Alonso incertain sur son avenir à Indianapolis

Fernando Alonso a admis qu'il n'était pas certain de participer à nouveau aux 500 Miles d'Indianapolis, bien qu'une victoire lors de cette épreuve ait été un objectif majeur ces dernières années.

Alonso incertain sur son avenir à Indianapolis

Depuis quelques années, Fernando Alonso s'est fixé l'objectif de remporter la Triple couronne, un titre honorifique décerné aux pilotes ayant gagné trois des épreuves les plus prestigieuses du sport automobile : le Grand Prix de Monaco de Formule 1, les 24 Heures du Mans et les 500 Miles d'Indianapolis. À ce jour, le double Champion du monde compte deux succès en Principauté (2006 et 2007) et dans la Sarthe (2018 et 2019). Il ne lui manque donc qu'une victoire sur le célèbre Brickyard.

Les deux tentatives d'Alonso outre-Atlantique n'ont pas été fructueuses. En 2017, l'Espagnol a mené la danse pendant plusieurs tours avant qu'une casse moteur ne le mette hors course en fin de parcours. Et l'an dernier, il a vu le drapeau à damier à la 21e place après avoir fait face à des problèmes d'embrayage. Le plus gros revers d'Alonso aux 500 Miles reste sa tentative de 2019 avec McLaren, incapable d'atteindre le top 33 en qualifications pour pouvoir prendre le départ.

Se concentrant désormais sur son nouveau programme en Formule 1 avec Alpine, les efforts d'Alonso à Indianapolis ont été mis entre parenthèses pour le moment. Cependant, Jacques Villeneuve, vainqueur des 500 Miles 1995 et Champion du monde de Formule 1 1997, a récemment fait part de son scepticisme quant à une nouvelle tentative du pilote espagnol aux États-Unis. Villeneuve a ainsi suggéré que la nécessité de prendre part à d'autres courses sur ovale pour parfaire l'apprentissage d'Alonso à Indianapolis lui demandait bien trop d'efforts.

"Je pense qu'[Alonso] a arrêté d'essayer : il était performant lors de la première année et puis il a réalisé que s'il ne faisait que cette course [en IndyCar], il était presque impossible de la gagner", a-t-il confié à la Gazzetta dello Sport. "Il devrait courir sur tous les ovales et ça ne lui convient pas."

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur les commentaires du Canadien avant le Grand Prix d'Émilie-Romagne, Alonso a admis qu'il était possible de ne plus le voir participer aux 500 Miles. Cependant, il a également précisé que sa décision ne serait pas influencée par des propos extérieurs.

"Je pense que nous avons tous des opinions et des points de vue différents sur la façon de courir ou d'atteindre des objectifs", avance-t-il. "Il est certain que ce que les autres disent concernant vos propres rêves et objectifs n'affectera pas votre façon de penser ou de voir les choses. Donc, si je participe à nouveau [aux 500 Miles], ce sera pour la Triple couronne ou pour essayer d'obtenir la victoire. Mais je ne sais pas si je le referais ou non."

"Si cela n'arrive pas, ce n'est pas parce que quelqu'un a dit que je ne serai pas capable de gagner. Si je ne fais pas [les 500 Miles] à nouveau, c'est parce que je ne ressens pas la motivation pour le faire."

partages
commentaires

Voir aussi :

Newgarden salue les progrès de Chevrolet après le test à Indianapolis

Article précédent

Newgarden salue les progrès de Chevrolet après le test à Indianapolis

Article suivant

Grosjean se montre dès ses premières qualifs en IndyCar

Grosjean se montre dès ses premières qualifs en IndyCar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar
Pilotes Fernando Alonso
Auteur Jonathan Noble