Robert Wickens est remonté sur un podium !

Trois ans et demi après son terrible accident d'IndyCar, Robert Wickens est remonté sur un podium pour son retour en compétition.

Charger le lecteur audio

1258 jours après sa dernière course en compétition, Robert Wickens a retrouvé les joies de disputer une épreuve et est même monté sur le podium. Ces 1258 jours, ce sont ceux qui le séparaient de son terrible accident de Pocono, en août 2018, à la suite duquel il est devenu paraplégique, et ce vendredi de janvier 2022 où il est monté, en compagnie de son équipier chez Bryan Herta Autosport (BHA) Mark Wilkins, sur un nouveau podium.

Le retour en compétition a eu lieu lors de la première des dix épreuves de l'IMSA Michelin Pilot Challenge (IMPC), sur le circuit de Daytona, où se tiennent ce week-end les fameuses 24 Heures. Cette compétition regroupe des voitures GT4 et TCR et la course été remportée au terme de ses quatre heures par Steven McAleer et Eric Filgueiras, sur une Porsche 718 Cayman GT4 de l'écurie RS1.

Bien entendu, en classe TCR, les regards étaient braqués sur la Hyundai Elantra N TCR partagée par Wilkins et Wickens. Et si la victoire est revenue à l'Alfa Giulietta de Tim Lewis et Roy Block, l'équipage BHA s'était arrêté au stand en tête à une quarantaine de minutes du drapeau à damier. Malheureusement, un arrêt au stand rallongé par un calage au moment de repartir, peut-être lié à un problème technique, alors que Wilkins était au volant, a coûté cher et fait repartir la voiture en cinquième position.

Le podium a ensuite été glané sur la piste en reprenant deux places, avec une bataille très disputée face à l'Audi RS3 pilotée par Tristan Herbert, et finalement scellée par une manœuvre par l'extérieur à l'entrée de la nouvellement nommée "The Le Mans Chicane". "C’était risqué, mais je voulais tellement ce podium pour Robert", a expliqué Wilkins après la course, relayé par Pole Position.

Lire aussi :

S'élançant depuis la septième place sur la grille, Wickens était lui-même remonté en troisième place après la première heure de course et avait finalement cédé son baquet à Wilkins en quatrième position peu avant la mi-course. "Je suis heureux de cette troisième place, mais je ne serai satisfait que lorsqu’on sera la plus rapide des Hyundai. J’ai eu une belle bataille avec ma coéquipière Taylor Hagler. J’ai appris des choses", expliquait l'ancien pilote IndyCar, repris par Pole Position. Effectivement, en deuxième place TCR se trouve le duo composé de Michael Lewis et Taylor Hagler sur la meilleure Hyundai engagée par Bryan Herta.

"Je n’avais fait que six ou sept tours consécutifs avant la course et je sais maintenant que j’ai un peu trop économisé mes pneus lors de mon deuxième relais. Je suis surtout content de courir, et je cours pour gagner, ce n’est pas une opération de marketing", a-t-il ajouté. La prochaine épreuve aura lieu à Sebring au mois de mars.

partages
commentaires
Le Mans et Daytona renomment des chicanes au nom de l'autre
Article précédent

Le Mans et Daytona renomment des chicanes au nom de l'autre

Article suivant

Lamborghini en LMDh, décision imminente

Lamborghini en LMDh, décision imminente