Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
C
Bahrain
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
02 Heures
:
34 Minutes
:
28 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Alonso et McLaren, de mal en... pluie à Indianapolis

partages
commentaires
Alonso et McLaren, de mal en... pluie à Indianapolis
Par :
19 mai 2019 à 17:36

Les six pilotes qui vont devoir lutter pour les trois dernières positions disponibles sur la grille de l'Indy 500 2019 n'ont eu le droit qu'à 20 minutes de roulage lors de leur ultime séance d'essais avant que la pluie ne frappe. La McLaren de Fernando Alonso a connu un problème de réglages.

Au moment où le drapeau vert a été brandi, à 10h15 heure locale, Max Chilton, Patricio O’Ward, James Hinchcliffe et Sage Karam ont pris la piste pour effectuer des runs d'essais, en préparation pour le fameux Bump Day, à savoir la lutte pour les trois dernières places sur la grille. Dans des conditions plus fraîches, donc théoriquement plus rapides, le Canadien et l'Américain ont inscrit des moyennes dans la fenêtre des 228/227 mph (autour de 366 km/h), alors que le Mexicain a eu plus de mal, dans les 225 mph. Chilton s'est quant à lui arrêté dans son quatrième tour en raison d'une surchauffe moteur.

Et Fernando Alonso dans tout cela ? Eh bien, après une mise en action lente et bien après ses concurrents, il est très vite apparu que la McLaren de l'Espagnol avait été réglée bien trop bas. Une situation créant des étincelles (au sens propre) et obligeant donc à une rentrée au stand pour corriger cela. Une correction pas totalement convaincante au moment de reprendre la piste mais qui n'avait de toute façon plus aucune importance puisque l'invitée tant redoutée est arrivée : la pluie. 

Lire aussi :

Le drapeau jaune a immédiatement été brandi, empêchant donc Alonso de pouvoir effectuer au moins un run. Maigre consolation pour le double Champion du monde de F1 et son équipe : Kyle Kaiser (Juncos) n'a, lui, même pas pris la piste. Pas plus, d'ailleurs, que les neuf pilotes les plus rapides de la journée de qualifications de samedi, composant le Fast 9, qui ont eux été totalement privés d'essais, qui devaient se tenir peu après.

Concernant les conditions climatiques : après une accalmie et une fenêtre sans averse, la pluie s'est mise à retomber puis à redoubler au moment précis où les équipes techniques du tracé de l'Indiana semblaient proches d'avoir asséché toute la piste. Un coup pour rien donc, et une journée qui risque bien d'être annulée si la météo n'évolue pas favorablement dans les heures qui viennent.

Pour rappel, si le Fast 9 ne peut se courir, les pilotes seront classés sur les trois premières lignes dans l'ordre qui était celui des qualifications de ce samedi. En revanche, la lutte pour les trois dernières places aura elle bien lieu, quoi qu'il arrive ce dimanche, dès que les conditions le permettront.

Article suivant
Pagenaud : "On a quelque chose pour la pole position"

Article précédent

Pagenaud : "On a quelque chose pour la pole position"

Article suivant

Fernando Alonso éliminé des 500 Miles d'Indianapolis !

Fernando Alonso éliminé des 500 Miles d'Indianapolis !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement 500 Miles d'Indianapolis
Auteur Fabien Gaillard