Alonso devrait passer le test des rookies lors de ses essais à Indy

partages
commentaires
Alonso devrait passer le test des rookies lors de ses essais à Indy
David Malsher
Par : David Malsher , Rédacteur en Chef USA
3 mai 2017 à 10:00

Fernando Alonso tentera de compléter le programme d'essais des rookies lors de sa journée de roulage sur l'Indianapolis Motor Speedway, aujourd'hui.

Fernando Alonso et Michael Andretti
Gil de Ferran, Fernando Alonso sur la grille
Michael Andretti, patron d'Andretti Autosport, Fernando Alonso, et Zak Brown lors de la conférence de presse
Fernando Alonso compares ses performances avec celles d'un autre pilote Andretti
Fernando Alonso moule son baquet
Fernando Alonso dans le simulateur Honda Performance Development
Fernando Alonso dans le simulateur Honda Performance Development
Marco Andretti, Andretti Autosport Honda

Si la météo est suffisamment clémente (il faut en effet que la température de l'air et de la piste atteigne ensemble les 100°F (37,7 °C) pour qu'une IndyCar puisse prendre la piste), Marco Andretti effectuera des tours au volant de la monoplace #29 avant de la céder à Alonso, qui ira sur l'ovale de quatre kilomètres pour la première fois.

Le pilote espagnol a participé à six Grands Prix sur le circuit routier du Speedway, avec trois abandons, un non-départ (en 2005), avant de terminer cinquième puis deuxième en 2006 et 2007.

"Marco va prendre la piste à 15h (heure française) si la météo le permet, pour effectuer un court shakedown. Les règles de l'IndyCar lui autorisent dix tours", a déclaré à Motorsport.com Rob Edwards, Team Manager d'Andretti Autosport.

"On va ensuite mettre Fernando dans la voiture et on va s'occuper de notre journée. L'intention est de lui faire passer son test de rookie lors de cette journée, pour que le lundi 15 mai, il puisse prendre la piste dans la période autorisée aux rookies et aux "revenants", où il aura deux trains de pneus à sa disposition."

Comme toujours à Indianapolis, la procédure pour les rookies varie par rapport aux tests habituels que l'IndyCar effectue. Ici, les nouveaux venus doivent graduellement augmenter leur vitesse, après dix tours entre 205 et 210 mph (330 et 337 km/h), puis 15 tours entre 210 et 215 (337 et 346 km/h) et enfin 15 tours au-dessus des 215 mph de moyenne.

"Ce sont des vitesses qu'il pourra atteindre avec un niveau d'appui encore assez confortable. On veut évidemment que Fernando s'habitue à rouler constamment à ces vitesses, donc ça n'a pas de sens de retirer plein d'appui dès la première journée, surtout s'il fait froid. L'air plus dense donne plus d'appui, mais on a plus de mal à faire monter les pneus en température."

En plus d'un test des systèmes de la voiture, le rôle de Marco Andretti sera également de déterminer un réglage de base pour la monoplace de l'Espagnol : "On avait de bonnes voitures au Speedway l'an dernier", ajoute Edwards. "Mais il y a des changements aux pneus utilisés cette année, donc on veut que Marco roule avec un réglage que l'on connait pour voir s'il fonctionne avec les nouveaux pneus."

Fernando Alonso a passé du temps dans les simulateurs de Dallara en Italie et de Honda à Indianapolis, et même si ce sont des outils de haute technologie, rien ne remplace le véritable temps en piste.

"Le simulateur peut, jusqu'à une certaine limite, simuler le vent de côté, qui est toujours important au Speedway. On peut établir certaines choses dans le simulateur, mais la majorité des tâches de Fernando sera faite en piste, notamment rouler dans le trafic. C'est la partie la plus importante de la performance en course."

Ce mercredi, Fernando Alonso aura évidemment la piste pour lui tout seul, mais il sera largement aidé par Gil de Ferran (vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2003), Michael Andretti, Bryan Herta, Marco Andretti, Alexander Rossi, et Jack Harvey, qui rejoint l'équipe pour l'épreuve. Tout ce beau monde assistera à une séance d'essais que l'on sait très suivie !

Article suivant
Conor Daly le plus rapide des essais de Gateway

Article précédent

Conor Daly le plus rapide des essais de Gateway

Article suivant

McLaren dévoile la livrée d'Alonso à Indianapolis

McLaren dévoile la livrée d'Alonso à Indianapolis
Charger les commentaires