12 Heures de Sebring - Une première ligne 100% LMP2

partages
12 Heures de Sebring - Une première ligne 100% LMP2
21 mars 2015 à 07:11

#70 SpeedSource Mazda Mazda: Sylvain Tremblay, Jonathan Bomarito, Tristan Nunez, James Hinchcliffe, #57 Krohn Racing Ligier JS P2 Judd: Tracy Krohn, Olivier Pla, Nic Jonsson, Alex Brundle
#57 Krohn Racing Ligier JS P2 Judd: Tracy Krohn, Olivier Pla, Nic Jonsson, Alex Brundle
#57 Krohn Racing Ligier JS P2 Judd: Tracy Krohn, Olivier Pla, Nic Jonsson, Alex Brundle
#57 Krohn Racing Ligier JS P2 Judd: Tracy Krohn, Olivier Pla, Nic Jonsson, Alex Brundle
#5 Action Express Racing Corvette DP: Joao Barbosa, Christian Fittipaldi, Sébastien Bourdais

La première ligne de la grille de départ à Sebring sera entièrement verte ! Déjà très en verve lors des essais libres, Olivier Pla a signé la pole position à bord de la Ligier-Judd JS P2 du Krohn Racing qu’il partage avec Krohn et Jonsson.

Avec un chrono de 1:51.152, le trio devance de trois dixièmes un autre proto LMP2, la HPD du team Extreme Speed Motorsport, confiée à Ryan Dalziel, Sharp et Hansson. Dalziel s’est d’ailleurs montré très menaçant en fin de séance, donnant quelques sueurs froides au Krohn Racing.

"C’est quelque chose de spécial d’être en pole à Sebring", a réagi Olivier Pla. "Plus nous faisions des tours, plus nous étions rapides, et je pense que j’avais un autre tour dans ma poche si c’était nécessaire. Le circuit changeait beaucoup car le vent était beaucoup plus fort ; cela changeait l’équilibre et me faisait perdre l’arrière."

Au troisième rang, on trouve le premier prototype DP avec la Corvette du team Action Express de Barbose-Fittipaldi-Bourdais, devant la deuxième Ligier JS P2, celle du Michael Shank Racing qui avait signé la pole position à Daytona en janvier. Les quatre voitures de tête se tiennent en une seconde.

A Daytona en janvier, la victoire était revenue à un prototype DP malgré la vitesse affichée par les protos LMP2 en lice. Cette fois-ci à Sebring, l’un des deux châssis Ligier pourrait tenir sa revanche.

Dans la catégorie GTLM, les deux Porsche 911 officielles ont dominé la concurrence, la pole position revenant là aussi à un Français, Frédéric Makowiecki, devant son compatriote Patrick Pilet. La Corvette de Magnussen-Garcia-Briscoe est en troisième position.

Le départ des 12 Heures de Sebring sera donné ce samedi à 15h45 (heure française).

Article suivant