Course - Castroneves remporte sa première course en trois ans !

Dominateur sur l'Iowa Speedway, Helio Castroneves a remporté sa première course d'IndyCar depuis l'épreuve de Detroit, en 2014.

Course - Castroneves remporte sa première course en trois ans !

C'est sous une chaleur étouffante (33°C dans l'air, 53°C sur la piste) que se lance cette 11e manche de la saison 2017 d'IndyCar, sur le petit Iowa Speedway. Au départ, Will Power conserve la tête alors que son équipier Helio Castroneves prend la deuxième position, devant Ed Carpenter et J.R. Hildebrand.

Dans les premiers tours, le grand perdant est incontestablement Tony Kanaan, le Brésilien a en effet toutes les peines du monde à contrôler sa monoplace, en proie à un survirage important. Marco Andretti, souffrant de problèmes hier en qualifications, n'est pas en meilleure position, puisqu'il se retrouve avec le leader Power derrière lui dès le 13e des 300 tours de l'épreuve !

Au 21e tour, Helio Castroneves s'empare du commandement de la course, en profitant des retardataires se trouvant sur le chemin de Power. L'Australien se retrouve ensuite en lutte avec Carpenter pour la deuxième position, pendant que le Brésilien prend la poudre d'escampette.

Power reprend ensuite quelques longueurs sur Carpenter, qui se trouve aux prises avec Mikhail Aleshin au 32e tour de piste. Derrière, J.R. Hildebrand perd plusieurs positions et pointe au sixième rang, alors qu'il s'élançait depuis l'extérieur de la première ligne.

Aleshin dépasse Carpenter dans les tours suivants, mais les deux pilotes sont ensuite dépossédés de leurs positions par Graham Rahal ! L'Américain s'attaque par la suite à Will Power, toujours deuxième, 2"5 derrière Castroneves.

Au 57e tour, le drapeau jaune est agité pour la première fois, Mikhail Aleshin percutant le mur à la sortie du virage #2. Le pilote russe a simplement perdu l'arrière de sa monoplace et termine donc sa course plus tôt que prévu, après un début d'épreuve prometteur.

 

Aux stands, Castroneves et Power ressortent aux deux premières positions en n'ayant pas effectué de modifications sur leurs monoplaces, devant Rahal, Carpenter et Hildebrand. Simon Pagenaud pointe ensuite au sixième rang, lui qui s'est élancé en 11e position.

La course reprend au 68e tour, et Carpenter part directement à l'abordage de Rahal pour la dernière marche du podium, pendant que les deux pensionnaires du Team Penske tentent de prendre quelques longueurs d'avance. Le pilote-propriétaire s'empare de la position aux dépens de Rahal.

J.R. Hildebrand suit l'exemple de son patron d'écurie quatre tours plus tard, et comme dans le premeir relais, les monoplaces du Ed Carpenter Racing semblent très en verve dans les boucles suivant la relance.

Luttant avec Power pour la deuxième place, Carpenter se plaint ensuite à la radio de l'Australien, avant de perdre deux positions, au profit de J.R. Hildebrand et Graham Rahal, à la conclusion du 90e tour de piste.

Déchaîné après son premier arrêt au stand, Hildebrand dépasse ensuite les deux pilotes Penske coup sur coup et se porte en tête au tiers de l'épreuve ! Quelques boucles plus tard, Will Power trouve également l'ouverture sur Helio Castroneves, et reprend la deuxième position.

Vainqueur en dominant totalement l'an dernier, Josef Newgarden remonte dans le peloton, et dépasse son ancien patron Ed Carpenter pour le sixième rang au classement, alors que le pilote de la #20 se débat ensuite contre James Hinchcliffe, qui lutte lui avec sa voiture !

 

Le drapeau jaune est agité une nouvelle fois au 132e tour, pour un contact de Carlos Muñoz avec le mur extérieur dans le virage numéro 4. Le Colombien peut ramener sa voiture au stand, mais ne peut continuer l'épreuve.

Alors que les arrêts sous drapeau vert allaient débuter, le peloton se dirige une nouvelle fois vers la voie des stands de manière groupée, et Helio Castroneves profite de sa position en bout de pitlane pour ressortir en tête, devant Hildebrand, Power, Hunter-Reay et Rahal.

La course reprend au 143e passage, et Will Power prend directement l'avantage sur J.R. Hildebrand pour la deuxième position, derrière son équipier Castroneves. Graham Rahal profite également de la relance pour dépasser Ryan Hunter-Reay, pour le quatrième rang.

Contrairement à son équipier Hildebrand, toujours présent dans les premières positions du classement, Ed Carpenter continue sa lente chute, en perdant la neuvième place au profit de Tony Kanaan, bien remonté après ses déboires du début de course.

Comme lors du relais suivant, Hildebrand se montre à l'attaque après quelques boucles, et dépasse Will Power au 171e passage, alors que le drapeau jaune est une nouvelle fois agité, cette fois pour un contact de la deuxième voiture de Foyt Enterprises, celle de Conor Daly. Une nouvelle fois, l'équipe de "Super Tex", A.J. Foyt, a passé un week-end des plus difficiles...

À la sortie de la pitlane, c'est une nouvelle fois Castroneves qui tient la tête du peloton de ceux qui se sont arrêtés, devant Power, Hunter-Reay et Hildebrand, grand perdant après avoir ajouté un peu d'appui sur son aileron avant. Charlie Kimball s'empare lui de la tête de l'épreuve, en décidant de ne pas s'arrêter.

La course reprend une nouvelle fois au 183e tour, et Castroneves prend la tête devant Kimball au tour suivant. Will Power suit l'exemple de son équipier quelques instants plus tard, avant que Ryan Hunter-Reay ne prenne la troisième position.

Stratégies décalées et gouttes de pluie

Le drapeau jaune sort une nouvelle fois à 103 tours de piste... pour une légère averse ! Castroneves mène devant Power, Hunter-Reay, Rahal et Hildebrand, alors qu'au dixième rang se trouve Esteban Gutiérrez ! Le Mexicain s'est même payé le luxe de dépasser en piste le leader du championnat, Scott Dixon.

Quelques pilotes, dont Pagenaud, Newgarden, Dixon, Jones et Sato profitent de cette neutralisation pour passer une nouvelle fois par la voie des stands et chausser des enveloppes Firestone neuves, qui offrent comme toujours un avantage important sur cette piste. L'averse se prolonge, et l'IndyCar décide de déployer le drapeau rouge au 209e des 300 tours.

Après quelques minutes d'interruption, la course repart au 211e tour ! Si devant, Castroneves et Power continue de mener, derrière, les pilotes ayant chaussé de nouveaux pneumatiques remontent comme des fusées, à commencer par Josef Newgarden, qui dépasse Gutiérrez pour la huitième place après trois tours de piste !

L'Américain dépasse ensuite Kanaan et Hinchcliffe, pour retrouver la sixième place qu'il occupait avant son passage par la pitlane. Simon Pagenaud aura pris plus de temps, mais rejoint son équipier en septième place après quelques tours, devant l'infernal duo Hinchcliffe/Kanaan, quasiment en lutte depuis le départ !

J.R. Hildebrand est le premier à lancer la valse des arrêts sous drapeau vert, en passant par la pitlane à 54 boucles du drapeau à damier. Devant, Helio Castroneves inflige une punition au peloton, et mène avec près de trois secondes d'avance !

Le leader passe également par la pitlane à l'issue du 253e tour de piste, pour son dernier passage. Hunter-Reay et Hinchcliffe l'imitent, les trois pilotes s'exposent donc au risque de l'arrivée d'une neutralisation, qui les placeraient loin dans le peloton.

Will Power passe aux stands trois tours plus tard, suivi par Newgarden, Dixon et Pagenaud, qui disposaient pourtant de quelques tours d'avantage sur le reste des pilotes, puisqu'ils sont passés aux stands sous drapeau jaune.

Avec les nombreuses stratégies décalées, Marco Andretti mène sur la piste où il s'est imposé pour la dernière fois dans sa carrière, en 2011 ! Charlie Kimball le suit, ainsi que J.R. Hildebrand, qui a profité de son arrêt en début de séquence pour dépasser Castroneves !

À la fin du 267e tour, le Brésilien profite de la présence de Marco Andretti et Alexander Rossi pour dépasser l'Américain et reprendre la tête de l'épreuve ! Le pilote Penske déroule lors de la trentaine de tours restante, et remporte sa première victoire en plus de trois ans ! Hildebrand termine deuxième, devant Hunter-Reay, Power, et Rahal.

Avec ce succès, Castroneves réduit l'écart à seulement huit points avec Scott Dixon au championnat, le Néo-Zélandais se contentant d'une huitième position finale aujourd'hui.

IndyCar - Iowa - Course
 PiloteÉcurieÉcart
1 brazil Helio Castroneves  Penske (C) 1:55:11.2807
2 united_states J.R. Hildebrand  Carpenter (C) 3.9647
3 united_states Ryan Hunter-Reay  Andretti (H) 4.5845
4 australia Will Power  Penske (C) 5.7403
5 united_states Graham Rahal  Rahal (H) 10.1811
6 united_states Josef Newgarden  Penske (C) 11.0500
7 france Simon Pagenaud  Penske (C) 12.2562
8 new_zealand Scott Dixon  Ganassi (H) 14.3653
9 brazil Tony Kanaan  Ganassi (H) 15.1184
10 canada James Hinchcliffe  Schmidt (H) 15.8243
11 united_states Alexander Rossi  Andretti (H) 1 tour
12 united_states Ed Carpenter  Carpenter (C) 1 tour
13 mexico Esteban Gutiérrez  Coyne (H) 1 tour
14 united_kingdom Max Chilton  Ganassi (H) 1 tour
15 united_states Charlie Kimball  Ganassi (H) 2 tours
16 japan Takuma Sato  Andretti (H) 2 tours
17 united_states Marco Andretti  Andretti (H) 2 tours
18 united_arab_emirates Ed Jones  Coyne (H) 3 tours
19 united_states Conor Daly  Foyt (C) Accident
20 colombia Carlos Muñoz  Foyt (C) Accident
21 russia Mikhail Aleshin  Schmidt (H) Accident

(C) = Chevrolet, (H) = Honda

partages
commentaires
EL2 - Pagenaud devant, les Chevrolet en verve

Article précédent

EL2 - Pagenaud devant, les Chevrolet en verve

Article suivant

Castroneves : "C'est comme la première fois"

Castroneves : "C'est comme la première fois"
Charger les commentaires