Actualités
IndyCar St. Petersburg

Bourdais - "Pas là où nous voulions être"

Le pilote du KVSH Racing s'élancera de la quatrième ligne sur la grille ce soir, et de la quatrième place des pilotes qui ne font pas partie de l'armada Penske.

Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet

Un an après s'être positionné en 6e place au départ à St Petersburg, juste derrière Takuma Sato lui-même devancé par les quatre pilotes Penske, qui avaient déjà signé les quatre meilleurs des qualifications et dans le même ordre (Will Power, Simon Pagenaud, Helio Castroneves, Juan Pablo Montoya), Sébastien Bourdais a reculé de deux rangs en signant le huitième chrono lors de la séance de samedi après-midi en Floride.

"Évidemment, ce n'est pas une aussi bonne séance de qualification que l'année dernière, pas aussi compétitive que Hydrocut KVSH Racing aurait aimé qu'elle soit", a déclaré le Manceau samedi, précédé également par Scott Dixon, Ryan Hunter-Reay et Graham Rahal.

Même si sa confirmation ne faisait guère de doute, Bourdais n'a été annoncé officiellement que le 27 février dernier comme pilote de l'écurie détenue conjointement par l'ancien pilote Jimmy Vasser et l'homme d'affaires Kevin Kalkhoven, qui n'aligne qu'une seule voiture cette année (à l'exception de quelques courses, dont celle des 500 Miles d'Indianapolis où il sera rejoint par Matt Brabham). Un signe, peut-être, que KVSH demeure une équipe relativement petite, qui a mis du temps à assurer son programme pour cette saison et conserve des ambitions modestes en dépit d'une victoire à Indy avec Tony Kanaan en 2013 et, plus près de nous, des deux succès de Bourdais l'an dernier.

"Tout s'est mis en place très tard et nous n'avons pu accomplir tout le travail dont nous avions besoin", a expliqué le Français quatre fois titré en Champ Car, qui restera peut-être le dernier pilote à s'être imposé sur le Milwaukee Mile en IndyCar. "Nous allons juste continuer à creuser. C'est ce que nous faisons. C'est dur, il y a de grosses équipes avec beaucoup de ressources, nous arrivons avec des outils limités et essayons de leur en donner pour leur argent."

Cela, n'en doutons pas, dès la première course de la saison dont le départ, avancé d'une heure, sera donné à 17h50 heure de Paris.

"Huitième, ce n'est pas là où nous voulions être, mais nous allons chercher à faire une bonne course", a conclu Bourdais.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Warm-Up - Sato le plus rapide, Servia remplace Power
Article suivant Alexander Rossi déçu de ses qualifications

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France