Maro Engel et Mercedes reviennent de loin

Accidenté durant les qualifications, Maro Engel a bénéficié d’un beau retournement de situation pour décrocher la première édition de la coupe du monde de GT à Macao au volant de sa Mercedes-Benz AMG GT3.

Vainqueur de la Macau GT Cup en 2014, Maro Engel faisait partie des grands favoris à la victoire cette année encore à Macao, alors que l’épreuve était pour la première fois labellisée Coupe du monde de GT.

Mais le pilote allemand et le clan Mercedes pensait avoir tout perdu lorsque Engel, qui venait de signer le meilleur chrono, fracassait sa SLS dans le rail de sécurité, provoquant l’interruption de la séance. Difficulté supplémentaire pour Mercedes : Renger Van der Zande, sur la seconde SLS officielle, imitait son équipier quelques minutes plus tard.

Mais, après un beau travail de son équipe, Maro Engel prenait le départ de la course qualificative le samedi matin. 3e sur la grille, il prenait rapidement la deuxième place devant l’Audi R8 LMS de Edoardo Mortara pour se hisser dans le sillage du poleman et leader Stefan Mücke sur son Aston Martin Vantage, sur lequel il n'a cependant pu trouver l’ouverture.

Mais Engel bénéficiait d’un nouveau coup de pouce du destin lorsque Mücke était pénalisé après la course pour une manœuvre jugée incorrecte au moment de la reprise de la course après une période de neutralisation. Alors que le pilote Aston écopait de dix secondes de pénalité et chutait au 3e rang, Engel héritait de la victoire, et de la pole position pour la course principale du dimanche.

Alors qu’il avait pris les devants lors de la course finale du dimanche, après avoir notamment vaillamment défendu sa première place au départ, Maro Engel voyait son avance réduite à néant à deux tours de la fin en raison d’une neutralisation suite à la sortie de route d’un concurrent en milieu de peloton. Le pilote Mercedes se préparait à un dernier tour lancé plus que difficile, et à contenir les assauts de l’Audi R8 LMS de Edoardo Mortara, mais une autre sortie de route d’un concurrent… derrière la voiture de sécurité entraînait la fin prématurée de la course, et offrait le titre à Maro Engel.

J’ai fait une grosse erreur lors des qualifications du vendredi et sur le moment, appuyé contre le muret, je pensais que mon week-end était terminé.

Maro Engel.

"C’est incroyable", exultait ce dernier à l’arrivée. "Je suis fou de joie, car les meilleurs pilotes de GT étaient présents sur cette course. Je suis fier d’être le premier vainqueur de la Coupe du monde de GT de la FIA! Mais je suis surtout fier de mon équipe. J’ai fait une grosse erreur lors des qualifications du vendredi et sur le moment, appuyé contre le muret, je pensais que mon week-end était terminé".

"Remporter cette course est incroyable, car j’adore cet endroit, j’adore cette piste", poursuit Maro Engel. "Je devais prendre un bon départ et je savais que je devais garder l’intérieur et rester devant, ou essayer de passer devant dans la courbe du Mandarin, sinon cela aurait été difficile. J’ai juste réussi à passer Edoardo Mortara sur le côté gauche, c’est ce qui m’a permis de reprendre la tête. A partir de là, j’ai juste roulé tête baissée, je me suis concentré sur mon pilotage en essayant de rester calme, et j’ai creusé l’écart".

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GT
Événement Coupe du Monde GT : Macao
Circuit Circuito da Guia
Pilotes Maro Engel
Type d'article Résumé de course
Tags coupe du monde de gt, macao, maro engel, mercedes