Nissan ESM fait chuter Cadillac pour la première fois de la saison

partages
commentaires
Nissan ESM fait chuter Cadillac pour la première fois de la saison
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
7 août 2017 à 11:23

Johannes van Overbeek et Pipo Derani ont remporté la victoire en IMSA à Road America, décrochant la première victoire pour le prototype DPi de l'équipe ESM.

#22 Tequila Patron ESM Nissan DPi: Pipo Derani, Johannes van Overbeek remportent la victoire
Podium: les vainqueurs Pipo Derani, Johannes van Overbeek
#10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi: Ricky Taylor, Jordan Taylor
#2 Tequila Patrón ESM Nissan DPi: Scott Sharp, Ryan Dalziel
#31 Action Express Racing Cadillac DPi: Eric Curran, Dane Cameron
#90 Visit Florida Racing Ligier LMP2: Marc Goossens, Renger van der Zande
#66 Chip Ganassi Racing Ford GT: Dirk Müller, Joey Hand
Podium GTLM : les vainqueurs Dirk Müller, Joey Hand, Chip Ganassi Racing Ford, les deuxièmes Gianmaria Bruni, Laurens Vanthoor, Porsche Team North America, les troisièmes Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Chip Ganassi Racing Ford
#66 Chip Ganassi Racing Ford GT: Dirk Müller, Joey Hand
#912 Porsche Team North America Porsche 911 RSR: Gianmaria Bruni, Laurens Vanthoor
#67 Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM: Bill Auberlen, Alexander Sims
#96 Turner Motorsport BMW M6 GT3: Jesse Krohn, Jens Klingmann
#38 Performance Tech Motorsports ORECA FLM09: James French, Patricio O'Ward

Depuis sa pole position, le Cadillac DPi-V.R. #10 du Wayne Taylor Racing emmené par Ricky Taylor emmenait le peloton devant José Gutierrez sur sa Ligier du PR1/Mathiasen et les deux Nissan DPi ESM de van Overbeek/Derani et Scott Sharp/Ryan Dalziel.

Gutierrez baissait le rythme à la fin de son relais, ce qui permettait aux deux Nissan, au Cadillac Action Express d'Eric Curran, ainsi qu'au LMP2 de Marc Goossens et Misha Goikhberg de le dépasser.

Une neutralisation de la course intervenait à 55 minutes de l'arrivée, alors que la BMW #24 s'était immobilisée au début de la voie des stands, ce qui réduisait à néant l'avance de six secondes que comptait Jordan Taylor sur Dalziel.

Taylor parvenait de justesse à demeurer devant les Nissan en sortant des stands, Derani prenant brièvement la tête avant que son équipe ne lui demande de rendre sa position.

Stephen Simpson, qui partage l'ORECA du JDC-Miller avec Goikhberg, n'avait toutefois pas encore observé son arrêt, et reprenait la piste à la première place alors que Derani passait finalement Taylor pour la deuxième place. Derani se rapprochait rapidement de Simpson, mais ne pouvait trouver l'ouverture, bien que s'étant porté à la hauteur de ce dernier à plusieurs reprises.

Une dernière neutralisation, causé par l'accident d'Andy Lally sur son Acura NSX au virage numéro 1, préparait le sprint final jusqu'à l'arrivée. Derani passait en tête devant Taylor, alors que Simpson observait enfin son arrêt à 13 minutes de la fin de la course.

Derani s'imposait avec 2,3 secondes d'avance sur Taylor, Dalziel permettant à Nissan de finir premier et troisième. Dane Cameron terminait au quatrième rang avec le Cadillac Action Express #31 qu'il partageait avec Curran, devant Marc Goossens et Renger van der Zande au volant de la nouvelle Ligier de l'équipe Visit Florida.

Le Cadillac Action Express #5 de Christian Fittipaldi et João Barbosa n'a jamais été en mesure de contester la victoire, et a été contraint de changer la partie arrière de sa carrosserie lorsqu'il a été heurté par Goossens à la sortie des stands. Le duo brésilo-portugais terminait sixième, et chutait à 26 points au classement derrière les leaders, Jordan et Ricky Taylor.

Ford bat Porsche en GTLM

Le poleman Dirk Müller menait la danse au départ sur la Ford GT #66, alors que Alexander Sims se hissait au deuxième rang au volant de la BMW #25 devant les deux Porsche, tandis que la Ford #67, qui s'était élancée du deuxième rang aux mains de Ryan Briscoe, chutait en cinquième position.

Le moment crucial de la course intervenait plus tard au moment de la rafale de drapeaux jaunes, lorsque Joey Hand (qui avait remplacé Müller), remontait de la troisième à la première place en un tour lors de l'avant-dernier restart, dépassant la voiture sœur pilotée par Richard Westbrook, puis le leader Laurens Vanthoor lorsque la Porsche #912 virait large au virage numéro 5 en tentant de dépasser une voiture du GTD.

Tommy Milner et Oliver Gavin étaient en route vers la quatrième place, mais Milner était poussé en dehors de la piste par Sims lors du dernier tour. Sims et son équipier Bill Auberlen étaient remontés après une casse d'amortisseur en début de course, mais les positions étaient ensuite inversées lorsque la Corvette repassait devant.

La bataille pour la victoire perdait la Porsche #911 lorsque Werner partait dans un tête-à-queue magistral au virage numéro 1 après un restart, après un accrochage avec la Corvette pilotée par Antonio García, qui héritait d'un drive through.

Victoire pour BMW en GTD

En GTD, un superbe premier relais de Jesse Krohn a bâti la victoire pour la BMW M6 du Turner Motorsport, également pilotée par Jens Klingmann. Patrick Lindsey et Jörg Bergmeister terminaient deuxièmes au volant de leur Porsche de l'équipe Park Place.

James French et Patricio O'Ward ont mené tous les tours en Prototype Challenge au volant de leur voiture du Performance Tech Motorsports, qui s'assurait d'ores et déjà le titre.

 

Prochain article IMSA
Penske de retour en protos avec Acura

Article précédent

Penske de retour en protos avec Acura

Article suivant

Le nouveau prototype Acura ARX-05 se montre au Castellet

Le nouveau prototype Acura ARX-05 se montre au Castellet
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IMSA
Événement Road America
Lieu Road America
Auteur Charles Bradley
Type d'article Résumé de course