Michelin GT3 Cup - Un volant pour les 24 Heures du Mans à la clé

Après avoir annoncé le lancement l’an prochain d’une nouvelle compétition GT3 dans le cadre de l’ELMS et des 24 Heures du Mans, l’ACO présente les détails de cette nouvelle série.

Michelin GT3 Cup - Un volant pour les 24 Heures du Mans à la clé
#14 Porsche Lorient Porsche 911 GT3 R : Eric Mouez, Gilles Blasco, David Loger
#16 Team AKKA ASP Ferrari 458 Italia : Eric Debard, Fabien Barthez, Olivier Panis
#36 Duqueine Engineering Ferrari 458 Italia : Bruno Strazzer, Romain Brandela, Dino Lunardi
#10 Team AKKA ASP Ferrari 458 Italia : Pascal Gibon, Christophe Bourret, Jean-Philippe Belloc
#1 IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 R : Olivier Pernaut, Sébsastien Dumez, Raymond Narac
#12 Sport Garage Ferrari 458 Italia : Thierry Soave, Tony Samon, Enzo Guibbert
Charger le lecteur audio

Réservée aux voitures de catégorie GT3 qui feront l’objet d’une Balance des Performances (BoP), cette nouvelle série lancée par l’ACO se produira sur cinq épreuves, dont quatre en ouverture des manches de l’ELMS, mais également une épreuve en lever de rideau des 24 Heures du Mans en juin.

La saison s’ouvrira le 14 mai à Imola, puis se poursuivra donc au Mans le 18 juin, avant que les concurrents ne se rendent au Red Bull Ring (16 juillet), au Castellet (27 août), à Spa (24 septembre) et à Estoril pour la finale le 22 octobre. Deux journées de tests officiels se tiendront les 19 et 20 mars sur le circuit du Castellet.

Deux pilotes maximum par voiture, et deux voitures par équipe, seront autorisés. Les courses seront longues de deux heures, hormis celle en ouverture des 24 Heures du Mans, qui aura une durée d’une heure avec un arrêt aux stands obligatoire. Les meetings se composeront également de deux séances d’essais de 60 minutes, et d'une séance de qualifications longue de 30 minutes.

L’ACO a également présenté une dotation intéressante pour la Michelin GT3 Cup avec des primes conséquentes pour les pilotes les mieux classés : 100’000€ pour le vainqueur du championnat, 70’000€ pour le deuxième, 50’000€ pour le troisième. Une prime de 10’000€ sera également attribuée au vainqueur de chaque course, ainsi que 40’000€ à la voiture la moins pénalisée sur l’ensemble de la saison.

Des accords avec le GT Tour

De surcroît, le vainqueur du championnat Michelin GT3 Le Mans Cup décrochera son billet pour les 24 Heures du Mans 2017 au volant d’une voiture de la catégorie GTE Am.

Enfin, des accords entre la Michelin GT3 Le Mans Cup et le GT Tour ont été conclus, qui permettront aux concurrents inscrits sur les deux séries de bénéficier d’une remise de 20% sur le montant de l’engagement dans chaque championnat, dont les calendriers ont été pensés pour ne présenter aucun clash.

partages
commentaires
La Porsche IMSA Performance conserve son titre
Article précédent

La Porsche IMSA Performance conserve son titre

Article suivant

Le plein de nouveautés pour le GT Tour en 2016

Le plein de nouveautés pour le GT Tour en 2016