Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
1 jour
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
1 jour
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
28 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
7 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
63 jours

Le renouveau du GT4 européen

partages
Le renouveau du GT4 européen
Par :
22 avr. 2016 à 15:10

Récemment repris par son ancien promoteur SRO, le championnat GT4 European Series réunira 27 voitures cette saison, avec quelques surprises tant au calendrier que dans la liste des engagés. Explications.

Porsche Cayman GT4 Clubsport
Maserati GranTurismo MC GT4
#86 Sorg Rennsport BMW M3 GT4 : Frank Elsässer, Oliver Bender, Stefan Beyer, Paul Follett
#4 Aston Martin Belgium GT4: Arnold Herreman
Porsche Cayman GT4 Clubsport

Créé en 2007 à l'initiative de SRO, le GT4 European Series s'inscrit dans la lignée du GT3 européen de l'époque à ceci près qu'il regroupe des voitures de Grand Tourisme presque semblables à celles de la série. Réunissant environ une vingtaine de voitures, le championnat organisé par le Néerlandais Max Braams et sa société GT-Future présente ses week-ends à travers l'Europe en ouverture de meetings prestigieux de GT ou monoplaces.

Ayant peu-à-peu pris de l'importance, la catégorie GT4 a attiré de nombreux pilotes et écuries jusqu'à ce que des championnats nationaux se développent, principalement en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Désertée par les écuries, la série Européenne GT4 fini par disparaître en 2012 puis revient timidement l'année suivante sous la forme d'une Coupe. Définitivement implantée dans le calendrier européen en 2014, elle réunit près de 40 voitures avant que le plateau ne chute à 23 sur l'ensemble de la saison 2015.

Beaucoup de nouveautés pour 2016

Pour cette saison 2016, l'entreprise SRO reprend les rênes de l'organisation et de la promotion du Championnat, toujours avec Max Braams, et présente un nouveau calendrier de 6 manches, avec notamment 2 courses d'endurances jumelées avec le plateau du British GT et un meeting comportant une course nocturne sur le circuit urbain de Pau en France, en ouverture du Grand Prix de Formule 3 européenne.

Parmi les engagés, on retrouve l'écurie V8 Racing avec deux Chevrolet Camaro 100% néerlandaises, dont la n°1 emmenée par les champions en titre Marcel Nooren et Jelle Beelen et la seconde voiture du team avec Luc Braams et Duncan Huisman, ancien pilote de WTCC.

L'écurie Racing Team Holland reste dans la catégorie GT4 avec des BMW M4 préparées par Ekris Motorsport tandis que l'écurie RYS engage des KTM X-Bow. A noter la présence de la Sin R1, voiture exclusivement construite pour le championnat, ainsi que les nouvelles Maserati GranTurismo MC et Porsche Cayman PRO4, toutes deux construites par leurs usines respectives.

Alors que le plateau est principalement composé de Néerlandais, Allemands et Italiens, les Français seront également représentés avec le vétéran André Grammatico sur sa BMW M3, l'ancien pilote du GT Tour Jérôme Demay sur Aston Martin Vantage et Romain Monti, pilote officiel Maserati, vu en Carrera Cup France les années précédentes. A noter que d'autres pilotes français devraient se greffer sur la liste à l'occasion du meeting de Pau.

Avec 7 marques différentes : Porsche, Maserati, KTM, Sin, Aston-Martin, BMW-Ekris et Chevrolet, ce ne sont pas moins de 27 voitures qui prendront le départ de la première manche de Monza les 23 et 24 avril prochain en ouverture de la Blancpain Endurance Cup.

Article suivant

Article suivant

Le Reiter Young Stars, un programme inédit en GT

Le Reiter Young Stars, un programme inédit en GT