Oreca assemblera la future Ferrari GT3

Ferrari prépare une nouvelle GT pour succéder à la 488 en 2023 : son assemblage et le support client seront confiés à Oreca Technology.

Oreca assemblera la future Ferrari GT3
Charger le lecteur audio

Ferrari s'associe à Oreca pour sa future GT3, qui débutera en compétition en 2023. L'entreprise française a remporté un appel d'offres et assemblera cette nouvelle auto, qui est encore en développement à l'heure actuelle sur la base d'une voiture de série dont le nom n'a pas encore été divulgué officiellement. Oreca, qui assurera également le support client, va succéder à Michelotto Automobili, qui construit les Ferrari GT3 depuis le modèle 458 Italia apparu il y a dix ans.

"L'accord avec Oreca est un point de départ important pour le nouveau projet GT3", explique Antonio Coletta, directeur de la branche sportive GT chez Ferrari. "Nous avons des objectifs très ambitieux, sachant que cette voiture s'inscrira dans les pas de la 488, qui a été le modèle le plus victorieux dans l'histoire du Cheval Cabré. En plus des compétences et des connaissances de nos ingénieurs, nous pouvons compter sur un partenaire de premier ordre comme Oreca, qui a connu un grand succès dans le monde de l'Endurance. Ainsi, nous nous tournons vers l'avenir avec confiance."

La nouvelle voiture est actuellement développée à Maranello par une équipe technique que dirige Ferdinando Cannizzio. Elle pourrait se baser sur le modèle 296 GTB qui a été dévoilé en milieu d'année par le constructeur italien. Les premiers essais du modèle de compétition sont programmés pour le premier semestre 2022.

Fondée en 1973 par Hugues de Chaunac et connue, entre autres, pour ses succès en prototype, Oreca jouit également d'une grande expérience en GT et se réjouit de cette nouvelle collaboration prestigieuse.

"C’est une grande émotion et un grand honneur pour Oreca de devenir le partenaire d’un mythe du sport automobile comme Ferrari", confie Hugues de Chaunac. "Je remercie chaleureusement Antonello Coletta et son équipe pour la confiance qu’ils nous témoignent. Pour la première fois de son histoire, Oreca s'associe à Ferrari au cœur d'un tel programme et c'est une immense source de fierté."

"C’est également une importante responsabilité vis-à-vis de la marque et de ses clients, Ferrari est guidée depuis toujours par l’excellence de ses voitures en sport automobile et nous devons nous inscrire parfaitement dans cette lignée. C’est un défi passionnant qui motive et mobilise l’ensemble des équipes techniques d'Oreca Technology impliquées sur ce programme. Nous avons à cœur de mettre toute notre expérience, notre expertise et notre 'Racing Spirit' au service de cette nouvelle génération de voitures."

"Collaborer si étroitement avec Ferrari est, à titre personnel, la réalisation d’un rêve et la concrétisation pour Oreca d’un travail de long terme pour devenir une entreprise de référence mondiale dans la construction de voitures de course et le support client associé. Je suis convaincu que nous sommes, avec Ferrari, à la genèse d’un partenariat vertueux et que nous allons réaliser de très beaux projets ensemble."

Cet accord et la préparation de la future GT3 de Ferrari ne signent toutefois pas immédiatement la fin de carrière de la 488 en compétition, ni de l'association entre la marque italienne et Michelotto Automobili, son partenaire historique depuis les années 1980.

"Ce n'est pas la fin de notre collaboration technique avec Michelotto", assure un porte-parole de Ferrari. "Nous allons continuer à travailler avec eux sur la 488, qui ne va pas disparaître des circuits, et il y aura des projets que nous annoncerons à l'avenir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Suivez les 24 Heures de Spa en direct sur Motorsport.com
Article précédent

Suivez les 24 Heures de Spa en direct sur Motorsport.com

Article suivant

Valentino Rossi a testé l'Audi du team WRT à Valence

Valentino Rossi a testé l'Audi du team WRT à Valence
Charger les commentaires