Action Express Racing

Albuquerque : La victoire à Daytona, une affaire devenue "personnelle"

Vainqueur avec ses équipiers Joao Barbosa et Christian Fittipaldi, Filipe Albuquerque a indiqué qu'aller chercher la victoire dans la classique américaine était devenu une affaire "personnelle" après la fin de course controversée en 2017.

Albuquerque avait perdu la victoire lors d'un final mémorable à Daytona l'an passé lorsqu'il était envoyé en tête-à-queue à sept minutes de l'arrivée après avoir été percuté par la Cadillac du Wayne Taylor Racing au virage numéro un.

Le Portugais a indiqué que cet incident avait pesé dans son mental avant que lui et ses équipiers sur la Cadillac #5 du Action Express Racing, Christian Fittipaldi et Joao Barbosa, ne vengent cette défaite à l'occasion de cette édition 2018.

"Il y a exactement un an, j'ai quitté cet endroit totalement dévasté, très triste de la situation", a commenté Albuquerque après la course. "Vraiment, ce qui ne tue pas nous rend plus fort. Nous nous sommes investis ensemble, nous avons travaillé dur, nous sommes venus ici, nous nous sommes qualifiés, avons effectué une sacrée belle course, toujours devant, menant la plupart des tours." 

Il y a exactement un an, j'ai quitté cet endroit totalement dévasté, très triste de la situation.

Filipe Albuquerque

"Tous ces flashbacks sont revenus dans mon esprit, et mon esprit me jouait des tours. [J'imaginais] des bruits bizarres venant du moteur. Je pensais vraiment que le moteur était en train de mourir, mais ce n'était pas le cas ! C'est devenu une affaire personnelle, surtout après l'an passé."

La voiture #5 du Action Express Racing a surmonté des problèmes de surchauffe pour décrocher la victoire avec 70 secondes d'avance sur la voiture sœur de l'équipe, la #31, alors que l'ORECA #54 du CORE Autosport a aussi terminé dans le même tour.

"J'ai conjuré le sort"

Albuquerque a aussi perdu la victoire à Daytona en 2016 suite à un problème de transmission, mais pense qu'il a désormais "conjuré le sort" sur l'épreuve avec ce succès tant attendu.

"Quand je voyais Joao piloter, j'étais super nerveux, car ce n'était pas sous mon contrôle", a ajouté Albuquerque, par ailleurs pilote du United Autosports en ELMS.

"Lorsque j'étais dans la voiture, je savais exactement ce que j'avais à faire, mais je pensais toujours aux dernières arrivées. Le moteur a continué, continué à fonctionner, la 31 et la 54 se positionnant dans le même tour que moi, la température de l'eau devenant de plus en plus élevée. Au final, j'ai gagné. J'étais très ému, pour moi j'ai conjuré le sort."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IMSA
Événement 24H de Daytona
Circuit Daytona International Speedway
Pilotes Filipe Albuquerque
Équipes Action Express Racing
Type d'article Actualités
Tags cadillac