Course - Sébastien Bourdais emmène un doublé français !

Parti dernier, Sébastien Bourdais a remporté la première course de la saison 2017 d'IndyCar dans les rues de St. Petersburg en Floride, devant son compatriote Simon Pagenaud !

Au départ, Will Power parvient à conserver l'avantage devant James Hinchcliffe, qui a surgi de la troisième place sur la grille pour dépasser Dixon. Dans le deuxième virage, Charlie Kimball et Graham Rahal se percutent, envoyant la voiture n°15 en tête-à-queue, alors que Kimball tape le mur en compagnie de Carlos Muñoz, et le drapeau jaune est de sortie pour la première fois.

 

Rahal tombe alors à un tour des leaders le temps de procéder à des réparations, ce que l'Américain n'apprécie pas, puisqu'il déclare à la radio que son équipe doit être "plus intelligente que ça". La relance intervient au sixième tour et James Hinchcliffe s'empare de la tête grâce à un superbe dépassement à l'extérieur dans le premier virage.

L'avance du Canadien augmente jusqu'à atteindre trois secondes au neuvième tour de piste, et 4,3 secondes au treizième passage. Power, Dixon, Sato et Kanaan complètent alors le top 5 de l'épreuve, qui comporte 110 tours au total.

Au 14e tour de piste, Will Power est le premier des leaders à passer par la voie des stands, pour troquer ses pneus tendres contre des enveloppes dures de Firestone, le tout en 6,4 secondes. En repartant, l'Australien roule sur le pistolet pneumatique avant-droit de son équipe.

Le pilote de la monoplace n°12 écope alors immédiatement d'un drive-through, et il a désormais besoin d'un drapeau jaune avant la conclusion des premiers arrêts aux stands s'il veut revenir à l'avant du peloton.

Durant les premiers arrêts au stand, au 22e tour, Spencer Pigot pointe au cinquième rang. Le jeune américain parvient à tenir la dragée haute à Tony Kanaan, Alexander Rossi, Max Chilton, et le reste du peloton !

Sébastien Bourdais, remonté depuis la dernière place au départ, rentre au stand au 23e tour, au moment où Alexander Rossi s'empare de la sixième place aux dépens de Tony Kanaan, suite à un joli dépassement dans le premier virage. Le Brésilien s'arrête au stand au tour suivant, ses pneus tendres étant trop usés, comme Simon Pagenaud (pourtant en durs) et Marco Andretti.

Le Français et l'Américain dépassent alors Kanaan, et Pagenaud reprend la piste en pneus tendres, une stratégie différente de celle que l'on voit en ce début de course. Dans le virage n°4, Mikhail Aleshin percute Tony Kanaan à l'arrière droit, et la voiture de sécurité est de sortie.

 

Derrière la voiture de sécurité, c'est donc Hinchcliffe qui mène devant Dixon, Sato, Newgarden et Pigot, mais une partie des pilotes s'étant arrêtée, ces cinq pilotes vont perdre du terrain en s'arrêtant à leur tour, sous drapeau jaune.

Cette neutralisation profite aux deux pilotes français, puisque Simon Pagenaud s'empare de la tête devant Sébastien Bourdais ! Pour Spencer Pigot, son très bon début de course prend fin de manière abrupte, puisqu'une pièce casse à l'arrière-gauche de sa monoplace lors de son arrêt au stand.

Le drapeau vert fait une nouvelle apparition au 31e tour, et si tout se passe bien aux avant-postes, c'est un peu plus fou dans le peloton, avec une arrivée toutes roues bloquées de Takuma Sato dans le premier virage, suivie par un léger contact entre Ryan Hunter-Reay et Conor Daly. On continue toutefois sous régime de drapeau vert !

Pagenaud mène devant Bourdais, Jones, Andretti et Castroneves alors que le leader précédent, James Hinchcliffe, se retrouve en neuvième position.

Au 37e tour de piste, Sébastien Bourdais attaque Simon Pagenaud pour le commandement de l'épreuve, le Manceau est ainsi passé de la dernière à la première place sur sa monoplace du Dale Coyne Racing ! Le pilote de la n°18 prend immédiatement plus de deux secondes d'avance sur le champion en titre.

Cinq boucles plus tard, Scott Dixon parvient enfin à dépasser Alexander Rossi pour la treizième place, le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2016 se retrouve désormais à devoir se défendre face à Tony Kanaan.

Au 47e tour, Will Power lance la deuxième salve d'arrêts au stand, après avoir passé les derniers tours en sixième position. Il repart dix-septième. Deux tours plus tard, Scott Dixon l'imite, lui qui avait été piégé par le timing de la deuxième neutralisation plus tôt dans l'épreuve.

Comme Dixon plus tôt, Hinchcliffe s'arrête au stand au 52e tour, pour tenter de ne plus se faire piéger par un drapeau jaune. Cette 52e boucle est un moment important de la course, puisque les pilotes s'arrêtant au stand peuvent tenter de terminer l'épreuve avec un seul arrêt supplémentaire. Le rookie Ed Jones rentre également dans la pitlane au tour suivant.

C'est au 54e tour de piste que les deux Français de tête, Bourdais et Pagenaud, passent pour la deuxième fois au stand. Le Manceau repart sans souci devant le Poitevin, le leadership est désormais assumé par Takuma Sato.

Le Japonais passe par les stands au 57e tour, et donc Sébastien Bourdais récupère les commandes de l'épreuve devant Simon Pagenaud, Will Power, Takuma Sato et Ed Jones. La situation pour les Français est différente, on indique à Bourdais qu'il n'a pas besoin d'économiser de l'essence, alors que Pagenaud doit le faire. Le moteur Honda serait-il plus économe en carburant que le bloc Chevrolet ?

Au 78e tour, on annonce à Alexander Rossi qu'il subit une légère crevaison lente au pneu avant gauche, et l'Américain tente de rester le plus longtemps possible en piste, pour effectuer son dernier arrêt au moment prévu. La voiture n°98 rentre finalement dans la pitlane à 31 tours de l'arrivée de l'épreuve, il devra légèrement économiser de l'essence pour terminer la course.

Dernier arrêt parfait pour Bourdais et Pagenaud

Le leader, Sébastien Bourdais, passe pour la dernière fois au stand au 82e des 110 tours de course et repart avec un train de pneus tendres. Takuma Sato s'arrête au même tour, mais malheureusement pour la Japonais, le pistolet pneumatique avant droit ne fonctionne pas, et il perd énormément de temps ! Il ressort cinquième, derrière Power et Dixon.

Simon Pagenaud passe dans la voie des stands au tour suivant, le Champion en titre repart en pneus tendres et récupère sa deuxième position en piste. Aucun pilote ne devant encore s'arrêter, les dépassements devront maintenant se passer sur la piste !

À vingt tours du drapeau à damier, Scott Dixon s'empare de la troisième place devant Will Power, mais le tout se produit à trente secondes du leader, Sébastien Bourdais ! Les deux Français dominent l'épreuve, Pagenaud remontant à moins de deux secondes de son compatriote, bloqué derrière les retardataires Conor Daly et Mikhail Aleshin.

Will Power perd plusieurs autres places dans les tours suivants. L'Australien doit fortement ralentir pour parvenir à terminer la course sans s'arrêter – la stratégie est étonnante, Power se retrouvant alors quinzième à un tour ! Le Champion 2014 s'arrête tout de même au 97e tour de piste, pour remettre de l'essence, puisqu'il a reçu le drapeau noir pour lenteur...

Et au final, Sébastien Bourdais remporte la première course de la saison d'IndyCar à St. Petersburg ! Simon Pagenaud complète un doublé français, devant Scott Dixon, Ryan Hunter-Reay et Takuma Sato. Prochain rendez-vous le 9 avril, dans les rues de Long Beach !

IndyCar - St. Petersburg - Course
 PiloteÉquipeÉcart
1 18 france Sébastien Bourdais  Coyne (H)  
2 1 france Simon Pagenaud  Penske (C) 10.3508
3 9 new_zealand Scott Dixon  Ganassi (H) 27.4985
4 28 united_states Ryan Hunter-Reay  Andretti (H) 36.1147
5 26 japan Takuma Sato  Andretti (H) 36.1675
6 3 brazil Helio Castroneves  Penske (C) 42.0285
7 27 united_states Marco Andretti  Andretti (H) 49.5217
8 2 united_states Josef Newgarden  Penske (C) 50.0443
9 5 canada James Hinchcliffe  Schmidt (H) 58.8628
10 19 united_arab_emirates Ed Jones  Coyne (H) 1'01.8611
11 98 united_states Alexander Rossi  Andretti (H) 1 tour
12 10 brazil Tony Kanaan  Ganassi (H) 1 tour
13 21 united_states J.R. Hildebrand  Carpenter (C) 1 tour
14 7 russia Mikhail Aleshin  Schmidt (H) 1 tour
15 4 united_states Conor Daly  Foyt (C) 1 tour
16 8 united_kingdom Max Chilton  Ganassi (H) 1 tour
17 15 united_states Graham Rahal  Rahal (H) 2 tours
18 83 united_states Charlie Kimball  Ganassi (H) 5 tours
19 12 australia Will Power  Penske (C) Abandon
20 20 united_states Spencer Pigot  Carpenter (C) Abandon
21 14 colombia Carlos Muñoz  Foyt (C) Abandon

(C) = Chevrolet, (H) = Honda

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement St. Petersburg
Circuit St. Petersburg Street Course
Type d'article Résumé de course