Brown : Alonso veut remporter Daytona en vue du Mans

Dirigeant de United Autosports, Zak Brown déclare que Fernando Alonso a rejoint l'équipe avec l'intention de remporter les 24H de Daytona, pas seulement pour gagner de l'expérience en Endurance avant de participer un jour aux 24H du Mans.

Brown : Alonso veut remporter Daytona en vue du Mans
#32 United Autosports, Ligier JSP217 - Gibson: William Owen, Hugo Sadeleer, Filipe Albuquerque
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren
#32 United Autosports Ligier JS P217 Gibson: Will Owen, Hugo De Sadeleer, Filipe Albuquerque
Fernando Alonso, McLaren
#32 United Autosports, Ligier JSP217 - Gibson: William Owen, Hugo de Sadeleer, Filipe Albuquerque
Fernando Alonso, McLaren
#3 United Autosports, Ligier JS P3 - Nissan: Mark Patterson, Wayne Boyd
Fernando Alonso, McLaren
#3 United Autosports, Ligier JS P3 - Nissan: Mark Patterson, Wayne Boyd, Christian England

Alonso, dont l'objectif assumé est de remporter la triple couronne composée du Grand Prix de Monaco, des 500 Miles d'Indianapolis et des 24 Heures du Mans, vient d'être confirmé au sein de l'équipe United pour la course classique américaine les 27 et 28 janvier prochains, ayant signé ce mardi.

"Notre objectif est vraiment d'y aller avec l'intention de gagner Daytona", déclare Zak Brown. "Sinon, Fernando ne le ferait pas ! Je pense que ce seront les 24 Heures de Daytona les plus dures de l'Histoire moderne, vu la qualité des équipes et des pilotes engagés. Deux Penske, deux Joest, Wayne Taylor, Action Express, ESM, Rebellion. Si l'on passe la liste en revue, il y a probablement 12 voitures qui ont des chances de pole, sans parler de victoire. Donc nous allons tout donner, et ça va être génial."

"Nous avons fait Le Mans cette année, nous avons fini quatrième de notre catégorie et cinquième du général. Heureusement, les LMP2 sont la catégorie de pointe à Daytona [avec la catégorie DPi basée autour d'elles, ndlr] et je ne pense pas que Fernando voudrait piloter quoi que ce soit d'autre qu'une voiture de la meilleure catégorie, pour remporter la victoire au général."

Le sport auto 24h/24, 7j/7

Zak Brown, qui est également directeur exécutif du McLaren Technology Group, estime que le temps qu'il a passé avec le double Champion du monde de Formule 1 a contribué à cet accord, bien qu'indépendant de toute implication de McLaren.

"Fernando et moi avons cette relation : nous sommes deux gars qui pensent toujours à la course, 24h/24, 7j/j", révèle Brown. "Il y a beaucoup de gens qui sortent le vendredi soir et qui s'adonnent à diverses activités en société, mais Fernando Alonso et moi échangeons des messages sur les designs de casque ou des images de voitures et de courses que nous trouvons cool."

"De fil en aiguille, je ne sais pas exactement qui a lancé cette conversation, mais le sujet des 24 Heures de Daytona s'est présenté. Fernando est du genre à discuter sans vraiment dire à quoi il pense, puis d'un coup, il fait : 'Je veux le faire'. C'est exactement ce qui s'est passé."

Quant au timing des discussions, Brown confirme qu'Alonso a montré de l'intérêt dès qu'il a resigné avec McLaren en F1.

"Nous étions à Singapour et venions de conclure notre accord F1. Dès que nous avons franchi ce cap mentalement et finalisé ceci, il ne lui a pas fallu deux minutes pour dire : 'Je veux faire Daytona'. C'était vraiment sa décision uniquement, on ne le convainc pas de faire quelque chose, il décide tout, tout seul.“

"En passant plus de temps à ses côtés, j'ai trouvé ça incroyable de voir à quel point il fait des recherches. Il réfléchit aux choses dans le moindre détail, et veut clairement remporter Daytona dans sa quête de victoire au Mans. Et quand on regarde le line-up de United, nous avons des pilotes très cool dans nos voitures, notamment Paul Di Resta et Lando [Norris]", conclut l'Américain.

partages
commentaires
Alonso au départ des 24 Heures de Daytona avec United Autosports
Article précédent

Alonso au départ des 24 Heures de Daytona avec United Autosports

Article suivant

Lapierre et Pla avec ESM pour les grands rendez-vous IMSA

Lapierre et Pla avec ESM pour les grands rendez-vous IMSA
Charger les commentaires