Mick Schumacher - Le MRF Challenge, un championnat "très compétitif"

partages
commentaires
Mick Schumacher - Le MRF Challenge, un championnat "très compétitif"
Par :
Traduit par: Benjamin Vinel
9 févr. 2016 à 19:30

Mick Schumacher ne tarit pas d'éloges au sujet de la compétitivité du MRF Challenge après ses débuts dans le championnat à Chennai.

Vainqueur : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher
Mick Schumacher
Le départ
Le vainqueur Pietro Fittipaldi, le deuxième Harrison Newey, le troisième Mick Schumacher
Mick Schumacher
Mick Schumacher
Mick Schumacher
Nico Rosberg et Mick Schumacher
Vainqueur de la course 3 : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing

Âgé de seize ans, Schumacher a fini sur le podium à deux reprises sur le circuit de Madras face à ses pilotes plus expérimentés comme Alessio Picariello et les pilotes de F3 Pietro Fittipaldi et Tatiana Calderón, mais aussi un autre jeune homme en provenance de F4 : Harrison Newey.

"C'est important de continuer à piloter parce que ça aide vraiment de rester dans le rythme et de continuer à piloter", déclare Schumacher. "C'est clair que c'est très compétitif, les pilotes sont vraiment expérimentés. C'est génial de courir avec eux, de prendre de l'expérience et c'est bien de courir dans des conditions chaudes parce que chez moi, il fait froid en ce moment, donc nous ne pouvons pas rouler autant qu'ici."

L'Allemand a montré son sang-froid dans la première course lorsqu'il a été tassé dans l'herbe mais est remonté jusqu'au podium grâce à un pilotage impressionnant.

"C'était vraiment une bonne course. Je n'ai pas eu de chance au départ : pour éviter un accident, j'ai dû passer dans l'herbe, j'ai perdu quelques places et au final, j'ai rattrapé mon retard, j'ai dépassé et je suis monté sur le podium."

Lors de la deuxième course, comme l'a expliqué notre chroniqueuse Tatiana Calderón, les deux pilotes se sont accrochés et ont tous deux perdu leurs chances de victoire.

Tandis que Calderón estime que Schumacher aurait dû être plus prudent, ce dernier rappelle que les opportunités de dépassements sont rares sur ce circuit.

"C'est vraiment dur de suivre sur ce circuit à cause des longs virages rapides, il faut de l'appui et il n'y a pas beaucoup d'endroits où dépasser", explique l'Allemand pour sa défense. "Donc j'ai dû essayer et malheureusement, ça n'a pas marché. Pour gagner, il faut attaquer, il faut essayer quelque chose. C'est ce que j'ai fait, j'ai essayé. Cette fois, ça n'a pas marché ; la prochaine fois, ça marchera."

L'an dernier, Schumacher s'est classé dixième d'ADAC F4, championnat d'outre-Rhin, pour sa première campagne en monoplace.

Article suivant
La chronique de Tatiana - Schumacher est arrivé de nulle part...

Article précédent

La chronique de Tatiana - Schumacher est arrivé de nulle part...

Article suivant

Le MRF Challenge pourrait-il devenir une F3 régionale ?

Le MRF Challenge pourrait-il devenir une F3 régionale ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Indian Open Wheel
Événement MRF Challenge : Chennai
Pilotes Mick Schumacher
Auteur Darshan Chokhani
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu