Les Mazda Prototype Lites au Grand Prix de Trois-Rivières

L'IMSA, International Motor Sports Association, qui gère les courses d’endurance en Amérique du Nord, annonce que la série Mazda Prototype Lites Presented by Cooper Tires sera au Grand Prix de Trois-Rivières.

Les Mazda Prototype Lites au Grand Prix de Trois-Rivières

Ces barquettes à moteurs Mazda rouleront dans les rues de Trois-Rivières les 12, 13 et 14 août prochains. Rappelons que ce Grand Prix est la plus ancienne course automobile organisée sur un tracé urbain en Amérique du Nord.

Ce circuit, situé à une centaine de kilomètres de Montréal, a vu courir des pilotes prestigieux tels Gilles Villeneuve, James Hunt, Bobby Rahal, Jacques Laffite, Patrick Depailler et Keke Rosberg. Le tracé historique possède 10 virages, tous différents, et mesure 2,433 km de long.

La catégorie Mazda Prototype Lites est une série de développement pour les jeunes pilotes qui aspirent à grimper les échelons de l’IMSA. Il s’agit de barquettes monotypes faites d’un châssis en fibre de carbone, munies d’ailerons, propulsées par un moteur Mazda et chaussées de pneus Cooper.

Le Grand Prix de Trois-Rivières représentera les 7e et 8e manches de la saison 2016. La semaine précédente, les bolides de la série Mazda Prototype Lites auront disputé deux manches sur le circuit de Mosport, désormais nommé Canadian Tire Motorsport Park à Bowmanville en Ontario.

"Nous sommes heureux d’assister au retour de la série Mazda Prototype Lites à l’occasion de la 47e édition de notre épreuve", déclare Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières. "C’est avec grand plaisir que nous aurons des voitures de type prototype sur notre circuit pour la première fois depuis 2003. Nous sommes convaincus que cette addition à notre programme très chargé saura plaire à nos fans fidèles et ajoutera une bonne dose d’action en piste."

 

partages
commentaires

Article suivant

Les LMP3 vont faire leurs débuts aux États-Unis ce week-end

Les LMP3 vont faire leurs débuts aux États-Unis ce week-end
Charger les commentaires