ORECA et DragonSpeed les plus rapides des derniers essais à Daytona

L'ORECA 07 de l'équipe DragonSpeed a signé le meilleur temps des trois derniers jours d'essais collectifs en vue des 24 Heures de Daytona, grâce au chrono signé par Ben Hanley dimanche.

Le pilote britannique a en effet signé le meilleur temps cumulé du Roar Before the 24, la traditionnelle répétition générale trois semaines avant les 24 Heures de Daytona, avec un chrono de 1'38''343 au volant de l'ORECA 07 à moteur Gibson de la structure américaine.

Hanley, qui fera équipe en course avec les Français Nicolas Lapierre et Loïc Duval, mais aussi le Suédois Hendrik Hedman, n'a devancé que de deux centièmes de seconde le nouveau prototype Mazda RT24-P n°55, Jonathan Bomarito - qui sera épaulé en course par Tristan Nunez et Spencer Pigot -, ayant lui aussi signé son meilleur chrono (1'38''363) lors de la session de dimanche.

Plus rapide lors des deux premières journées d'essai, l'ORECA du Rebellion Racing conclut finalement avec le troisième meilleur temps absolu, le meilleur chrono de l'équipage Buemi, Heidfeld, Jani et Sarrazin ayant été signé dimanche en fin d'après-midi par le premier cité en 1'38''408, soit à peine 65 millièmes plus lent que Hanley. En quatrième position, on retrouve la Ligier JS P217 du PR1/Mathiasen Motorsports.

Dominateurs des essais de décembre, les nouveaux prototypes DP se sont montrés moins en vue lors de cette répétition générale. Le Cadillac DPi-VR n°5 du Action Express Racing, celui de l'équipage Fittipaldi, Barbosa et Albuquerque, s'est classé cinquième en 1'38''693 devant la voiture sœur, la n°31 des champions en titre Dane Cameron et Eric Curran, associés pour l'occasion à Mike Conway et Seb Morris (1'38''902).

Le Riley Gibson DP du VisitFlorida Racing se classe septième, alors qu'il faut descendre au huitième rang pour retrouver le Cadillac DPi-VR du Wayne Taylor Racing qui avait signé la meilleure performance à Daytona il y a un mois.

À noter que les 12 voitures de la catégorie Prototype se tiennent en 1,3 seconde, les deux derniers chronos ayant été signés par les nouveaux DPi Nissan Onroak de l'équipe ESM, qui effectuaient leur première apparition publique.

Alors que la catégorie PC se réduit comme peau de chagrin pour la dernière année des "petits" ORECA FLM09 en IMSA, le meilleur temps est revenu à l'équipe Performance Tech Motorsports en 1'41''888.

Les Ford GT en pointe, la surprise Tony Kanaan

Après avoir dominé les trois jours de tests, les Ford GT du Ganassi Racing concluent aux deux premiers rangs de la catégorie GTLM, avec le meilleur chrono enregistré par Ryan Briscoe sur la n°67 en 1'44''380. Le pilote australien, qui fera équipe en course avec Richard Westbrook et Scott Dixon, devance l'étonnant Tony Kanaan, pigiste de luxe pour Daytona sur la Ford GT n°69 aux côtés d'Andy Priaulx et Harry Tincknell, et auteur d'un meilleur tour en 1'44''645 pour sa première sortie au volant de la Ford.

Derrière ce duo Ford, BMW se positionne au troisième rang avec la M6 GTLM n°24 de Martin Tomczyk, Jonathan Edwards et Nick Catsburg (1'44''692) devant la première des Ferrari 488, la n°62 du Risi Competizione avec Giancarlo Fisichella et Toni Vilander (1'44''705).

Du côté du clan Corvette, les vainqueurs de l'édition 2016 ont connu une séance animée dimanche avec l'incendie spectaculaire ayant affecté la n°4 pilotée par Marcel Fässler. Alors que les deux C7.R ont stoppé leur programme après cet incident, les deux voitures ont pu signer les 5e et 7e meilleures performances de leur catégorie, encadrant la Ford n°66.

On notera que les deux nouvelles Porsche 911 officielles à moteur central ont signé les 10e et 11e temps du GTLM, soit les deux moins bons temps de la catégorie.

Porsche domine en GTD

Enfin, Porsche a au contraire dominé la catégorie GTD avec le meilleur temps pour la 911 GT3 R n°59 du Manthey Racing, et un chrono de 1'46''810 décroché par Sven Muller, pour la première venue de la célèbre structure allemande depuis une vingtaine d'années. Muller a devancé la Mercedes AMG GT3 n°33 du Riley Motorsports, et les deux Audi R8 des équipes Stevenson Motorsport et Land Motorsport.

Avec 27 voitures, la catégorie GTD était d'ailleurs, largement, la plus représentée, sur les 55 voitures en piste lors de ces trois journées d'essais collectifs.

Les 24 Heures de Daytona se disputeront les 28 et 29 janvier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IMSA
Événement Roar before the 24
Circuit Daytona International Speedway
Pilotes Ben Hanley
Équipes Dragonspeed
Type d'article Résumé d'essais
Tags oreca