Ferrari 458 Italia : Philippe Giauque, Jean-Luc Beaubelique, Morgan Moullin-Traffort
#6 Sport Garage Ferrari 458 Italia : Stéphane Lemmeret, Eric Cayrolle, Arno Santamato
#3 Sébastien Loeb Racing Audi R8 LMS Ultra : David Halliday, Philippe Gaillard, Mike Parisy
#3 Sébastien Loeb Racing Audi R8 LMS ultra : Christophe Hamon, David Hallyday, Lonni Martins
#36 Duqueine Engineering Ferrari 458 Italia : Bruno Strazzer, Romain Brandela, Dino Lunardi
Charger le lecteur audio

Les trois hommes avaient pourtant mal démarré leur week-end, victimes d’une sortie de route lors des qualifications qui endommageait sérieusement la 911 GT3-R. Après un gros travail des mécaniciens de l’équipe IMSA Performance, les leaders du championnat pouvaient prendre le départ de la course 1, mais en fond de grille.

La Ferrari 458 Italia du Team AKKA ASP emmenée par Jean-Luc Beaubelique, Morgan Moulin-Traffort et Rino Mastronardi s’imposait à l’issue de cette première manche, après avoir contenu le retour de l’Audi R8 LMS du Sébastien Loeb Racing du trio Christophe Hamon, Christian Bottemane et Lonni Martins. Soheil Ayari, Maxime Pialat et Nicolas Tardif complétaient le podium au volant de la Ferrari F458 Sport Garage, alors que la Porsche IMSA Performance échouait au 11e rang, et voyait Beaubelique, Moulin-Traffort et Mastronardi revenir à 7 petits points au championnat avant l’ultime course de la saison.

Un premier tour décisif

Alors que les deux Audi R8 LMS du Sébastien Loeb Racing signaient le doublé lors de la course 2, avec la victoire de David Halliday, Philippe Gaillard et Mike Parisy devant leurs équipiers Lonni Martins, Christophe Hamon et Christian Bottemane, derrière, les prétendants au titre vivaient une course compliquée. Vainqueurs la veille, Beaubelique, Moulin-Traffort et Mastronardi était éliminés dès le premier tour dans un accrochage, laissant là leurs espoirs de titre. Un titre qui allait se jouer entre la Porsche 911 GT3-R IMSA Matmut et la seconde Ferrari AKKA ASP de Lémeret/Santamato/Cayrolle.

Raymond Narac, comme en 2014

Quatrièmes à l’arrivée après avoir rencontré un problème de portière durant toute la course, ces trois derniers ne pourront empêcher l’équipage Narac/Pernaut/Dumez de décrocher le titre 2015 malgré une lointaine 8e place à l’issue de la course 2. Déjà sacré en 2014 avec Nicolas Armindo, Raymond Narac conserve ainsi son titre.

partages
commentaires
Le GT Tour annonce son calendrier 2016
Article précédent

Le GT Tour annonce son calendrier 2016

Article suivant

Michelin GT3 Cup - Un volant pour les 24 Heures du Mans à la clé

Michelin GT3 Cup - Un volant pour les 24 Heures du Mans à la clé