Le plein de nouveautés pour le GT Tour en 2016

partages
commentaires
Le plein de nouveautés pour le GT Tour en 2016
Par : Emmanuel Rolland
21 janv. 2016 à 17:00

Changement de format des courses, évolution du choix des équipages, primes, modification du calendrier : le GT Tour adopte une série de mesures visant à attirer les concurrents en 2016.

#14 Porsche Lorient Porsche 911 GT3 R : Eric Mouez, Gilles Blasco, David Loger
#36 Duqueine Engineering Ferrari 458 Italia : Bruno Strazzer, Romain Brandela, Dino Lunardi
#17 Le Mans GT by Courage Porsche 911 GT3 R : Nicolas Misslin, Sacha Bottemanne, Benjamin Lariche
#20 Team AKKA ASP Ferrari 458 Italia : Philippe Giauque, Jean-Luc Beaubelique, Morgan Moullin-Traffort
#1 IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 R : Olivier Pernaut, Sébsastien Dumez, Raymond Narac
#1 IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 R : Olivier Pernaut, Sébsastien Dumez, Raymond Narac
#10 Team AKKA ASP Ferrari 458 Italia : Pascal Gibon, Christophe Bourret, Jean-Philippe Belloc

En 2015, le GT Tour avait introduit un nouveau format sur ses meetings, adoptant deux courses de 1h30 pour des équipages de trois pilotes (au lieu de courses d'une heure et de deux pilotes par voiture jusqu'en 2014).

En 2016, le format évoluera encore avec cette fois la tenue d'une course d'endurance (2h45) le samedi et d'une course sprint (1h30) le dimanche. Ce format sera appliqué sur les meetings de Lédenon, Magny-Cours et Le Castellet, et évoluera sur les week-ends de Nogaro, Le Mans et Imola, où se tiendront cette fois une course de 2 heures le samedi et de 1h30 le dimanche. Ces courses plus longues visent à augmenter le temps de roulage pour les concurrents.

Un temps en piste accru afin de compenser la disparition du calendrier d'un meeting à Marrakech, annoncé précédemment par le GT Tour, mais qui ne satisfaisait pas les concurrents.

En outre, les meetings présenteront également deux séances libres qui cumuleront 135 mn, ainsi que des qualifications décomposées en trois séances de 15 minutes, soit une par pilote.

Du côté des équipages, les équipes de trois pilotes pourront évoluer en équipe de deux pilotes par voiture selon la volonté des équipes, en respectant les classifications suivantes : gold-silver-bronze ou gold-bronze. Le handicap temps, calculé en fonction des résultats du meeting précédent, est maintenu.

Le GT Tour introduit également des primes pour le Championnat de France GT et pour le Championnat de France Prototypes (les LMP3 font leur apparition en GT Tour en 2016). 50'000€ de primes seront ainsi attribuées à l'issue de la saison, dont 10'000€ pour les meilleurs pilotes juniors.

Calendrier du GT Tour 2016 :

27-28 mars : Nogaro
4-5 juin : Lédenon
9-10 juillet : Magny-Cours
10-11 septembre : Le Mans Bugatti
1-2 octobre : Imola (Italie)
29-30 octobre : Le Castellet

Article suivant
Michelin GT3 Cup - Un volant pour les 24 Heures du Mans à la clé

Article précédent

Michelin GT3 Cup - Un volant pour les 24 Heures du Mans à la clé

Article suivant

Trois Ferrari 458 GT3 pour CMR by Sport Garage

Trois Ferrari 458 GT3 pour CMR by Sport Garage
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries GT Tour
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités