La BMW M6 GTLM à l’épreuve de la piste à Daytona

partages
commentaires
La BMW M6 GTLM à l’épreuve de la piste à Daytona
Par : Emmanuel Rolland
2 déc. 2015 à 07:33

La nouvelle arme de compétition en GT du constructeur allemand a effectué sa première apparition publique lors des premiers essais préliminaires en vue des 24 Heures de Daytona.

#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM: Bill Auberlen, Lucas Luhr, John Edwards
#20 Schubert Motorsport BMW Z4 GT3 : Jens Klingmann
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM: Bill Auberlen, Lucas Luhr, John Edwards
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM: Bill Auberlen, Lucas Luhr, John Edwards
#1 BMW M6 GT3
#1 BMW M6 GT3

Le circuit floridien a accueilli plusieurs nouveautés très attendues dans le monde du GT, avec notamment la redoutable Ford GT, qui effectuera ses débuts en compétition à Daytona fin janvier, mais également la nouvelle Corvette C7.R, du côté de la catégorie GTLM. En GTD, la nouvelle Lamborghini Huracan GT3 effectuait ses grands débuts sur le sol américain.

Quant à BMW, ces premiers tests furent l’occasion du premier roulage public des versions GTLM, mais aussi GT3 de la nouvelle BMW M6, qui remplace la valeureuse Z4 à partir de 2016 dans les compétitions internationales. Parmi les pilotes BMW présents à Daytona, Jens Klingmann a mené de front le développement des deux versions à Daytona.

Nous avons fait de gros progrès et, de mon point de vue, nous avons fait un excellent travail de réglage sur la voiture jusqu’ici.

Jens Klingmann.

"Beaucoup de choses se sont passées depuis mon premier test au volant de la BMW M6 GT3 il y a presque un an", explique ce dernier. "Tout sur la voiture était nouveau. Nous n’avions pas vraiment de valeur de référence que nous aurions pu avoir de la BMW Z4 GT3. Nous avons fait de gros progrès et, de mon point de vue, nous avons fait un excellent travail de réglage sur la voiture jusqu’ici. En tant que pilote, je suis heureux de voir à quel point nos suggestions ont été mises en pratique".

Impliqué à la fois sur le développement de la version GTLM et GT3 (un modèle aligné par le Turner Motorsport en GTD), Jens Klingmann est le mieux placé pour comparer les deux modèles.

"La plus grande différence entre les deux voitures est que la version GTLM ne dispose pas d’ABS", poursuit Klingmann. "Le fait que cette aide au pilotage est interdite par la réglementation IMSA signifie que la tenue de route de la BMW M6 GTLM est sensiblement différente de celle de la GT3. A part cela, la différence du point de vue du pilotage n’est pas énorme entre la BMW M6 GT3 et la M6 GTLM".

"Du côté des performances, les deux voitures sont même assez similaires", conclut le pilote allemand. "Les appuis aérodynamiques plus importants sont notables dans les virages. Dans le même temps, les pneus sur la GTLM génèrent considérablement plus de grip. C’est pourquoi les temps au tour sont plus rapides avec la BMW M6 GTLM".

Prochain article IMSA
Hunter-Reay rejoint Visit Florida Racing pour quatre courses

Article précédent

Hunter-Reay rejoint Visit Florida Racing pour quatre courses

Article suivant

Pagenaud confirmé chez Action Express Racing pour Daytona

Pagenaud confirmé chez Action Express Racing pour Daytona

À propos de cet article

Séries IMSA
Événement 24H de Daytona
Lieu Daytona International Speedway
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités