L’IMSA confirme le nouveau Daytona Prototype pour 2017

En marge de la finale de Petit Le Mans, l’IMSA, qui régit le Tudor United Sports Car Championship, a présenté les grandes lignes de l’arrivée de la nouvelle génération des Daytona Prototype pour 2017.

Ce nouveau prototype dédié au championnat d’endurance américain est issu d’une collaboration active entre l’IMSA, la FIA et l’ACO. Il  entrera en vigueur en 2017, pour une durée minimale de quatre saisons, afin de permettre aux équipes d’amortir leur investissement.

Les nouvelles voitures de type Daytona Prototype International seront construites par quatre constructeurs déjà désignés par l’IMSA cet été, à savoir : Dallara, Riley/Multimatic et les Français Onroak Automotive et ORECA.

Les DPi seront conçus pour pouvoir être propulsés par une large gamme de blocs moteur, ceci afin d’attirer les plus grands constructeurs mondiaux. Par ailleurs, les marques engagées pourront adapter la carrosserie de leur Daytona Prototype International afin que leur voiture soit clairement identifiée. Les DPi pourront également accueillir des moteurs issus de la catégorie GT3. Une BOP (balance de performance) sera mise en œuvre afin de niveler les performances du plateau.

Au contraire, les LMP2, qui seront toujours éligibles pour la catégorie Prototype, disposeront d’une motorisation unique, fournie par Gibson Technology.

Les actuels Daytona Prototype, ainsi que les LMP2 ouvertes, ne seront plus admises à l’issue de la saison 2016.

A propos de cet article
Séries IMSA
Type d'article Actualités
Tags daytona prototype