Dumas pulvérise le record de Loeb à Pikes Peak !

partages
commentaires
Dumas pulvérise le record de Loeb à Pikes Peak !
Par : Basile Davoine
24 juin 2018 à 18:28

Romain Dumas a bouclé la légendaire course de côte en moins de huit minutes, devenant le premier pilote à passer sous cette barre, qui plus est avec un prototype totalement électrique.

#94 Romain Dumas, Volkswagen I.D. R Pikes Peak
#94 Romain Dumas, Volkswagen I.D. R Pikes Peak
#94 Romain Dumas, Volkswagen I.D. R Pikes Peak
#94 Romain Dumas, Volkswagen I.D. R Pikes Peak
#94 Romain Dumas, Volkswagen I.D. R Pikes Peak

Pour leur première tentative avec un prototype 100% électrique, Romain Dumas et Volkswagen ont tout simplement pulvérisé le record absolu de la montée de Pikes Peak ce dimanche. Le chrono de Sébastien Loeb réalisé il y a cinq ans avec la Peugeot 208 T16 (8'13"878) est tout simplement effacé des tablettes, avec près de 15 secondes de différence !

Officiellement, Volkswagen visait le record électrique de Pikes Peak, mais le chrono ahurissant en dit beaucoup sur les intentions réelles qu'avaient le constructeur allemand. À plus de 4000 mètres d'altitude, la VW I.D. R a fait mouche et Dumas a avalé les 19,93 km en 7'57"148. 

"J'ai eu du brouillard et c'était assez humide, avec des zones trempées dans le deuxième portion", a confié Dumas à son arrivée au sommet. "Je suis satisfait, mais nous aurions pu aller plus vite si le secteur du milieu avait été sec."

Avant de se lancer à l'assaut de la montée mythique, Volkswagen avait relativisé la possibilité de passer sous la barre des huit minutes. En réalité, seule la météo aurait visiblement pu priver la marque de ce record. 

"Je suis si heureux pour cette équipe, et vraiment fier d'eux", a déclaré Sven Smeets, directeur de Volkswagen Motorsport, à Motorsport.com"Et pour Romain, c'est incroyable. N'oubliez pas que c'était la première fois qu'il faisait la totalité du parcours avec cette voiture. En essais, il n'a jamais eu un run clair du pied de la montée jusqu'en haut."

Dumas a dû gérer le stress d'une attente imprévue avant sa tentative, puisqu'il n'a pris le départ que 45 minutes après l'horaire prévu, en raison d'un accident survenu lors du passage d'un concurrent avant lui.

Propos recueillis par David Evans

Article suivant
Dumas : Pikes Peak, un défi unique "plus dur" que Le Mans

Article précédent

Dumas : Pikes Peak, un défi unique "plus dur" que Le Mans

Article suivant

Photos - L'exploit de Volkswagen et Dumas à Pikes Peak

Photos - L'exploit de Volkswagen et Dumas à Pikes Peak
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Hillclimb
Catégorie Course
Pilotes Romain Dumas
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités