WRC
22 janv.
-
26 janv.
Jour 1 en cours . . .
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
20 jours
Dakar
05 janv.
-
17 janv.
Événement terminé
Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
21 jours
WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
29 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
48 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
55 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
41 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
55 jours

Zak Brown admet des erreurs "stupides" à l'Indy 500

partages
commentaires
Zak Brown admet des erreurs "stupides" à l'Indy 500
Par :
, Writer
15 janv. 2020 à 12:29

PDG de McLaren Racing, Zak Brown explique qu'il a fait quelques erreurs "assez stupides" lors de la tentative loupée de l'équipe de se qualifier pour les 500 Miles d'Indianapolis l'an dernier. Il fera donc les choses "différemment" durant la saison 2020.

Alors que la tentative de l'an dernier était la deuxième à l'Indy 500 avec Fernando Alonso, McLaren avait décidé de bâtir son propre programme, en alliance légère avec Carlin, plutôt que de renouer un partenariat comme en 2017 avec Andretti Autosport. McLaren et Alonso ont manqué de rythme durant la semaine d'essais, et l'Espagnol n'a pas pu se qualifier pour la course, Kyle Kaiser l'ayant battu lors de la dernière journée de qualifications. L'Américain pilotait pour le Juncos Racing, une équipe au budget significativement moins élevé que celui de McLaren.

Présent au salon Autosport International le week-end dernier, Brown a admis que ce programme avait été un "fiasco" et il ne s'est pas caché lorsqu'il a fallu parler des erreurs faites en amont du mois de mai. Parmi celles-ci figuraient notamment un volant manquant lors du premier test de McLaren au Texas, ou une confusion au niveau des systèmes métrique et impérial pour les réglages de la voiture.

Lire aussi :

Parlant de sa manière de gérer McLaren, Brown a déclaré : "Les propriétaires sont géniaux, à commencer par Mansour Ojjeh, une légende du sport. Et ils m'ont donné carte blanche. Je suis un grand communicant, donc je ne vais pas les surprendre. Du coup, il y a beaucoup de confiance, et ils me laissent faire. Quand nous avons fait Indianapolis en 2017, c'était une idée assez folle, et j'ai rapidement eu leur soutien."

"Et même après le fiasco de l'an dernier, ils m'ont dit 'parfois on gagne, parfois on perd.' Tu ne peux pas te cacher. Mais ce qu'il faut faire, c'est apprendre de ses erreurs et ne pas les reproduire. Je dirais que certaines des erreurs que j'ai faites étaient assez stupides, avec le recul. En revoyant ça, j'aurais fait les choses différemment et c'est ce que nous allons faire cette année. Mais durant tous ces moments, ce sont des patrons géniaux à avoir, et ils m'ont donné le mandat de faire revenir McLaren aux avant-postes."

Pour la saison 2020, McLaren a conclu un partenariat avec le Schmidt/Peterson Motorsport pour participer à la saison complète en IndyCar, sous le nom Arrow McLaren SP. Le championnat lui-même a été officiellement racheté le 6 janvier par la Penske Corporation, tout comme l'Indianapolis Motor Speedway.

Pour Zak Brown, Roger Penske, qui gère l'équipe de course Team Penske et la Penske Corporation, serait "le numéro un sur une liste composée d'individus qui donnent du pouvoir à leur organisation". Il ajoute ensuite : "J'ai eu de la chance d'avoir travaillé avec la majorité des équipes de F1 et d'IndyCar, et depuis que je suis jeune j'essaie de penser 'que fait Roger Penske ? Et que ferait-il ?'"

"Si tu peux garder les yeux ouverts, trouver des modèles et voir ce que les gens font, tu peux apprendre beaucoup de ceux qui ont eu beaucoup de succès auparavant. Il a utilisé la course automobile pour construire son business, puis il a utilisé son business pour construire son équipe de course. Je ne pourrais pas être un plus grand fan de Roger."

Article suivant
C'était 2019 : ce qui vous a marqués cette année

Article précédent

C'était 2019 : ce qui vous a marqués cette année

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jack Cozens