Alonso ne jouera pas la sécurité à l'Indy 500

partages
commentaires
Alonso ne jouera pas la sécurité à l'Indy 500
Edd Straw
Par : Edd Straw
26 mai 2017 à 13:10

Fernando Alonso ne jouera pas la sécurité lors des premiers tours des 500 Miles d'Indianapolis, dimanche, malgré son manque d'expérience sur ovale.

Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
La voiture de Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda

Le pilote McLaren-Honda-Andretti, qualifié au milieu de la deuxième ligne, en cinquième position, considère qu'il est impossible d'aborder la course avec un plan précis. Tout en sachant qu'il n'a pas besoin d'être aussi agressif au départ que sur un début de course en Formule 1, l'Espagnol ne pense pas qu'i soit  possible d'y aller tranquillement.

"Je n'ai pas de plan pour le début de la course", a déclaré Alonso, lors du Media Day, jeudi. "En Formule 1, on a l'habitude de dévoiler toutes nos cartes dans les deux premiers virages car les positions sont définitives à ce moment-là, mais ici c'est très différent. Mais je ne peux pas dire que je vais jouer la sécurité au départ car tout le monde en profitera sinon. Je dois être très ouvert sur ce qui peut arriver, et si je peux rouler confortablement dans un groupe, je serai heureux."

"Si je perds des places, je vais rester calme et être compétitif plus tard dans l'épreuve. Et si je suis compétitif dès le début, je ne vais pas ralentir et perdre des places. La course vous met dans la position que vous méritez, donc on verra ce qui se passera."

Alonso admet qu'il est face à une difficile courbe d'apprentissage, n'ayant pas disputé d'épreuve dans un tel climat d'incertitude depuis sa saison en F3000 en 2000. Le pilote de 35 ans n'a pas pris de départ lancé depuis ses années en karting, et il n'a jamais effectué d'arrêt au stand en IndyCar en conditions de course.

"Il n'y a probablement plus eu autant d'incertitude depuis mon année en F3000 où vous avez les mêmes voitures, plus ou moins", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "En Formule 1, vous avez toujours vos forces et vos faiblesses, vous savez où attaquer, quel sera le moment où vous serez le meilleur en course. C'est peut-être le départ, peut-être plus tard dans la course, peut-être la gestion des gommes, mais vous avez toujours des performances différentes par rapport aux équipes autour de vous."

"Ici, les performances sont plus ou moins les mêmes donc ça crée de bonnes chances pour tout le monde sur la grille et ça rend les fans impatients. C'est la plus grande différence, et la dernière fois que j'ai ressenti ça, ça devait être il y a 16 ou 17 ans."

Article suivant
Sébastien Bourdais est sorti de l'hôpital

Article précédent

Sébastien Bourdais est sorti de l'hôpital

Article suivant

Carb Day - Castroneves le plus rapide, casse moteur pour Hinchcliffe

Carb Day - Castroneves le plus rapide, casse moteur pour Hinchcliffe
Charger les commentaires