Alonso : "Les qualifications les moins importantes de ma vie"

Malgré une lointaine 13e place en qualifications en vue de ses premières 24 Heures de Daytona, Fernando Alonso demeure confiant pour la course, où le Champion du monde espagnol et ses équipiers du United Autosport miseront sur la régularité.

Alonso : "Les qualifications les moins importantes de ma vie"
#23 United Autosports Ligier LMP2, P: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
Fernando Alonso, United Autosports
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
Détail de la voiture #23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2, P: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2, P: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso, #32 United Autosports Ligier LMP2: Will Owen, Hugo de Sadeleer, Paul Di Resta, Bruno Senna

Le meeting n'avait pas vraiment débuté de la meilleure façon pour Fernando Alonso, qui n'avait pu prendre le volant lors des EL1 – tout comme Lando Norris – après une sortie de route de son jeune équipier Phil Hanson après à peine quatre tours couverts sur la Ligier #23 du United Autosports.

Lors des EL2, le pilote McLaren prenait enfin la piste, l'équipage concluant au 12e rang de la séance. Chargé de qualifier la voiture – et désigné du même coup pour prendre le départ samedi après-midi –, Fernando Alonso ne pouvait faire mieux que le 13e meilleur chrono, à près d'une seconde de la pole position signée par la Cadillac WTR de Renger van der Zande. 

Malgré tout, Alonso demeurait satisfait de sa performance, qui le plaçait à hauteur de plusieurs habitués des prototypes LMP2. Il se classait par ailleurs meilleur représentant des Ligier LMP2, et devançait même son équipier Bruno Senna sur la voiture sœur du United Autosports. Surtout, le Champion du monde préfère se concentrer sur le double tour d'horloge qui l'attend. 

"Sachant qu'il s'agit d'une course de 24 heures, c'était probablement la qualification la moins importante de ma vie jusqu'à présent", plaisantait-il à l'issue de la séance. "Habituellement, j'ai 60 ou 70 tours pour essayer de reprendre ce que j'ai fait en qualifications. Là, nous aurons 24 heures pour le faire."

Habituellement, j'ai 60 ou 70 tours pour essayer de reprendre ce que j'ai fait en qualifications. Là, nous aurons 24 heures pour le faire.

Fernando Alonso

"Je pense que c'était une bonne séance pour nous", continue Alonso. "C'était agréable d'avoir finalement quelques tours dans la voiture sans trafic. En essais libres, nous avons eu beaucoup de trafic, mais en qualifications nous avons pu aligner quelques tours intéressants, et s'habituer encore davantage à la voiture."

"J'étais content de mes tours, relativement satisfait du set-up. Nous devons encore nous améliorer pour trouver un peu plus de vitesse. De manière générale, je pense que nous avons besoin d'encore un peu de travail. Je suis heureux d'avoir été le plus rapide des Ligier avec une bonne marge."

Lors des Essais Libres 3 disputés de nuit après la séance qualificative, Lando Norris a ensuite rassuré sur le potentiel de la Ligier avec une belle cinquième place, à 0,342 seconde du meilleur temps signé par la Cadillac DPi de Tristan Vautier.

De l'expérience en vue du Mans

Par ailleurs, Alonso a répété que son objectif du week-end était également d'emmagasiner de l'expérience en vue d'une possible participation à ses premières 24 Heures du Mans en juin prochain.

"Je savais avant de venir ici que nous n'avions pas le package le plus performant", ajoute-t-il. "Mais en même temps, je pense que c'est une course qui est assez longue pour rattraper le manque de performance que vous pouvez avoir. Nous sommes une toute nouvelle équipe, avec deux rookies dans la voiture – Lando [Norris] et moi-même –, et nous avons beaucoup à apprendre."

"C'est bien aussi de ne pas avoir la pression d'être super compétitif et ultra-rapide. C'est une phase d'apprentissage, une course d'apprentissage, une préparation si un jour je tente les 24 Heures du Mans."

"Je dois respecter cette course", conclut Alonso. "Et je dois savoir qu'il y a ici beaucoup de pilotes avec bien plus d'expérience que moi, et mieux préparés que moi. Si je veux être aussi préparé qu'eux et acquérir de l'expérience, ce week-end est l'opportunité parfaite."

Avec Charles Bradley et Jamie Klein

partages
commentaires
Daytona EL3 - Vautier et Bourdais les plus rapides de nuit
Article précédent

Daytona EL3 - Vautier et Bourdais les plus rapides de nuit

Article suivant

Une pole position "inattendue" pour van der Zande

Une pole position "inattendue" pour van der Zande
Charger les commentaires