Alfa Romeo à l'attaque de l'endurance américaine en 2017?

partages
commentaires
Alfa Romeo à l'attaque de l'endurance américaine en 2017?
Par : Emmanuel Rolland
24 déc. 2015 à 09:30

Le constructeur italien envisagerait de rejoindre le championnat WeatherTech Sportscar Championship à l'horizon 2017.

Des logos Alfa Romeo
Scuderia Scuderia Ferrari, Alfa Romeo
Nouveau logo IMSA

Alors que le WeatherTech Sports Car Championship, le championnat d’endurance américain, s’apprête à faire peau neuve avec de nouvelles voitures en 2017, Alfa Romeo pourrait en effet en profiter pour faire son arrivée en terres américaines en tant que motoriste pour la future classe P2.

Selon Racer.com, les responsables du programme de la marque italienne auraient ainsi pris part à plusieurs réunions avec les dirigeants de l’IMSA, organisateur du WeatherTech Sportscar Championship, pour préciser la future réglementation technique en vigueur à partir de 2017.

"Alfa Romeo a des ambitions très élevées pour les Etats-Unis", a confié une source anonyme et proche du dossier à Racer.com. "Il n’est donc pas hasardeux de dire que s’ils veulent s’impliquer en compétition aux Etats-Unis, ce sera avec l’IMSA, et la classe la plus logique pour eux est le prototype".

Il s’agirait là d’un retour en compétition US pour la marque, vue en CART de 1989 à 1991 avec un moteur V8 turbo. Pour son programme LMP2 en IMSA, le constructeur lombard pourrait se baser sur un bloc V6 turbo de 2,9 litres.

A partir de 2017, l'IMSA exigera que chaque participant de la nouvelle classe prototype P2 le fasse avec un programme complet, à savoir un ensemble moteur et châssis. Un châssis qui devra ainsi être développé avec l'un des quatre fabricants sélectionnés par les organisateurs américains pour 2017, à savoir Dallara (un choix qui semble évident pour Alfa Romeo), Onroak, Oreca ou Riley-Multimatic.

Prochain article IMSA
Sergio Pérez lance des pilotes mexicains aux 24 Heures de Daytona

Article précédent

Sergio Pérez lance des pilotes mexicains aux 24 Heures de Daytona

Article suivant

Un programme d’envergure pour Scuderia Corsa en 2016

Un programme d’envergure pour Scuderia Corsa en 2016

À propos de cet article

Séries IMSA
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités