Les frères Taylor au-dessus du lot à Detroit

Le Wayne Taylor Racing a remporté l'épreuve de Belle Isle, cinquième étape de la saison, après que Jordan Taylor a résisté à la pression du champion sortant João Barbosa en fin de course.

Les frères Taylor au-dessus du lot à Detroit
#54 CORE autosport Oreca FLM09 : Jon Bennett, Colin Braun
#73 Park Place Motorsports Porsche GT3 R : Patrick Lindsey, Jörg Bergmeister
#55 Mazda Motorsports Mazda Prototype : Jonathan Bomarito, Tristan Nunez
#33 Riley Motorsports SRT Viper GT3-R : Ben Keating, Jeroen Bleekemolen
#8 Starworks Motorsports ORECA FLM09 : Renger van der Zande, Alex Popow
#5 Action Express Racing Corvette DP : Joao Barbosa, Christian Fittipaldi
#10 Wayne Taylor Racing Corvette DP : Ricky Taylor, Jordan Taylor
#23 Team Seattle/Alex Job Racing Porsche GT3 R : Mario Farnbacher, Alex Riberas
#60 Michael Shank Racing with Curb/Agajanian Ligier JS P2 Honda : Katherine Legge, Oswaldo Negri

Au départ, Christian Fittipaldi, en pole au volant de sa Corvette DP du Action Express Racing, se maintenait en tête, alors que Ricky Taylor s'emparait de la deuxième place au volant de sa Corvette DP du WTR au détriment de celle du VisitFlorida.com de Marc Goossens.

Au 10e tour, Goossens touchait le rail et endommageait son aileron arrière, lequel s'envolait au virage suivant, envoyant la voiture du Belge dans le mur de pneus, entraînant également la Corvette DP n°31 du Action Express Racing, qui devait rentrer aux stands pour réparation et terminer 6e. La course était neutralisée.

À la relance, Fittipaldi se maintenait en première position et cédait le volant à João Barbosa à l'occasion d'une nouvelle neutralisation, une voiture de la catégorie PC se retrouvant stoppée en piste. La course était à nouveau relancée et João Barbosa, gêné par le trafic, était surpris par Jordan Taylor, qui avait pris le relais sur la Corvette DP du WTR, et qui s'emparait de la tête de la course.

La course était encore neutralisée après l'accident d'un prototype PC, puis Jordan Taylor reprenait sa course en tête avec João Barbosa dans ses roues jusqu'à... une nouvelle neutralisation pour un accident d'un prototype PC.

Mazda sur le podium

Lors du rush final, Barbosa mettait une pression intense sur Taylor, qui gardait la tête froide pour se frayer un chemin au milieu des voitures des catégories GTD (les GTLM étaient absentes à Detroit), le pilote américain coupant finalement la ligne d'arrivée avec 1,7 secondes d'avance sur son rival portugais. 

Le podium était complété par le Mazda Prototype de Jonathan Bomarito et Tristan Nunez devant la Ligier Honda du Michael Shank Racing piloté par Katherine Legge et Oswaldo Negri.

La victoire pour Dodge en GTD

En Prototype Challenge, la victoire est revenue avec l'équipe Starworks composé de Renger van der Zande et Alex Popow devant la voiture du CORE Autosport de Jon Bennett et Colin Braun. 

La bataille était intense en GTD, lors d'une épreuve conclue par la victoire de la Dodge Viper Riley Motorsport de Jeroen Bleekemolen et Ben Keating. Les deux hommes ont conclu la course devant la Porsche 911 du Park Place Motorsport de Jorg Bergmeister et Patrick Lindsey, et la Ferrari 488 Scuderia Corsa de Christina Nielsen et Alessandro Balzan.

partages
commentaires
La Ford GT décroche sa première victoire aux États-Unis

Article précédent

La Ford GT décroche sa première victoire aux États-Unis

Article suivant

Une livrée Mazda célébrant la victoire au Mans de 1991

Une livrée Mazda célébrant la victoire au Mans de 1991
Charger les commentaires