Aleshin - Les cockpits fermés? Une question de temps

partages
commentaires
Aleshin - Les cockpits fermés? Une question de temps
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
Traduit par: Michaël Duforest
12 déc. 2015 à 11:45

De retour en IndyCar en 2016, Mikhail Aleshin pense que l'introduction des cockpits fermés sur les monoplaces interviendra tôt ou tard.

Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Concept de cockpit
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports

Le débat concernant les cockpits fermés est revenu sur le devant de la scène en IndyCar après l'accident fatal à Justin Wilson, qui avait été heurté par un débris durant la course de Pocono.

Pour Aleshin, qui sera de retour l'an prochain dans le championnat avec le Schmidt Peterson Motorsports après une interruption d'un an, cette tragédie entraînera des changements majeurs.

L'accident de Justin aura affecté la compréhension de la direction à suivre pour les futures avancées en termes de sécurité,” a dit Aleshin à Motorsport.com. “Des accidents comme celui-là ne devraient plus se reproduire.”

Je pense qu'en temps voulu, les courses de monoplaces verront l'introduction de cockpits fermés ou une solution similaire – quelque chose qui protégera la tête des pilotes dans des situations comme celle-là. C'était une situation absurde, et pourtant ce n'était pas la première fois que quelque chose comme ça arrivait.”

Les cockpits fermés seront adoptés tôt ou tard. De la même façon qu'en karting, ils auront des harnais et un arceau.”

Le goût des courses sur ovale

En dépit des inquiétudes concernant la sécurité en monoplace sur ovale, Aleshin, qui n'avait jamais couru sur ce type de circuit avant sa première période en IndyCar, affirme qu'il trouve cela plus agréable que certains tracés routiers et urbains.”

Je préfère les courses sur ovale – c'est plus sympa en termes de vitesse et de dépassements,” dit-il. “Avant [de courir en IndyCar], comme beaucoup d'autres, je ne comprenais pas cette attirance spécifique. À la télé, ça avait l'air stupide. Mais quand j'ai expérimenté ça dans la vraie vie, j'ai changé d'avis complètement.”

Ça vous met la chair de poule rien que de le voir en vrai. Et quand on est soi-même sur un ovale, on comprend que tout ce qu'il y a eu avant était un jeu d'enfant.”

Soit on adore, soit on déteste. Moi, j'adore.”

Propos recueillis par Sergey Bednaruk

Prochain article IndyCar
Fittipaldi/Unser Jr, duel mythique à Indianapolis en 1989

Article précédent

Fittipaldi/Unser Jr, duel mythique à Indianapolis en 1989

Article suivant

Conor Daly chez Dale Coyne Racing en 2016

Conor Daly chez Dale Coyne Racing en 2016

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Mikhail Aleshin
Équipes Schmidt Peterson Motorsports
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Actualités