Castroneves vainqueur pour la quatrième fois à Indianapolis !

Au terme d'un riche suspense et d'une course très peu neutralisée, Hélio Castroneves a décroché sa quatrième victoire sur les 500 Miles d'Indianapolis.

Castroneves vainqueur pour la quatrième fois à Indianapolis !

Des tribunes garnies de 135 000 spectateurs, une distanciation physique quasi-inexistante, des masques aux abonnés absents : on aurait presque pu croire à une édition des 500 Miles d'Indianapolis d'un autre temps ! Ou bien à l'espoir d'un début de retour à la vie normale ? C'est en tout cas la première image à retenir, avant même le départ de l'épreuve qui a été donné avec Scott Dixon en pole position. 

Lire aussi :

Une fois le drapeau vert agité, le Néo-Zélandais a d'ailleurs conservé l'avantage, avant de voir quelques instants plus tard Rinus Veekay prendre les commandes. Le début de course s'est avéré plutôt calme, jusqu'à la première salve d'arrêts au stand, marquée par l'erreur de Stefan Wilson dans la pitlane. Le crash du Britannique a provoqué la première neutralisation, qui a coûté cher à Dixon ainsi qu'à Alexander Rossi, tous les deux retardés lors de leur ravitaillement. 

Les hostilités ont ensuite repris et permis de voir plusieurs leaders se succéder jusqu'à la mi-course. C'est une fois celle-ci passée que la course a de nouveau été neutralisée, après une grosse frayeur en sortie de stand. Reparti avec une roue arrière gauche mal fixée, Graham Rahal a vu ses espoirs de victoire s'envoler dans son crash, tandis que le pneu baladeur a heurté un Conor Daly lui aussi malheureux, qui a laissé des plumes aérodynamiques dans l'histoire alors qu'il figurait clairement parmi les prétendants à la bouteille de lait.   

À l'orée des cinquante derniers tours, les stratégies ont commencé à se dévoiler un peu plus, permettant de déceler les concurrents en lice pour la gagne, avec notamment un Simon Pagenaud remonté dans le top 10 et un Dixon parvenu à rentrer dans le tour des leaders après sa déconvenue du début d'épreuve. Will Power, lui, a vu ses rêver de deuxième succès s'évanouir après un tête-à-queue dans la voie des stands, tandis que Felix Rosenqvist et Takuma Sato sont apparus comme les pilotes misant le plus sur une grosse économie de carburant pour tenter de s'imposer.

On peut considérer que le sprint final a été lancé dans les vingt derniers tours, après les derniers passages au stand pour faire l'appoint de carburant. Álex Palou et Hélio Castroneves, leaders avant leur ultime arrêt, se sont livré un gros duel tout en essayant de remonter au plus vite sur les gestionnaires Rosenqvist et Sato, emmenant avec eux O'Ward et Pagenaud. Le pari de Rosenqvist n'a pas fonctionné, le Suédois se voyant contraint de ravitailler à sept tours du terme, Sato l'imitant un tour plus tard et laissant le groupe des furieux se disputer la timbale. 

À cinq tours du but, Palou a pris la tête de l'épreuve devant Castroneves, tentant à plusieurs reprises de sortir le Brésilien de son aspiration, en vain puisque celui-ci a repris son bien à l'entrée dans les deux dernières boucles. Tout s'est joué dans le tour final, au milieu d'un gros trafic dont a parfaitement profité Castroneves pour s'imposer et décrocher ni plus ni moins que sa quatrième victoire aux 500 Miles d'Indianapolis, du haut de ses 46 ans et après ses succès de 2001, 2002 et 2009. Juste derrière Palou a résisté à un Pagenaud bien revenu pour décrocher la troisième place. Toujours côté tricolore, Sébastien Bourdais termine à la 26e place. 

