Ferrari et le Kessel Racing s’imposent à Abu Dhabi

partages
commentaires
Ferrari et le Kessel Racing s’imposent à Abu Dhabi
Par : Emmanuel Rolland
14 déc. 2015 à 08:44

La Ferrari F458 du Kessel Racing, pilotée par Broniszewski-Rigon-Piccini a remporté les 12 Heures d’Abu Dhabi, une épreuve stoppée avant son terme par un drapeau rouge.

#11 Kessel Racing Ferrari 458 Italia: Davide Rigon, Andrea Piccini, Michael Broniszewski
#11 Kessel Racing Ferrari 458 Italia: Davide Rigon, Andrea Piccini, Michael Broniszewski
#2 Black Falcon Mercedes SLS AMG: Yelmer Buurman, Hubert Haupt, Abdulaziz Al Faisal
#44 Oman Racing Aston Martin Vantage: Jonny Adam, Darren Turner, Ahmad Al Harthy
#55 AF Corse Ferrari 458 Italia: Jack Gerber, Marco Cioci, Ilya Melnikov
#65 Kessel Racing Ferrari 458 Italia: Alexis de Bernardi, Loris Capirossi, Nicola Cadei

Davide Rigon s’est emparé du commandement à moins de trois heures de l’arrivée au détriment de la Mercedes-Benz SLS AMG GT3 d’Abdulaziz Al Faisal, avant de creuser régulièrement l’écart pour porter son avance à 30 secondes lorsque la course a été stoppée prématurément dix minutes avant la afin après un violent accrochage entre deux Ferrari.

Davide Rigon, Michael Brozinewski et Giacomo Piccini s’imposaient ainsi devant la Mercedes de Al Faisal, Jelmer Buurman et Hubert Haubt alors que l’Aston Martin V12 Vantage GT3 du Oman Racing complétait le podium, avec Darren Turner, Jonny Adam et Ahmad Al Harthy au volant.

La victoire en Pro Am est revenue à la Ferrari F458 AF Corse de Marco Cioci, Ilya Melnikov et Jack Gerber, auteur d’une remarquable remontée jusqu’à la 4e place du classement général après avoir été impliquée dans un accident au départ de l’épreuve.

Cinquième, l’équipage Gitlin, Lyons et Zanuttini (Ferrari F458) décrochait pour sa part la victoire dans la catégorie Gentlemen. Si la F458 était impliquée dans l’accident ayant contraint les organisateurs à stopper la course à dix minutes de la fin, ces derniers retenaient le classement du tour précédent l’interruption de l’épreuve, permettant aux trois hommes de conserver la première place dans leur catégorie, terminant l’épreuve devant une autre F458, celle de Flohr-Castellacci-Rizzoli, protagoniste de la catégorie Pro Am.

Parmi les grands perdants du week-end, on citera la Mercedes-Benz SLS du Black Falcon, frappée des ennuis électriques, et qui a dû se contenter de la 7e place finale.

Enfin, pour sa première participation à une épreuve de GT, l’ancien motard Loris Capirossi s’est classé 8e du classement général (et deuxième de la catégorie Gentlemen) au volant de l’autre Ferrari F458 du Kessel Racing, en compagnie de ses équipiers De Bernardi et Cadei.

Article suivant
Une victoire pleine d’émotion pour Audi WRT à Sepang

Article précédent

Une victoire pleine d’émotion pour Audi WRT à Sepang

Article suivant

La NARRCA dévoile un calendrier de sept meetings pour 2016

La NARRCA dévoile un calendrier de sept meetings pour 2016
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries GT
Auteur Emmanuel Rolland