Lexus confirme son arrivée en GTD avec Pruett et Karam

La marque japonaise alignera dès cette saison une RC F GT3 dans la catégorie GTD du WeatherTech SportsCar Championship et annonce que Sage Karam rejoint Scott Pruett au sein de l'équipe.

Lexus confirme son arrivée en GTD avec Pruett et Karam
Lexus RC F GT3
Scott Pruett
Sage Karam, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Lexus RC F GT3
Lexus RC F GT3

Le programme GTD en IMSA de Lexus sera géré par Paul Gentilozzi, dont l'équipe est rebaptisée F Performance Racing Team. La marque premium de Toyota annonce ainsi officiellement qu'elle disputera "quelques épreuves du WeatherTech SportsCar Championship en 2016 avant un programme complet lors de la saison 2017".

Avec Scott Pruett et Sage Karam

Après une douzaine d'années passées au sein du Ganassi Racing en Grand-Am/TUSC, et notamment trois titres au volant d'une Riley à moteur Lexus, Scott Pruett mènera le travail de développement de la RC F GT3. Le vétéran américain (50 ans) sera épaulé par le tout jeune Sage Karam (20 ans), pilote Ganassi l'an passé en IndyCar, et qui a déjà disputé plusieurs épreuves du championnat IMSA au volant d'une Riley Ford de l'écurie de Chip Ganassi. Karam disputera également son troisième Indy 500 en mai prochain, au sein de l'écurie Dreyer & Reinbold Racing.

"Nous sommes honorés d'accueillir l'une des marques premium les plus prestigieuses, alors que Lexus fait son retour en endurance", s'est réjouit Scott Atherton, le président de l'IMSA, à l'occasion de l'annonce faite par Lexus dans le cadre des 24 Heures de Daytona.

Lexus a déjà une certaine expérience de l'endurance aux Etats-Unis, après avoir disputé le championnat Grand Am de 2004 à 2009 en tant que motoriste, décrochant trois titres avec le Ganassi Racing, trois victoires aux 24 Heures de Daytona et 25 victoires au général.

partages
commentaires
Corvette reste optimiste malgré des qualifications difficiles
Article précédent

Corvette reste optimiste malgré des qualifications difficiles

Article suivant

H+4 – Mazda pointe en tête, la DeltaWing du rêve au cauchemar

H+4 – Mazda pointe en tête, la DeltaWing du rêve au cauchemar
Charger les commentaires