United States 500 Miles d'Indianapolis

P. Pilote Équipe Tours Temps Écart Stands
1 Brazil Helio Castroneves United States Michael Shank Racing 200 2:37'19.384   5
2 Spain Alex Palou United States Chip Ganassi Racing 200 2:37'19.877 0.492 5
3 France Simon Pagenaud United States Team Penske 200 2:37'19.947 0.562 6
4 Mexico Patricio O'Ward Arrow McLaren SP 200 2:37'20.325 0.940 5
5 United States Ed Carpenter United States Ed Carpenter Racing 200 2:37'20.627 1.242 5
6 United States Santino Ferrucci United States Rahal Letterman Lanigan Racing 200 2:37'28.472 9.087 6
7 United States Sage Karam United States Dreyer & Reinbold Racing 200 2:37'32.820 13.435 5
8 Netherlands Rinus van Kalmthout United States Ed Carpenter Racing 200 2:37'33.626 14.241 5
9 Colombia Juan Pablo Montoya Arrow McLaren SP 200 2:37'34.265 14.880 5
10 Brazil Tony Kanaan United States Chip Ganassi Racing 200 2:37'34.827 15.442 7
11 Sweden Marcus Ericsson United States Chip Ganassi Racing 200 2:37'35.901 16.516 6
12 United States Josef Newgarden United States Team Penske 200 2:37'41.689 22.304 5
13 United States Conor Daly United States Ed Carpenter Racing 200 2:37'42.076 22.692 5
14 Japan Takuma Sato United States Rahal Letterman Lanigan Racing 200 2:37'42.680 23.295 5
15 United States J.R. Hildebrand United States A.J. Foyt Enterprises 200 2:37'42.912 23.527 7
16 United States Colton Herta Andretti Autosport with Curb-Agajanian 200 2:37'48.187 28.802 5
17 New Zealand Scott Dixon United States Chip Ganassi Racing 200 2:37'58.025 38.641 6
18 United Kingdom Jack Harvey United States Michael Shank Racing 200 2:37'59.541 40.157 6
19 United States Marco Andretti Andretti Herta-Haupert with Marco & Curb-Agajanian 200 2:37'59.743 40.359 6
20 New Zealand Scott McLaughlin United States Team Penske 200 2:38'00.218 40.833 8
21 Canada James Hinchcliffe Andretti Steinbrenner Autosport 200 2:38'00.231 40.846 5
22 United States Ryan Hunter-Reay United States Andretti Autosport 200 2:38'00.960 41.576 6
23 Canada Dalton Kellett United States A.J. Foyt Enterprises 199 2:37'25.606 1 Lap 6
24 United Kingdom Max Chilton United Kingdom Carlin 199 2:37'35.319 1 Lap 8
25 Brazil Pietro Fittipaldi Dale Coyne Racing with RWR 199 2:37'40.795 1 Lap 6
26 France Sébastien Bourdais United States A.J. Foyt Enterprises 199 2:37'44.737 1 Lap 6
27 Sweden Felix Rosenqvist Arrow McLaren SP 199 2:37'45.510 1 Lap 8
28 United Arab Emirates Ed Jones Dale Coyne Racing with Vasser Sullivan 199 2:37'56.345 1 Lap 6
29 United States Alexander Rossi United States Andretti Autosport 198 2:37'40.728 2 Laps 10
30 Australia Will Power United States Team Penske 197 2:37'33.267 3 Laps 6
31 Switzerland Simona De Silvestro Paretta Autosport 169 2:21'09.195 31 Laps 5
32 United States Graham Rahal United States Rahal Letterman Lanigan Racing 118 1:33'12.579 82 Laps 3
33 United Kingdom Stefan Wilson United States Andretti Autosport 32 22'19.035 168 Laps  

partages
commentaires

Voir aussi :

Les 33 voitures sur la grille des 500 Miles d'Indianapolis 2021
Article précédent

Les 33 voitures sur la grille des 500 Miles d'Indianapolis 2021

Article suivant

Pagenaud : "Castroneves a rallongé ma carrière de 10 ans"

Pagenaud : "Castroneves a rallongé ma carrière de 10 ans"
Charger les commentaires