Porsche relégué en fond de grille !

Après avoir signé les deux meilleurs chronos du GTLM lors des essais qualificatifs, les deux Porsche 911 RSR officielles, dont celle du leader de la catégorie Patrick Pilet, seront contraintes de s’élancer en queue de peloton à Petit Le Mans.

Earl Bamberavait en effet signé une belle performance en signant le meilleur temps absolu des GTLM en qualifications, mais le pilote néo-zélandais connaissait le chaud et le froid dans cette séance puisque, peu de temps après son tour le plus rapide, il partait en aquaplaning au virage n°4 et percutait violemment le mur de béton.

 

Son meilleur temps était annulé pour avoir causé la fin prématurée de la séance par un drapeau rouge, mais son deuxième meilleur chrono lui permettait tout de même de conserver la pole. Mais les dégâts sur la Porsche 911 RSR étaient finalement plus importants que prévus, et l’équipe Porsche North America était contrainte de se rabattre sur un châssis de réserve pour la course. Par conséquent, Earl Bamber, et ses équipiers Jörg Bergmeister et Frédéric Makowiecki, seront contraints de s’élancer du fond de la grille.

Coup dur également pour l’autre Porsche 911 RSR, celle de Nick Tandy, Richard Lietz et Patrick Pilet, auteur du 2e chrono des qualifications, et qui est à son tour reléguée en fond de grille pour hauteur de caisse non conforme. Voilà qui met la pression surtout sur Patrick Pilet, qui occupe la tête du classement de la catégorie avant cette manche finale.

Par conséquent, la pole position de la catégorie GTLM revient à la Corvette officielle de l’équipage Gavin/Millner/Briscoe.

A propos de cet article
Séries IMSA
Événement Road Atlanta
Circuit Road Atlanta
Pilotes Patrick Pilet , Earl Bamber
Type d'article Actualités