La dégradation des pneus, clé du succès à Phoenix pour Bourdais

Après les deux journées d'essais officiels de l'IndyCar à Phoenix, Sébastien Bourdais s'attend à un vrai défi, particulièrement en terme de gestion des pneus, lors de la course prévue en avril.

Après trois ans d'immenses appuis aérodynamiques, l'IndyCar a pris le chemin inverse en 2018, le nouveau kit aéro diminuant les charges, et les instances dirigeantes décidant de limiter les appuis disponibles lors du rendez-vous de Phoenix. Avec en guise de résultat une dégradation des pneus difficile à gérer selon le Manceau.

"On avait encore du travail ce soir [samedi] pour voir comment ça allait être sur les longs runs, mais je pense que tout le monde a du mal avec la dégradation des pneus. On a vraiment peu d'appui, et ça dicte la dégradation des pneus que l'on a", a déclaré le Français.

Plus en difficulté lors de la dernière soirée d'essais, où l'ensemble des pilotes a effectué des simulations de course (20e meilleur temps), Sébastien Bourdais termine les deux journées d'essais avec le 11e chrono global, source de satisfaction sur la vélocité en qualifications de la monoplace du Dale Coyne Racing with Vasser-Sullivan.

"Au moins, on a de la performance sur un tour. On a encore un peu de choses à améliorer, et je peux aussi faire un peu mieux de mon côté, mais on va dans la bonne direction."

Le Brésilien Pietro Fittipaldi était à ses côtés dans l'autre voiture du Dale Coyne Racing, la #19, qu'il partagera cette saison avec le Canadien Zachary Claman DeMelo. Pour sa première expérience sur ovale en monoplace, Fittpaldi a eu 285 tours pour prendre ses marques.

"L'équipe a fait du bon travail et m'a aidé à m'acclimater. On essaie différentes choses pour que je voie les changements que les réglages apportent sur ovale, surtout sur les longs runs en pneus usés pour simuler la course. Je pense qu'on a fait du bon travail dans la dernière séance et je suis content de ma progression sur les trois jours. J'ai hâte de revenir à Phoenix en avril", explique le Brésilien.

L'écurie de Dale Coyne ne sera plus en piste jusqu'au 5 mars prochain, avec une journée d'essais à Sebring pour Bourdais et Claman DeMelo. Le Canadien sera aligné sur la première course de la saison, à St. Petersburg le 11 mars, et Fittipaldi prendra place dans la #19 à Phoenix, un mois plus tard.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement Essais de février à Phoenix
Circuit ISM Raceway
Pilotes Sébastien Bourdais , Pietro Fittipaldi
Équipes Dale Coyne Racing
Type d'article Réactions